Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 18 novembre 2012

Carpentras: Deux Le Pen sinon rien !

Carpentras : deux Le Pen pour

une permanence

Marine Le Pen inaugurait hier soir le local de sa nièce, élue députée en juin dernier

Publié le samedi 17 novembre 2012 laprovence.com

 

photo (52).jpg

 

La patronne du FN se fait attendre. Pour faire patienter les militants rassemblés dans le vaste local du boulevard Gilloux et Raymond, les Tambourinaïres du Comtat jouent du fifre et du tambourin. Dehors, c'est une tout autre musique : une poignée de manifestants scande "A bas le Front national !". Un cordon de policiers les fait vite taire avant l'arrivée de la présidente du Front national, venue inaugurer la permanence de sa nièce, Marion Maréchal-Le Pen, élue députée de la 3e circonscription de Vaucluse en juin dernier.

Hier soir, à Carpentras, le tandem nièce-tante a joué les airs du Front à un auditoire entièrement acquis à sa cause. En première partie, c'est d'abord à la presse que s'est adressée la présidente du parti d'extrême droite, entourée d'Hervé de Lépineau, le suppléant de la jeune députée, et de Leif Blanc, délégué national à la ruralité et à l'agriculture au FN.

Sans surprise, l'ex-candidate à la présidentielle a critiqué le livre publié jeudi Le Pen, une histoire française. "Ils (Pierre Péan et Philippe Cohen, Ndlr) essayent de créer un conflit entre Marion et moi, mais elle est comme ma fille. D'abord je l'aime, ensuite j'ai de l'admiration pour elle" a indiqué Marine Le Pen, balayant les propos qu'aurait tenu Jean-Marie Le Pen dans une interview accordée aux journalistes : "Marion (est) plus douée que Marine"...

Poursuivant dans les invectives, élection à la tête de l'UMP oblige dimanche, elle a fulminé contre Jean-François Copé : "C'est un goujat, il n'a même pas salué Marion à l'Assemblée nationale !" Puis, a assaisonné Manuel Valls, "un ennemi de la démocratie, qui refuse de mettre de la proportionnelle aux cantonales. S'il le faisait, le Vaucluse tomberait entre les mains du FN !"

"Rassembler les patriotes"

Dans la deuxième partie, nièce et tante ont accordé leur violon pour galvaniser les troupes présentes à la permanence qui servira également de siège à la fédération départementale du FN et, selon la députée du Vaucluse : "A rassembler, former et gagner". "Nous voulons créer une union des patriotes dans le cadre des municipales dans les villes de plus de 9 000 habitants où le FN a fait plus de 12 % des voix" a dit la jeune élue, citant Sorgues, Apt, Carpentras, Sarrians et n'excluant "pas de se présenter sur une liste et dans une ville de ma circonscription, mais rien n'a été arrêté".

Toujours à propos des échéances municipales, la présidente du FN, qui nourrit de grandes ambitions pour le Rassemblement bleu marine, n'a pas fermé la porte aux autres partis. "On réfléchira à une charte sur laquelle pourront se rassembler des gens, des patriotes " mais a prévenu : "Pas de liste avec ceux qui ont voté pour le traité budgétaire européen".

Dans la salle chauffée à bloc, les militants ont applaudi longtemps les deux visages de l'extrême droite. Collées l'une à l'autre, les deux femmes ont appelé à la mobilisation pour 2014 et 2017 : "On doit être au rendez-vous pour arracher le pays à la situation de déliquescence dans laquelle le PS nous a plongés avec son complice, l'UMP !"

Sur les tables, jus de fruits et petits fours attendaient les brochettes de militants. Hier soir, ils étaient près de 300. A la sortie, des membres du parti tendaient un drapeau tricolore, attendant pièces et billets. Après celle des parrainages et des voix, le 3e parti de France le plus financé, fidèle a ses habitudes, fait la quête tout court. La subvention publique obtenue grace aux résultats des législatives ne sera percue qu'au mois de mars 2013. En attendant le FN , 3ème parti de France, ne reçoit aucune aide de l'Etat... ndlr

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.