Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 25 août 2010

Des jeunes gens victimes d'un coup de klaxon discriminatoire réagissent...

 

Seine-et-Marne : il tire sur un minibus chargé d'enfants

 

leparisien.fr
Aurélien Pérol | 25.08.2010

Un minibus du centre pour pré-adolescents du village de Collégien, en Seine-et-Marne, a essuyé les tirs d’un automobiliste en pleine rue, ce mercredi à 16 heures, dans la commune voisine de Saint-Thibault-des-Vignes. Effrayé par le conducteur d’une voiture qui venait de lui faire une queue de poisson, le chauffeur du minibus a donné un coup de klaxon.

Visiblement énervé par ce geste d’humeur, l'automobiliste a alors fait une arrières. Arrivé au niveau du véhicule, le passager de droite a dégainé une arme et fait feu, brisant une vitre arrière sans, heureusement, toucher aucun occupant. Les agresseurs ont pris la fuite, mais les passagers du minibus ont eu le temps de repérer le numéro d’immatriculation de leur voiture.
Merci à fdesouche

 

 

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

L'Islam au royaume de Mickey

Le look Disney ne tolère ni hidjab ni kippa

mickey.jpg

En insistant pour travailler comme hôtesse au parc d'attractions californien de Disneyland coiffée d'un foulard, une musulmane de 26 ans, Imane Boudlal, a déclenché la controverse sur le port du hidjab au travail. Cette citoyenne américaine d'origine marocaine travaille à Disneyland depuis deux ans et demi en costume d'hôtesse et négocie depuis juin, avec son employeur, un restaurant du Grand Californian Hotel & Spa, le rajout d'un foulard. Les responsables du parc ont proposé un bonnet surmonté d'un chapeau western - le thème de cet hôtel.

Imane trouve l'alternative "ridicule" et a choisi, le 15 août, d'ajouter un foulard blanc à sa tenue d'hôtesse. Après trois heures de service sans incident ni plainte des consommateurs, la direction, estimant que l'employée ne respectait pas le "look Disney", lui a proposé soit de retirer son foulard, soit d'être affectée à un poste en coulisses.

Le lendemain, la jeune femme est revenue coiffée de son foulard pour reprendre son service et s'est vu refuser l'entrée : "On m'a renvoyée chez moi", a-t-elle déclaré, entourée de supporters. L'affaire est explosive. La Californie du Sud héberge une des communautés musulmanes les plus importantes des Etats-Unis et le groupe Disney est un symbole de la culture occidentale, très sensible à son image publique dans le monde.

Le 18 août, Imane Boudlal a déposé une plainte pour discrimination contre Disney, devant l'organisme fédéral chargé de surveiller l'égalité devant l'emploi. Elle est défendue par le syndicat des employés de l'hôtellerie de Disneyland, le Unite Here Local 11, dont le porte-parole, Leigh Shelton, estime qu'il s'agit "d'une infraction aux droits des travailleurs" et que "Disneyland doit adapter son règlement interne".

Imane est soutenue par l'association américano-islamique CAIR (Council on american-islamic relations) dont le porte-parole, Munira Syeda, affirme : "Disney a l'obligation de tenir compte des pratiques religieuses de ses employés." Ce à quoi Suzi Brown, qui représente Disney, rétorque : "Nous prévenons nos employés qu'à chaque rôle correspond un costume spécifique qui n'autorise pas non plus une croix visible, une kippa, ou un turban... Mais Disney accepte les tenues à caractère religieux, en coulisses."

Imane, qui a émigré seule aux Etats-Unis il y a cinq ans, a été mise à pied sans salaire. Elle est désormais confinée chez elle, d'où elle explique au Monde, dans un français impeccable : "Tout ce que je demande est de pouvoir garder mon travail et mon foulard. Pour moi, c'est très important de le porter, surtout pendant le ramadan. Pour mon employeur, le problème ce n'est pas le foulard mais que je sois musulmane."

Disney essaie toujours de trouver une solution. Le site Internet du Los Angeles Times signale que le nombre de propos offensants et d'attaques personnelles en réaction à son traitement de l'affaire l'a contraint à filtrer les réactions des lecteurs.

Source Le Monde

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Ils finissent par prendre " l'habitude " !...

 

Squat de roms évacué à Marseille : "Nous avons l'habitude de vivre ça"

Publié le mercredi 25 août 2010 à 08H51

L'huissier les avaient prévenus. Ils savaient qu'au petit matin, tout serait fini. Qu'ils devraient quitter l'entrepôt insalubre dans lequel certains vivaient depuis 4 mois. Roxanna et sa fille, à peine un an, n'ont passé que quelques minutes avec la centaine de policiers et de CRS venus les déloger, dans le calme, hier vers 6h, dans le bâtiment qu'ils occupaient sur le boulevard de Paris, dans le périmètre d'Euroméditerranée, au nord de Marseille.

Avec une quarantaine d'autres membres de la communauté, ils n'ont eu à subir qu'un simple contrôle d'identité, avant de s'éparpiller dans le quartier. Un seul recherché à Paris pour des faits de vols avec violences a été placé en garde à vue. La jeune femme, avec deux autres amies, s'est posée sur un banc, juste en face. Alors qu'un engin de terrassement commence à détruire le bâtiment, elle n'a pas envie de se plaindre : "C'est toujours comme ça pour nous. On va trouver une autre maison. Nous avons l'habitude de vivre ça."

