Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 25 avril 2010

Saluons le courage d'un policier

bp-saintjust.jpg
Communiqué de Presse de Wallerand de SAINT JUST, Vice-Président du Front National :

Wallerand de SAINT JUST, Vice-président du Front National, demande à ce que le policier qui a verbalisé une automobiliste portant la burqa soit félicité et cité en exemple.

Au moment où la classe politique montre une pusillanimité inadmissible dans le débat sur la burqa, il faut un fonctionnaire de terrain pour oser appliquer les règlements de sécurité malgré un vrai terrorisme intellectuel qui prétendrait interdire d’interdire les dérives communautaristes même les plus dangereuses.

Cette affaire nous montre que le sursaut ne viendra pas de nos prétendues élites mais de Français attachés à la stricte application de la loi républicaine et détachés du carcan du politiquement correct.

Source : Front National

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Quand l'Islam se dévoile, le ministre s'offusque...

 

897578_anne_150x113.jpg

Les nouveaux français...

Verbalisée pour avoir conduit en portant un niqab, un voile ne laissant apparaître que les yeux, Anne*, une Nantaise de 31 ans, a contesté

jeudi son amende de 22 euros. Et tenu une conférence de presse ce vendredi. La riposte du ministère de l'Intérieur est tombée en fin de journée sous une forme inattendue.

Jugeant que la contravention avait été dressée «à juste titre», a demandé vendredi à son collègue de l'immigration Eric Besson de se pencher sur la situation du conjoint d'Anne, en agitant la menace d'une déchéance de la nationalité française de ce dernier  Selon le ministre, cet homme «né à Alger et ayant acquis la nationalité française par mariage en 1999, appartiendrait à la mouvance radicale du Tabligh et vivrait en situation de polygamie, avec quatre femmes dont il aurait eu douze enfants».

Ces quatre femmes, a ajouté Hortefeux dans une lettre à Besson, «bénéficieraient de l'allocation de parent isolé (et) porteraient le voile intégral». «Je vous serais très reconnaissant de bien vouloir faire étudier les conditions dans lesquelles, si ces faits étaient confirmés, l'intéressé pourrait être déchu de la nationalité française».

En attendant, le ministre de l'Intérieur a demandé au préfet de Loire-Atlantique de «faire sans délai, toutes les diligences utiles, auprès du Parquet et des services sociaux, pour réprimer, le cas échéant, les faits de polygamie et de fraude aux aides sociales qui ont été signalés».

«Pas une femme soumise, mais une intellectuelle»

Auparavant, la jeune femme, toujours vêtue de son niqab, avait raconté vendredi à la presse les circonstances dans lesquelles elle a été verbalisée, le 2 avril dans une rue de Nantes. Elle a déclaré que le policier «n'avait pas le droit de la verbaliser», soulignant qu'elle n'aurait jamais conduit avec ce voile si celui-ci avait représenté un danger.

Son , qui a adressé jeudi une lettre de contestation du PV au ministère public, affirme que «cette amende est injustifiée en termes de et constitue une atteinte aux droits de l'homme... et de la femme». Selon Me Jean-Michel Pollono, le champ de vision de la conductrice «n'était nullement entravé». Il souligne que sa cliente n'est «pas une femme soumise, mais une intellectuelle», née en Loire-Atlantique et d'origine métropolitaine.

Selon la gendarmerie, «l'article R. 412-6 du code de la route fait obligation à tout conducteur d'être en mesure d'effectuer commodément et sans délai toutes les manoeuvres qui lui incombent». «Cette disposition d'ordre général a vocation à s'appliquer à tous les comportements susceptibles d'affecter la vigilance des conducteurs. En revanche, cette infraction ne peut être relevée à l'encontre d'une personne dont la tenue vestimentaire ne lui cause aucune gêne dans l'exécution de ses manoeuvres», précise-t-on de même source.

* Prénom d'emprunt

Source : Le Parisien 25 avril 2010

 NDLR : Voilà que Monsieur le Ministre Brice Hortefeux, ministre de l'Intérieur, fait semblant de découvrir la polygamie prônée par l'Islam et les allocations largement distribuées sans aucun contrôle ! Accablés par la défaîte cuisante des Régionales, le gouvernement multiplie les effets d'annonce et reprend pour son compte les idées du Front National.

