Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 22 décembre 2012

Le(s) miracle(s) de Noël ?

92% des Français "contents" en France

Publié le 22/12/2012 lefigaro.fr 

Les Français sont peut-être râleurs et pessimistes mais ils sont quasi unanimes, 92%, à se dire "contents" de vivre dans leur pays, selon un sondage Ipsos pour le quotidien Le Monde, paru samedi. Ce pourcentage fléchit cependant chez les 15-34 ans (86 %), les personnes sans diplôme (80,9 %), les commerçants, artisans et chefs d'entreprise (80 %) ou les sympathisants du Front national (79 %). De plus, 89 % des sondés se sentent "concernés par l'avenir de leur pays" et les deux tiers considèrent qu'il continue à jouer "un rôle majeur dans le monde".

Pourtant seulement 53 % recommanderaient à des amis étrangers de venir vivre en France. 58 % se déclarent "à l'aise dans la société telle qu'elle est" contre 42 % qui sont d'avis contraire. La moitié ou plus des classes populaires (employés et ouvriers) et des non diplômés ne se sentent pas à l'aise, tout comme 66 % des sympathisants du Front national. 

Peu de Français envisagent de quitter le pays pour des raisons fiscales

Selon ce sondage réalisé avant l'"affaire Depardieu", 24 % déclarent avoir "déjà sérieusement envisagé de quitter la France". Le pourcentage de ces Français tentés par l'expatriation atteindrait, d'après cette enquête, jusqu'à 39 % chez les moins de 35 ans, 33 % chez les ouvriers (contre 25 % chez les cadres) et jusqu'à 51 % chez les musulmans.

Ceux qui ont envisagé de quitter la France avancent des motivations psychologiques (57 % "en raison de l'état d'esprit des Français"), mais surtout économiques : 51 % pour des raisons professionnelles, 36 % en raison du pouvoir d'achat, 27 % à cause du chômage. Seulement 3 % évoquent des "raisons fiscales", ce qui "correspond aux tranches de revenus les plus élevées", souligne Le Monde
.

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Commentaires

Ils sont contents par obligation tout comme moi. Il n'en reste pas moins que nous allons pour la nouvelle année droit dans le mur.Comme nous n'arretons pas de sauver les meubles. Bonne fétes tous de méme.

Écrit par : pierlot | dimanche, 23 décembre 2012

Les commentaires sont fermés.