Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 23 juillet 2012

"Droite: populaire, sociale, forte... Des courants alternatifs d'où ne jaillira aucune lumière politique"

Le Point.fr - Publié le 23/07/2012 

Révélations de la présidentielle, Geoffroy Didier et Guillaume Peltier lancent un mouvement en vue du congrès de l'UMP, le 18 novembre.

Geoffroy Didier, conseiller régional d'Ile-de-France, et Guillaume Peltier, secrétaire national de l'UMP, lancent le mouvement "la Droite forte".

Geoffroy Didier, conseiller régional d'Ile-de-France, et Guillaume Peltier, secrétaire national de l'UMP, lancent le mouvement "la Droite forte". © AFP / DR

À l'UMP comme à la guerre. Il y a la bataille pour la présidence du parti dans laquelle s'affrontent Jean-François CopéFrançois Fillon,Bruno Le Maire ou encore Nathalie Kosciusko-Morizet. En seconde ligne, les jeunes loups de l'UMP s'agitent aussi, bien décidés à jouer un rôle dans la refondation de leur parti sonné par les défaites électorales. Lundi, Geoffroy Didier et Guillaume Peltier ont annoncé le lancement d'un mouvement au sein du parti : "la Droite forte". Une appellation inspirée directement de la "France forte", le slogan deNicolas Sarkozy pendant la présidentielle. 

Et ce n'est pas un hasard : les deux trentenaires - qui se réclament de la "génération Sarkozy" - veulent continuer à faire vivre à l'UMP les valeurs "incarnées par l'ancien président". "Le sarkozysme n'est pas pour nous une nostalgie, il est bien plus qu'un héritage. Il constitue le socle de nos valeurs pour l'avenir", écrivent les deux secrétaires nationaux de l'UMP dans un communiqué. Et à Geoffroy Didier, conseiller régional d'Ile-de-France, de préciser aussitôt : "Nous ne sommes pas des sous-marins de Sarkozy. On défend le sarkozysme." 

Une motion au congrès

Au départ, c'est d'ailleurs Brice Hortefeux qui avait annoncé le 14 mai la création de ce nouveau mouvement dans un entretien auFigaro. Finalement, l'ancien ministre de l'Intérieur a décidé de se mettre en retrait pour ne pas laisser croire que cette initiative pouvait être une commande de Nicolas Sarkozy dont il est un ami proche. Tout comme Alain Carignon, Brice Hortefeux pourrait toutefois faire partie des quelques "parrains" en politique qui s'afficheront au meeting du 15 septembre qui marquera le lancement officiel de "la Droite forte". En coulisse, le politologue Patrick Buisson, inspirateur de la stratégie droitière de Nicolas Sarkozy, donne aussi un coup de main. 

Tout comme la Droite populaire de Thierry Mariani, l'objectif de "la Droite forte" est d'occuper la droite de l'UMP pour contrer le Front national de Marine Le Pen. Didier et Peltier sont convaincus que la stratégie de droitisation suivie par Sarkozy durant la présidentielle a été la bonne. À la base, les deux compères de l'UMP ambitionnaient de faire cause commune avec la Droite populaire et la Droite sociale de Laurent Wauquiez. Après avoir essuyé des refus, ils ont malgré tout décidé de se jeter à l'eau. "Entre les humanistes et la Droite populaire, nous voulons incarner le courant central de la droite de demain", expliquent-ils, convaincus qu'il y a un espace pour eux.

"La Droite forte" a vocation à présenter une motion lors du congrès de l'UMP le 18 novembre prochain. Pour cela, Didier et Peltier devront obtenir le soutien d'au moins dix parlementaires dans dix fédérations différentes. Les deux larrons y travaillent.

Publié dans Blog | Commentaires (4) |  Facebook | | |

Commentaires

Là il ne se passera rien comme dab toujours tromper... Moi aussi je changerais bien de nom "la sociale démocratie libérale" la sdl ou lsd au choix un peu plus à gauche çà fait moins peur un peu plus d'électeurs ...

Écrit par : maroni | lundi, 23 juillet 2012

Les 2 G je les croient intelligents c'est deux là c'est au moins 2...

Écrit par : maroni | mardi, 24 juillet 2012

UMP : "Forte" avec hausse chomage
PS : "Normal" pour continuer chomage
FN : Anti - chomage et immigra !!! c'est bien pour l'avenir !!
PC-FG : Parler n'impo koi !!!

Écrit par : BERARD | mardi, 24 juillet 2012

Et si pour une fois, de jeunes loups inspirés créaient la Droite Intelligente, qui en a assez de la dictature de la pensée de gauche, capable d'appeler à se mettre autour d'une table avec le FN, rien que pour essayer de comprendre pourquoi ils perdent toutes leurs élections, les unes après les autres, par ex; d'anciens éminences du FNJ comme PELTIER Guillaume??????
Décidèment , plus cons que nature cette engeance RPR-UMPée.!!
La gauche a encore de beaux jours devant elle.

Écrit par : hubert de mesmay | mercredi, 25 juillet 2012

Les commentaires sont fermés.