Jean-Marie LE PEN a annoncé et dénoncé depuis plus de trente ans ce qui allait se produire ! Nous sommes désormais au coeur des effets de l'immigration-islamisation massive ! Le Front National est le seul qui propose des mesures réelles pour que la France retrouve son identité !

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Burqa : Pas de concession pour le communautarisme prosélyte !

MARINE BURQA.jpg
Communiqué de presse de Marine LE PEN
Vice-Présidente éxécutive du Front National

En quête d’un hypothétique second souffle, le gouvernement de Nicolas Sarkozy tente d’amadouer l’électorat du Front National avec un nouvel aguichage législatif et une gesticulation parlementaire sur le voile intégral.

Derrière la question de la burqa qui se règle en quelques minutes par une mesure réglementaire fondée sur le principe d’interdiction de se promener masqué, le débat sur cette atteinte intolérable à la dignité des femmes pose plus largement le problème des revendications communautaristes et de l’affirmation de nos valeurs.

Marine Le Pen, Vice-Présidente du Front National, rappelle que, contre ceux qui tentent d’éprouver le socle républicain, seule une loi intégrale, avec un effet général et durable, sera efficace. Cet acte d’autorité ne peut prendre que la forme de la constitutionnalisation du principe selon lequel « la République ne reconnaît aucune communauté. »

La réaffirmation solennelle de ce principe indiquera clairement à tous que non seulement nos valeurs s’imposent face à la tentation antidémocratique de l’instauration du « pouvoir des juges » mais qu’en outre la République n’entend, ni aujourd’hui ni demain, rien concéder au prosélytisme communautariste notamment islamiste.

Source : Front National

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

samedi, 24 avril 2010

Douce France....

LA DEPECHE.FR

Publié le 24/04/2010 03:50 - Modifié le 24/04/2010 à 14:03 | F.Ab

Elle le double, il la viole

Les faits se sont déroulés non loin de la sortie du Métro Mirail-Université./Photo DDM.
Les faits se sont déroulés non loin de la sortie du Métro Mirail-Université./Photo DDM.

Un écart de conduite, un geste déplacé ou une manœuvre malheureuse au volant peuvent conduire au pire. Jeudi, en fin d'après-midi, un simple incident de circulation, comme il s'en produit des dizaines à Toulouse chaque jour, s'est terminé tragiquement par le viol d'une étudiante, dans le quartier du Mirail, à deux pas de la fac de lettres.

Il était environ 17h30 lorsqu'une conductrice de 21 ans s'engage sur une voie de circulation, non loin de la station de métro Mirail-Université. Une manœuvre a priori banale mais qui provoque la colère d'un automobiliste s'estimant lésé par la manœuvre de la jeune fille. Le conducteur manifeste alors son mécontentement en donnant un coup de klaxon. L'étudiante répond aussi sec par un doigt en l'air. Les choses s'enveniment très vite et prennent une dramatique tournure. Dans ses rétroviseurs, la jeune fille aperçoit le conducteur qui n'en démord pas. Arrivée dans une ruelle étroite la voiture de l'étudiante se retrouve bloquée. L'homme sort de sa voiture, la menace et l'entraîne dans son véhicule où il exige une fellation. Il prend ensuite la fuite laissant la victime extrêmement choquée. L'étudiante, domiciliée à Ramonville, arrive à reprendre la volant de sa voiture pour rejoindre son ami du côté de Plaisance-du-Touch. Arrivée chez les gendarmes, elle dépose plainte contre X pour viol.

Depuis hier, les policiers de la brigade criminelle de la sûreté départementale sont chargés de l'enquête.

 

Imprimer Envoyer à un ami

Publié dans Blog | Commentaires (2) |  Facebook | | |

Des chances pour la France ?

MIDI LIBRE.COM

Vendredi 23 avril 2010

Aude: Un retraité narbonnais lapidé par des jeunes

Le retraité de 67 ans est tombé dans le coma quelques jours après l’agression. Depuis hier matin, Guy Trilles, 67 ans, est dans le coma. Victime d’un arrêt cardiaque, le paisible retraité narbonnais est soigné au service réanimation de l’hôpital de la ville. Les médecins à son chevet ont engagé le pronostic vital.

