Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 12 août 2013

Se rassembler, agir pour leur faire savoir que nous n'accepterons plus de subir !

Marseille : le FN appelle à un rassemblement après la mort de Jérémie

Stéphane Ravier, candidat du FN à Marseille, appelle à un rassemblement après la mort de Jérémie, 22 ans.

 

Stéphane Ravier, candidat du FN à Marseille, appelle à un rassemblement après la mort de Jérémie, 22 ans.

Crédit : AFP / Boris Horvat

Après la mort de Jérémie, un étudiant de 22 ans poignardé dans le centre-ville de Marseille vendredi soir, le Front national a appelé à manifester, ce mercredi 14 août, pour dire "ça suffit".

Le candidat du Front National (FN) aux élections municipales à Marseille, Stéphane Ravier, a lancé ce lundi 12 août un appel à manifester mercredi "contre l'insécurité et contre la barbarie", pour dire "ça suffit" après le "meurtre" de Jérémie, 22 ans, vendredi soir dans le centre-ville de la cité phocéenne.

Le principal suspect est un marginal de 41 ans interpellé samedi soir dans un foyer du centre-ville. Il a été interné en raison de troubles psychiatriques.

Ce "brillant étudiant" poignardé au cou aurait pu avoir "un travail, une famille", mais "les rues de Marseille en ont décidé autrement", a déclaré Stéphane Ravier, lors d'une conférence de presse. "Aujourd'hui, on tue à Marseille à 200 mètres du commissariat central : c'est le résultat d'une longue politique de déni de la réalité" de la municipalité UMP.

Pour Stéphane Ravier, dont l'action a reçu "le soutien de Marine Le Pen", il faut envoyer "un signal fort à la 'crapulocratie', aux barbares qui commettent des crimes de sang", et dénoncer "l'hyperviolence pour un portable, un collier ou une voiture".

Un rassemblement devant la préfecture


"Je n'accepte plus cette banalisation de l'horreur", a-t-il ajouté, appelant "les Marseillais et les Marseillaises, de tous bords politiques", à se rassembler devant la préfecture des Bouches-du-Rhône mercredi à 17h00.

Le secrétaire départemental du FN en a profité pour fustiger ses futurs opposants dans la campagne des municipales à Marseille, qui, en "un concert de pleureuses", ont déploré la mort de Jérémie "par communiqués interposés" envoyés depuis leur lieux de vacances. "Encore des mots, toujours des postures!" a-t-il lancé, proposant le triplement des effectifs des policiers municipaux et que ceux-si soient "armés et déployés sur l'ensemble de la ville".

Stéphane Ravier, "qui ne décolère pas depuis ce week-end", a appelé les Marseillais à utiliser "les armes démocratiques" - "puisqu'on nous interdit de nous défendre" (avec de vraies armes, ndlr) - que sont les bulletins de vote du FN afin que les responsables politiques locaux actuels "commencent à faire leurs valises en mars prochain", aux municipales.

Publié dans Blog | Commentaires (4) |  Facebook | | |

dimanche, 11 août 2013

Insécurité, barbarie, y'en en marre ! Rassemblons nous !

Photo

Publié dans Blog | Commentaires (5) |  Facebook | | |

Ali, meurtrier présumé et forcément déséquilibré...

Le meurtrier présumé de l'étudiant interpellé

 
MARSEILLE / PUBLIÉ LE DIMANCHE 11 AOÛT 2013 laprovence
 

 

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, vient d'annoncer dans un communiqué que le meurtrier présumé de Jérémie, l'étudiant poignardé à Marseille vendredi soir, venait d'être interpellé. 

"L'enquête conduite sans délai par les policiers sous l'autorité du procureur de la République a permis d'identifier et d'interpeller hier soir l'auteur présumé de cet acte meurtrier, grâce à la diffusion à tous les équipages de sa photographie issue de la vidéoprotection sur la voie publique. Manifestement et gravement déséquilibré, l'auteur présumé fera l'objet de soins psychiatriques sans consentement. Il appartiendra également à la justice de statuer sur son sort".

Publié dans Blog | Commentaires (2) |  Facebook | | |

Décès (meurtre) de Jérémie. Communiqué de Stéphane RAVIER.

