Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 05 avril 2012

Mélenchon, piège à cons !

Marine Le Pen face à l'offensive Mélenchon

lefigaro.fr 6/4/12

Par Guillaume Perrault
Marine Le Pen, mercredi 4 avril, au Tréport (Seine-Maritime).
Marine Le Pen, mercredi 4 avril, au Tréport (Seine-Maritime). Crédits photo : Michel Spingler/AP

La candidate du FN est dépassée par le leader du Front de gauche dans plusieurs sondages.

La lutte est rude entre Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon pour la troisième place du podium. Les intentions de vote en faveur de la présidente du Front national et du leader du Front de gauche varient sensiblement d'un institut à l'autre.

Selon l'enquête quotidienne Ifop Fiducial/Paris Match de mercredi, la candidate d'extrême droite progresse d'un demi-point pour atteindre 16% d'intentions de vote et conserve une avance confortable sur son rival de la gauche radicale, crédité de 12,5%. Dans le sondage Harris Interactive/VSP/LCP rendu public mardi, deux points séparent Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, avec respectivement 16% et 14%. Mais l'enquête de BVA diffusée le même jour n'accorde à Marine Le Pen qu'un point d'avance sur Mélenchon (15% contre 14%).

Trois autres instituts, a contrario, attribuent au leader du Front de gauche le statut de «troisième homme». Dans l'enquête CSA rendue publique jeudi, Jean-Luc Mélenchon atteint 15% (+2) tandis que la présidente du FN chute à 13% (-2). Dimanche, LH2/Yahoo! les avait respectivement crédités de 15% et 13,5%. Selon le sondage Ipsos rendu public mardi, l'ancien sénateur devance de justesse l'élue d'Hénin-Beaumont. Ils obtiennent respectivement 14,5% et 14% des intentions de vote.

La barre symbolique des 15%

«Je propose que tous les patrons d'institut de sondages s'engagent à verser un mois de leur salaire par point de différentiel entre les résultats qu'ils me donnent aujourd'hui et les résultats que je ferai le 22 avril, a ironisé mardi Marine Le Pen. Ces sommes seront versées aux Restaurants du cœur.» Officiellement, la candidate du FN veut croire que l'objectif des 20% demeure à sa portée. «Je n'imagine pas une demi-seconde que les Français puissent se laisser avoir une deuxième fois», a-t-elle affirmé samedi.

Quoi qu'il en soit, la barre des 15% sera symbolique pour Marine Le Pen. En deçà de 15%, la présidente du Front national aura essuyé un échec au regard des ambitions très élevées qu'elle avait affichées. Au-delà de 15%, elle pourra arguer avoir reconstitué une force politique importante sur le flanc droit de la majorité présidentielle. Elle sait qu'on comparera son résultat avec ceux de Jean-Marie Le Pen: 15% en 1995, 16,86% en 2002 et 10,44% en 2007.

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Commentaires

Mélencon ... Traite les frontistes de tous les noms d'oiseaux!!! Moi je suis bléssé ! comment faire pour déposer une plainte pour injures diffamatoires ????
Cet espèce de vieux machin qui se la joue Robespierre la révolution se fera sans toi pov'mec et j'espère que le FN va déposer une plainte collective.

Écrit par : Herve13 | vendredi, 06 avril 2012

Les commentaires sont fermés.