Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 25 août 2013

On s'aime, on s'adore au PS dans le 13/14...

Municipales-Marseille : Eugène Caselli fait des vagues dans le 13-14

 
MARSEILLE / PUBLIÉ LE DIMANCHE 25 AOÛT 2013laprovence

L'élu PS a annoncé sa candidature aux municipales dans le 7e secteur

Entre Caselli et Hovsépian...
...la Reine Sylvie a choisi ! "Pauvre" Garo qui pensait avoir une amie...ndlr

En annonçant, vendredi soir, qu'il était candidat à la tête de liste PS dans les 13e et 14e arrondissements pour la municipale de mars prochain, Eugène Caselli a non seulement surpris son monde, mais aussi suscité quelques tensions au sein de son propre camp. À commencer par le groupe majoritaire à la mairie de secteur, tenue depuis 1988 par Garo Hovsepian.

Dans un communiqué diffusé vendredi, Stéphane Mari, 1er adjoint (PS) et président du groupe Faire gagner Marseille dans le 13-14, exprimait ainsi le "désaccord" des élus du 7e secteur, estimant "que seul Garo Hovsepian, homme de dialogue et d'expérience", était "légitime à conduire une nouvelle fois notre équipe à la victoire." Et d'inviter le président de MPM à se présenter "de préférence dans un secteur tenu par la droite".

Une bataille contre le FN

Surpris de cette réaction, Eugène Caselli nous a rappelé hier qu'il n'était "pas candidat à la mairie de secteur mais à la mairie de Marseille" et que sa déclaration de vendredi n'avait rien de vindicatif. "Je ne m'autoproclame pas tête de liste dans le 13-14, a-t-il martelé, je fais seulement connaître ma volonté d'aller à la bataille dans un secteur où le FN constitue une menace, parce que je pense que c'est là que je serai le plus utile."

Qu'il sorte ou non vainqueur de la primaire socialiste qui aura lieu en octobre. "Je ne veux agresser personne, et surtout pas Garo Hovsepian que je respecte et qui me soutient depuis le début, comme la majorité des élus du secteur qui m'ont donné leur parrainage pour la primaire", a ajouté le président de la communauté urbaine, précisant que la décision sur les têtes de liste de secteur serait prise "après la primaire, en fonction du poids que chacun pèsera dans les urnes et des volontés individuelles d'aller combattre dans tel ou tel secteur."

"Il est dommage qu'Eugène Caselli n'ait pas jugé utile de nous réunir avant de faire cette annonce", a seulement regretté Stéphane Mari, estimant que cette annonce n'intervenait "pas dans le bon timing", et qu'elle "mettait un coup de projecteur inutile sur le FN, qui n'est certes pas à négliger, mais que nous avons toujours battu jusque-là et que nous battrons encore en mars prochain." Pas sûr que ce soit la meilleure manière de créer de la cohésion en vue de la municipale.

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.