 

Jérémie 22 ans, mort sous les coups

du laxisme et de la veulerie politiques

 

Stéphane RAVIER présente ses plus sincères condoléances à la famille de Jérémie, jeune étudiant de 22 ans lâchement et sauvagement assassiné au cœur de Marseille, par un "déséquilibré" forcément, un soir d’été alors qu’il se rendait à la gare pour y accueillir une amie.

Au-delà de l’immense émotion qui gagne déjà toute la ville, ce drame illustre une fois de plus, une fois de trop, l’insécurité et l’hyper violence qui règnent à Marseille.

La classe politique, responsable de cette situation par son laxisme idéologique ou sa couardise chronique, ne manquera pas de verser des larmes de circonstance en appelant aux « valeurs de la république, au vivre ensemble et à la tolérance »

Ces pleureuses professionnelles, une fois leurs larmes versées devant les caméras, rejoindront leur lieu de vacances, laissant  derrière elles une famille anéantie et une ville en colère.

Face à cette situation insupportable, face à cette barbarie que le PS excuse et que l’UMP ignore, j’appelle les Marseillaises et les Marseillais à prendre les "armes démocratiques" pour appliquer la seule tolérance qui soit aujourd’hui souhaitable et applicable : la tolérance zéro !

Ces "armes démocratiques", ce sont les listes et les bulletins de vote du Front National qui devront être saisis par le peuple de Marseille au mois de mars prochain, et qui permettront de chasser une classe politique incapable de faire face à la montée de la barbarie.

 

Stéphane Ravier et le Front National se mettent à la disposition du Peuple de Marseille pour rompre avec cette spirale de la haine et de la violence  pour qu’enfin, les crapules soient traquées et les honnêtes citoyens protégés.

Publié dans Blog | Commentaires (3) |  Facebook | | |

Jérémie, 22 ans: Mort pour la tolérance

L'étudiant poignardé est décédé

 
MARSEILLE / PUBLIÉ LE DIMANCHE 11 AOÛT 2013 Laprovence
 

 

Jérémie, l'étudiant de 22 ans poignardé vendredi soir à Marseille, est décédé des suites de ses blessures, vient d'annoncer l'Hôpital Nord. Il avait été admis à l'hôpital après avoir été poignardé à la gorge. Son décès fait suite à une hémorragie très importante.

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Le Front National ? C'est la diversité française !

Du Sud ou du Nord, qui sont les électeurs du FN ?

 
MARSEILLE / PUBLIÉ LE SAMEDI 10 AOÛT 2013 laprovence
 

Deux sensibilités différentes mais complémentaires

 

Qu'il soit "sudiste" ou "nordiste", l'électorat du Front National reste avant tout un électorat protestataire. D'accord pour dénoncer les travers de la société française, les partisans de Marine Le Pen sont, en revanche, divisés sur les remèdes à y apporter.

Tel est le principal enseignement d'un récent sondage de l'Ifop réalisé à la demande de notre confrère Le Monde qui a radiographié les électorats du Sud-Est et du Nord-Est (1). Côté dénonciation, l'immigration fait presque l'unanimité contre elle. 97 % des électeurs méditerranéens du Front et 95 % de ceux du quart Nord-Est jugent "qu'il y a trop d'immigrés en France".

Les méfaits de la mondialisation, l'absence de sécurité rallient plus de 80 % des électeurs frontistes aussi bien dans le Sud que dans le Nord. Et ils sont encore 65 % dans les deux bouts de la France à estimer "que les chômeurs pourraient travailler s'ils le voulaient vraiment".

Ouvriers au Nord, CSP + et retraités au Sud

En revanche, sur les solutions à apporter à la crise économique, les deux pôles de l'électorat se séparent fortement. Les "sudistes" apparaissent fidèles aux thèses très libérales de Jean-Marie Le Pen, alors que les "nordistes" se montrent plus sensibles aux arguments sociaux et à l'importance du rôle de l'État, développés par Marine Le Pen. Ainsi, 86 % des méridionaux estiment nécessaire de donner plus de liberté d'action aux entreprises contre seulement 70 % dans le Nord-Est. Sur la fiscalité, la différence est encore plus flagrante : 60 % des sudistes jugent le niveau d'imposition trop élevé en France contre seulement 37 % pour les nordistes.