Le sexagénaire a été victime d’une agression particulièrement choquante. C’était le soir du dimanche 18 avril. Guy Trilles, qui a été peintre employé aux services techniques de la mairie de Narbonne, aujourd’hui à la retraite, décide d’aller promener son petit caniche. Mais, juste au bas de son immeuble situé rue Émile-Eudes, non loin du quartier "sensible" de Saint-Jean Saint-Pierre, il est violemment pris à partie par une bande de jeunes.

Son fils Frédéric raconte : « L’un des jeunes lui a crié : "Aujourd’hui c’est ton tour !" Ils lui ont jeté des pierres. Mon père s’est retourné et leur a demandé : "Mais qu’est-ce que je vous ai fait ?" Il a alors pris une pierre en pleine figure. Il a saigné durant trois heures. Son œil gauche était atteint. » Le malheureux a été conduit dans une clinique pour être soigné, avant de regagner son domicile. Mais plus rien n’était pareil pour Guy Trilles. « Il était vraiment en état de choc, explique son fils. Il ne comprenait pas cette agression complètement gratuite. Il s’est senti mal. Mon père ne mangeait plus et ne dormait plus. Il vomissait tout le temps. »

Quelques jours plus tard, le sexagénaire, dont l’état de santé s’était sérieusement dégradé, est allé consulter son médecin traitant. Qui, vu son état, a immédiatement décidé d’appeler les sapeurs-pompiers. A son arrivée aux urgences de l’hôpital, Guy Trilles a fait un arrêt cardiaque. « Pendant 48 minutes, ils ont essayé de le réanimer, indique son fils. En vain. Mon père avait attrapé un staphylocoque. Plusieurs organes étaient touchés. Le foie, les reins. Il a dû être placé sous respirateur artificiel et un appareil remplace ses reins. Aujourd’hui, il dépend des machines. »

S’il est difficile de faire un lien direct entre l’état de santé très dégradé de la victime et les jets de pierre, Frédéric Trilles, son fils, est révolté : « Il a une petite chance de s’en sortir. On nous a dit qu’il pouvait vivre deux ou trois jours, et avoir des séquelles énormes. Je perds mon père pour une connerie ! J’espère que la police va les attraper et qu’ils vont payer pour ça ! »

La famille de la victime a déposé une plainte au commissariat de Narbonne. On ne savait pas, hier soir, si les agresseurs avaient été identifiés. Si l’on s’en tient à ce qu’a crié la bande (« Aujourd’hui, c’est ton tour ! »), cette lapidation en pleine rue ne serait pas la première.

Sid MOKHTARI avec G.

Pendant que les barbares commettent l'innomable au coeur de nos cités, la classe politique s'interroge sur le devenir du "vivre ensemble "

Jusqu'à quand les Français vont ils subir de telles outrages et de telles humiliations? SR

Publié dans Blog | Commentaires (2) |  Facebook | | |

vendredi, 23 avril 2010

Recours du FN en Ile de France

Le FN dépose un recours en annulation des élections régionales en Ile-de-France


Ce recours s'appuie sur trois motifs, l'un portant sur des sondages diffusés pendant la campagne, un autre sur des affiches de la Liste chrétienne, d'Axel de Boer, un troisième sur des tribunes parues en septembre dans une publication du conseil général du Val-de-Marne.

Par ailleurs, le FN a déposé plainte contre X avec constitution de partie civile auprès du doyen des juges d'instruction du tribunal de grande instance de Paris à propos d'enquêtes réalisées par les instituts de sondage, dont il estime qu'ils ont contribué à la "diffusion de fausses nouvelles", a expliqué Mme Arnautu.

Le recours du Front national suspend le caractère définitif de l'élection jusqu'à ce que le Conseil d'Etat se prononce. En conséquence, le délai d'un mois dont dispose tout conseiller régional élu le 21 mars en Ile-de-France pour démissionner de son mandat ou mettre fin à une situation incompatible avec l'exercice de celui-ci n'a pas commencé à courir. Ainsi, Yves Jégo (UMP) et André Santini (NC), tous deux députés et maires, peuvent continuer à siéger provisoirement aussi au conseil régional sans avoir à renoncer à leurs deux autres mandats.

