Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 10 novembre 2012

Le Nouvel Obs' mériterait bien un coup de Tronche...

BENJAMIN BIOLAY : IL ÉNERVE LE FN ET ANNULE SA PROMO


Dans une chanson, il égratigne la mémoire d'un

ex-dirigeant du parti et aurait annulé sa

participation à des émissions TV.

  • 09/11/12

Il est bon et il énerve le FN : voilà deux bonnes raisons pour acheter et écouter "Vengeance" (chez Naïve), le nouvel album de Benjamin Biolay. Lequel, à en croire les infos de Jean-Marc Morandini, "annule toute sa promo à cause du Front National. Il annule tous les talk show: l'émission de Laurent Ruquier "On n'est pas couché", "le Grand journal" sur Canal+ ainsi que l'émission de Thierry Ardisson "Salut les terriens", et "Le grand 8" sur D8.

Parmi les excellentes idées de Biolay pour cet album, avoir invité l'ex-Libertines Carl Barât le temps d'un duo sur le titre "Vengeance" qui s'ouvre sur cette phrase :

La vengeance est un plat (...) que certains mangent froid comme Stirbois s’est mangé son cèdre".

Ce n'est pas bien, Benjamin. Car il n'y a certainement pas de cèdres, sur le bord des routes de Ponchartrain, où l'ex-secrétaire général du Front National s'est tué en 1988, en revenant d'une réunion publique. Des platanes, peut-être ?

En tout cas, ce ne sont pas ces considérations environnementales qui ont déclenché l'ire des troupes de Marine Le Pen. Steeve Briois, actuel secrétaire du FN, qui écrit :

Le militant socialiste Benjamin Biolay a cru bon d’ironiser dans son nouvel album sur la mort de Jean-Pierre Stirbois (...) un bourreau de travail, un militant passionné et plus que tout un authentique opposant au système, bref tout l’opposé de ce qu’est Benjamin Biolay, rebelle en peau de lapin qui a reçu l’agrément de la classe dominante. "

Le FN passe donc de l'horticulture à la cuniculture pour faire état de l'engagement de Benjamin Biolay auprès de François Hollande durant la campagne présidentielle. Avec l'inévitable zeste d'attaque au bobo que serait l'artiste, suprême insulte pour les naufragés du Paquebot.

Alors, si le compositeur-interprète annule effectivement sa promo, ce sera sans doute pour ne pas amplifier le débat au détriment de l'essentiel, son album.

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.