mercredi, 15 août 2012

Le coupable, ce n'est pas Farid, c'est le champagne !

Aix : l'auteur présumé des coups portés aux policiers en détention provisoire

laprovence.com 14/8/12

 
 
 
 

 

"J'ai un trou noir, j'voudrais m'excuser. J'ai fait des trucs avec l'alcool, que j'aurais jamais dû faire", bredouille Farid, 19 ans, présenté hier en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel d'Aix, après les coups très violents portés contre deux policiers de la Bac d'Aix.

L'un d'eux était présent, assis sur le banc des parties civiles. Le second est hospitalisé, souffrant de très lourds traumatismes au visage. Les faits remontent à la nuit de samedi à dimanche. Une intervention de routine. Banale, même, à 4h45. Qui dégénère en agression sauvage, à deux pas du parc Jourdan.

Les coups pleuvent

Un équipage de la Bac patrouille, quand les agents aperçoivent deux jeunes affairés près de véhicules stationnés. Pendant qu'ils maîtrisent le plus jeune, mineur, son complice brandit une bouteille de champagne et frappe les policiers. Le premier est atteint au crâne. Le second reçoit des coups, en plein visage, et tombe à terre. Les coups pleuvent à nouveau puis l'auteur prend la fuite.

Bilan, pour le policier le plus durement touché, âgé de 29 ans et père d'un fils de 3 ans : le nez et la mâchoire cassés. Et 30 jours d'ITT. Il devait subir hier une lourde intervention chirurgicale, pour une reconstruction faciale. L'opération a toutefois été repoussée par mesure de précaution.

Détention provisoire

"C'est tout sauf un cow- boy ! Un garçon calme et sportif"commente-t-on au commissariat. Des collègues sont venus hier à l'audience correctionnelle, soutenir l'autre équipier de la Bac, assisté de Me Landivier. Lui, s'est vu signifier deux jours d'ITT à la suite des violences. Des faits qui n'ont pas été évoqués hier, le dossier ayant été renvoyé au 11 septembre, où il sera examiné au fond.

En attendant, le procureur Vanbremeersch, tenant compte de la violence extrême des faits ("le prévenu est capable d'être dangereux, sans être si alcoolisé que ça") a requis le placement en détention provisoire pour le suspect, interpellé chez lui à Pertuis, dimanche après-midi. Son "collègue", le mineur qui se trouvait avec lui pour la tentative de vol dans les voitures, et arrêté sur place, sera déféré devant un juge des enfants.

"Violence démesurée"

Des réquisitions suivies en fin de journée par le tribunal correctionnel, présidé par la juge Boresi, malgré les garanties de représentation mises en avant par Me Lantelme, en défense : "Il est abasourdi par un geste qui ne lui ressemble pas. Sans l'alcool, il n'y aurait pas eu ces violences, ce n'est pas le voyou du coin. Et ce n'est pas en atterrissant en prison qu'on ressort moins violent. Lui, est interpellé chez lui, dans la maison familiale. Pourquoi ne pas l'assigner à résidence, chez son père, avec un contrôle judiciaire très strict ? Il n'a aucun antécédent judiciaire".

Pour les fonctionnaires de police, notamment les effectifs d'Aix, très éprouvés, cette nouvelle agression soulève une vague d'émotion. "On s'inquiète, d'autant que le Garde des Sceaux voudrait supprimer la peine plancher et augmenter les libérations anticipées, pour Richard Campanelli, du syndicat Alliance. Alors qu'au quotidien, des collègues sont blessés lors d'interventions banales".

"Zones de sécurité prioritaires"

Une inquiétude, voire un ras-le-bol, relayés par les policiers. "Ils ont dû faire face à un acte d'une violence extrême et disproportionnée. Heureusement, grâce à leur capacité d'intervention, ils ont interpellé un protagoniste, ce qui leur a permis l'arrestation du second, dimanche, ajoute Alexandre Molina, délégué départemental Unité-SGP Police.

On parle des zones de sécurité prioritaires, qui semble une bonne initiative, mais je suis étonné qu'Aix n'y figure pas, compte tenu de ce qui se passe. Espérons qu'Aix soit dans la deuxième vague."

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Commentaires

Bon courage et bon rétablissement aux collègues ; une honte pour la justice française socialiste.

Écrit par : liske | mercredi, 15 août 2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.