Le FN a obtenu 9,29 %  des suffrages  au premier tour des régionales le 14 mars.

Publié dans Blog | Commentaires (3) |  Facebook | | |

La reprise ? Non, la recrise !

Nous serons tous au régime grec

Courrier International

DIE ZEIT

L’Allemagne, qui creuse son endettement, n’est pas un modèle à suivre. Une cure d’austérité à la grecque s’imposera à Berlin comme à Paris.


Tous concernés

D’ici peu, d’autres pays que la Grèce pourraient avoir des difficultés à trouver des fonds sur les marchés internationaux. C’est ce qu’indique l’agence de notation Moody’s dans un rapport publié le 15 mars. Même les mieux notés, qui affichent un AAA (la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, la France et l’Allemagne), sont sur la sellette, à cause du poidscroissant de leur dette.

Le Finlandais Olli Rehn est conscient de son pouvoir. Il suffirait d’une phrase du commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires pour qu’augmente la pression sur l’euro. Autant dire que ses déclarations étaient jusqu’à présent pondérées.

La sévérité de ses critiques à l’égard de la politique budgétaire de plusieurs Etats membres de l’Union, à l’issue d’une table ronde de routine des commissaires européens, le 17 mars, en est d’autant plus surprenante : Les principaux risques qui pèsent sur l’assainissement budgétaire découlent d’hypothèses macroéconomiques très optimistes et de l’absence de mesures spécifiques d’assainissement.” En disant cela, Olli Rehn ne visait pas la Grèce, l’Italie ou l’Irlande. Cette déclaration s’adressait à l’Allemagne, à la France et aux Pays-Bas. Car les pays du Sud ne sont pas les seuls à avoir péché par excès d’optimisme pendant la crise. L’endettement de l’Allemagne se chiffrait fin 2009 à plus de 72 % du produit intérieur brut. Soit 12 points de plus que ce à quoi l’autorisent les critères de Maastricht. Il faudra des années avant que le pays ne redescende sous la barre des 60 %. Et comment le gouvernement allemand réagit-il ? En tablant sur une croissance économique vigoureuse, censée augmenter mécaniquement les recettes fiscales dans les caisses de l’Etat, des Länder et des communes. Mais la Commission juge le calcul trop risqué. Les résultats budgétaires pourraient “se révéler moins bons que prévu”, avertissent les fonctionnaires de Bruxelles, qui reprochent entre autres au gouvernement fédéral de ne pas avoir annoncé de plan de rigueur concret pour l’après-2010. L’Allemagne doit concilier les coupes budgétaires avec les allégements fiscaux annoncés.

L’exemple allemand montre bien que les responsables politiques persistent à se reposer aveuglément sur les rentrées futures au lieu de réduire les dépenses du jour
. Avant les élections au Parlement régional de Rhénanie-du-Nord-Westphalie [le 9 mai], un tel raisonnement peut sembler opportun. Mais il est fallacieux. La baisse de la TVA dans ­l’hôtellerie – pour ne citer que le motif de grogne numéro un ces dernières semaines – est à la fois contraire à la décence et à l’endettement record du pays. Le contrôle des dépenses est inscrit non seulement dans le droit européen, mais aussi dans la législation allemande. La Commission exige à juste titre des “mesures concrètes” afin que le “frein à l’endettement” récemment adopté soit respecté dans les faits. D’autant que l’Allemagne est le pays qui devrait avoir le moins de mal à revenir dans les limites du pacte de stabilité, et donc à contenir le déficit budgétaire en deçà des 3 points de pourcentage. Le gouvernement fédéral prévoit un déficit à 5,5 % en 2010.

Le commissaire Olli Rehn doit prendre des mesures drastiques

De fait, en 2009, la situation était autrement plus inquiétante en Espagne (avec un déficit à 11,2 % du PIB), en France (plus de 8 %) et en Grande-Bretagne (12,1 %). Certes, cette dernière n’est pas encore membre de la zone euro, mais elle lui est toutefois étroitement liée. Dans chacun de ces pays, les mesures cosmétiques ne suffiront pas. Une réforme du système social, la réduction des avantages fiscaux et l’augmentation des impôts pour les prestations de l’Etat sont inévitables. C’est une version allégée du plan d’assainissement budgétaire grec qui attend l’ensemble de la zone euro.