Selon l'Ifop, ces différences pourraient tenir au fait que les ouvriers et employés sont davantage représentés dans l'électorat frontiste du Nord-Est que dans celui du Sud, majoritairement composé de retraités, de cadres supérieurs et d'artisans. Un constat qui permet de mieux comprendre pourquoi les élus du Sud comme Marion Maréchal Le Pen s'exprime régulièrement en faveur d'alliances avec la droite, alors que Marine Le Pen demeure intransigeante sur la question.

Différences de sensibilité également, sur le récent débat autour du mariage gay. Dans le Sud, où est élue Marion Maréchal-Le Pen (députée du Vaucluse), présente dans de nombreuses manifestations anti-mariage, l'électorat frontiste y était plus hostile (76 %) qu'au Nord-Est (65 %), ce qui expliquerait, selon l'Ifop, la raison pour laquelle Marine Le Pen, élue du Nord-Pas-de-Calais, s'est moins impliquée sur cette thématique.

Marion Maréchal-Le Pen et sa tante (Marine Le Pen, présidente du parti, ndlr)"adaptent chacune leur message politique à leur électorat respectif", indique Jérôme Fourquet, directeur du département opinion de l'Ifop. Ainsi, les divergences qui peuvent exister entre Marine Le Pen et ces figures frontistes du Sud "constituent sans doute pour le FN un atout qui lui permettant de s'adresser aux différentes composantes d'un électorat assez composite", résume l'étude.

(1) Sondage effectué auprès d'un échantillon représentatif de 6 000 personnes interrogées via internet entre mai et juillet 2013 publié dans Le Monde daté du 8 août 2013.

Publié dans Blog | Commentaires (4) |  Facebook | | |

samedi, 10 août 2013

Le samedi, c'est visite de quartier.

Après Saint Jérôme et Saint Mître visités la semaine dernière, c'était au tour de Saint Just dans le 13ème, de recevoir ce samedi 10 août, la visite de l'équipe "estivale" du Front National du 7ème secteur...


Distribution du tract "Adhérez et Bonnes vacances"  ainsi qu'un nouveau document " Démasquons le PS"

Un très bon accueil que n'a pas manqué d'observer un journaliste de France3 présent incognito au sein de l'équipe et venu pour des repérages en vu d'un reportage programmé fin septembre.

 

2013-08-10 10.53.42.jpg

Discussion avec les représentants du peuple historique de Saint Just.

(A visite estivale, tenue décontractée...)

 

2013-08-10 11.29.01.jpg

Et visite des commerçants.

Merci à Jean-Marc, Gisèle, Christophe, Michel, Claude et Antoine !


Publié dans Blog | Commentaires (2) |  Facebook | | |

Etudiant poignardé: Communiqué de presse de Stéphane RAVIER

Loin de marquer une pause estivale, l’insécurité à Marseille est devenue capitale.

 

De la fête nationale polluée par des agressions et des incendies jusqu’au jeune étudiant poignardé au pied de la gare Saint Charles, en passant par la tentative de noyade d’un policier sur la plage des Catalans, des règlements de compte à l’arme de guerre et des innombrables agressions sur les personnes, les Marseillaises et les Marseillais sont plus que jamais les cibles des crapules et des barbares.

Loin de la valse des discours, la réalité, terrible, sanglante, s’abat sous le regard médusé des responsables politiques locaux de droite comme de gauche qui demeurent non seulement, incapables d’enrayer la spirale de l’hyper violence,  mais responsables de la situation par leur laxisme partagé !

Fort de ce constat, Stéphane RAVIER, tête de liste « Marseille bleu Marine » aux municipales de mars 2014 à Marseille, conseiller politique de Marine Le Pen en matière de sécurité, tiendra une conférence de presse le lundi 12 août à 11h30.

 

Le lieu sera communiqué ultérieurement.

Publié dans Blog | Commentaires (2) |  Facebook | | |