Si la Commission européenne veut rester crédible, Olli Rehn doit prendre des mesures drastiques. Au cours des derniers mois, le débat s’est focalisé sur la Grèce. Ce à quoi les autres pays membres ne trouvaient rien à redire. Mais, aujourd’hui, Athènes est devenu un exemple. Les efforts consentis par le pays peuvent inspirer la France et l’Espagne, mais aussi l’Allemagne. Si ces pays ne suivent pas ce modèle, Olli Rehn aura le choix entre une multitude de moyens de pression. Dont, en dernier ressort, une amende infligée aux pays réfractaires. Mais, s’il fait montre de la même fermeté que dans le dossier grec, il ne sera nullement nécessaire d’en arriver là. Olli Rehn n’a qu’à rester fidèle à lui-même.

Au delà des déclarations anesthésiantes de Sarko et sa bande qui voudraient que la "crise soit derrière nous " le moment est proche où les Français vont devoir payer la facture de la politique euro-mondialiste que l'UMPS refuse d'abandonner.SR.

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |

mercredi, 21 avril 2010

Plus belle la ville ou le Marseille magique de l'UMP...

2009112519524560.jpgA propos de la création du label "Marseille on the move" (!...), Dominique Vlasto ,UMP, adjointe au maire déléguée au tourisme, aborde les questions sur l'insécurité et l'image négative de notre ville dans une insoutenable légèreté :

- Marseille est à la traîne au palmarès des villes où il fait bon vivre (sondage Ipsos pour France-Soir, Marseille est 9e sur 10) ? Comment expliquez-vous cette mauvaise image ? Est-ce un handicap pour le développement du tourisme ?
D.V. : Je n'ai pas vu ce sondage, j'en ai simplement entendu parler. Je dois avouer que je suis très étonné et que je ne comprends pas trop. Je connais Strasbourg (classé devant Marseille dans ce palmarès), que je visite en tant que parlementaire européen, et en terme de qualité de vie, de climat, de situation géographique et même d'activités culturelles, Marseille n'a vraiment rien à lui envier, bien au contraire.
De plus, on peut constater qu'à Marseille, le nombre d'habitants est en hausse, et qu'avant la crise son taux de chômage était inférieur au taux national. On souffre d'une image qui est, à mon avis, plus un fantasme (!!!!) qu'une réalité.

- L'insécurité et la propreté ne sont-ils des handicaps insurmontables dans le développement du tourisme à Marseille ?
D.V. : L'insécurité n'est vraiment pas pire qu'ailleurs. S'il y avait de l'insécurité, les touristes ne reviendraient pas. Il y a des petits problèmes, mais comme partout, il ne peut pas y avoir de risque zéro. Sur ce plan on est même plutôt parmi les bons.

La propreté est, par contre, un vrai handicap. Et la si la communauté urbaine est en partie responsable, les Marseillais doivent faire des efforts. Dans les quelques mauvais retours que nous avons, 90% sont malheureusement consacrés à la saleté de la ville.

- Les médias nationaux ne sont-ils pas en partie responsables de cette mauvaise image ? D.V. : Il y a eu une évolution positive de l'image de Marseille dans les médias nationaux. On a maintenant l'image d'une ville qui bouge, ouverte sur le monde. Son côté cosmopolite et la mixité culturelle, qui se passe beaucoup mieux que dans certaines villes, est un indéniable atout pour nous, tout comme le formidable tissu associatif de la ville. Si certains reportages sont peu flatteurs, nous devons accepter la critique, mais pour le moment il n'y a pas de gros problème.

NDLR : Dominique Vlasto nous décrit un monde magique mais surtout se moque des marseillais confrontés à une délinquance permanente, incontrôlée et qui n' a aucun rapport avec cette image idyllique. Mme Vlasto méprise le quotidien de milliers de gens confrontés chaque jour un peu plus à l'insécurité, qui loin d'être un fantasme est malheureusement une réalité !

Publié dans Blog | Commentaires (2) |  Facebook | | |