Elle dit avoir deux autres garçons, partis avec le père après l'opération de police. Vers quelle destination ? Elle se tait. Mais rien ne sera pire que cet entrepôt, bientôt réduit en poussière, selon les indications du nouveau propriétaire, la société Bouygues. Il y a quelques semaines encore, pas moins de 250 Roms vivaient là. Ils avaient aménagé un véritable bidonville à l'intérieur des murs.

Sur une centaine de mètres de long, c'est comme un village qui s'est peu à peu dessiné, avec sa rue principale bordée de murs faits de bric et de broc, de morceaux de plastique ou de toile. Dans chaque pièce, l'intérieur est garni d'un vieux matelas, d'un canapé sans âge et d'une étagère chancelante. Dans ce capharnaüm géant, on trouve même une baignoire pour bébé, que la mère n'a pas eu le temps de vider.

L'opération menée hier n'a rien d'exceptionnel, plusieurs squats de ce genre sont régulièrement évacués chaque semaine ou chaque mois à Marseille, depuis des années. En revanche, les directives gouvernementales du moment demandent clairement d'expulser en priorité les Roms des bâtiments occupés illégalement. La préfecture a même mis en place une cellule dédiée, composée d'agents de la direction de la réglementation, pour toutes les questions liées à la situation sur le territoire français, ainsi que des services sociaux, de la sécurité publique et de la police aux frontières. La police marseillaise pourrait même accueillir prochainement un fonctionnaire roumain, à plein temps, comme conseiller technique.

Source La Provence 25 août 2010

Publié dans Blog | Commentaires (3) |  Facebook | | |

Un beau sondage pour Marine !

marinelepen2-c7d58.jpg
Sur le site du Nouvel Observateur, un article de Maël Thierry annonce que, si l’élection présidentielle se déroulait dimanche, Marine Le Pen « arriverait en troisième position au premier tour de la présidentielle, derrière Nicolas Sarkozy et le candidat socialiste, avec de 12 à 13 % des voix. Soit mieux que les 10,4 % des voix obtenus par Jean-Marie à la présidentielle 2007. Un score qui permet à la vice-présidente du FN de brandir la menace de rééditer en 2012 l’exploit de son père en 2002 » car  »A la même période, il était à 8-9 % ».

Le sondage TNS Sofrès-Logica montre que Marin Le Pen « réalise ses meilleurs scores auprès des ouvriers et des commerçants-artisans, l’électorat classique du FN. Au-delà, elle (…) grapille sur les autres électorats, y compris à gauche« .

Autre résultat intéressant que souligne Maël Thierry et que, selon lui,   »les stratèges de l’UMP regarderont de près : moins de la moitié de ses électeurs se reportent sur Nicolas Sarkozy au deuxième tour« .

Merci à NPI le 25 août 2010

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Encore une famille rouée de coups à Disneyland !

Dur retour du pays des rêves pour une famille de Jouarre. Alors qu’ils quittaient en voiture le parking de Disneyland, ces visiteurs ont été violemment agressés lundi soir par les occupants d’un autre véhicule. La famille seine-et-marnaise s’était engagée sur la voie de sortie du parking à Chessy quand le conducteur de la voiture suivante s’est mis à klaxonner à tue- derrière eux pour exprimer son impatience.

 


Agacée et craignant que le bruit ne réveille son fils endormi, la mère a alors crié à l’automobiliste de s’arrêter. Mal lui en a pris. Excédé, ce dernier est alors sorti de sa voiture et a rejoint le véhicule de la famille avec les trois hommes qui l’accompagnaient.
Les quatre agresseurs ont ouvert les portières et violemment frappé le mari, son frère et sa femme... sans toutefois lever la main sur l’enfant. Puis ils ont pris la fuite.
Souffrant d’une luxation de l’épaule, le père de famille a été hospitalisé à Lagny-sur-Marne. Son frère a été blessé au crâne avec un tesson de bouteille. La femme, quant à elle, s’en est tirée avec des contusions.
Chargés de l’enquête, les policiers du commissariat de Chessy disposent de quelques indices, à commencer par le véhicule des agresseurs, une voiture munie d’une fausse plaque d’immatriculation du département du Rhône. Selon le signalement fourni par les victimes à la police, les quatre hommes recherchés pourraient appartenir à la communauté des gens du voyage.

 

 Source Le Parisien 25 août 2010

NDLR : visiblement, ces "gens du voyage" n'étaient pas inquiétés par Hortefeux...

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |

De plus en plus atroce...

Une dame âgée de 97 ans vient de succomber aux coups reçus au du cambriolage récent de sa maison à Toulouse. Suzanne Degeilh avait été retrouvée grièvement blessée sur le sol de sa maison toulousaine, le 19 août, par une infirmière à domicile. La vieille dame, qui vivait seule, serait restée sans soins pendant toute la nuit.

 

 

Elle a succombé à ses blessures le vendredi 20, a rapporté le procureur de Toulouse, Michel Valet. «C'est une affaire grave du fait de la victime, de son âge, des motifs de son agression. C'est une agression crapuleuse».

La maison a été fouillée et le ou les agresseurs sont repartis avec divers objets, des bijoux, un sac à main avec des papiers personnels et un chéquier.

A Angers, un retraité battu à mort

Cette affaire a été rendue publique en même temps qu'un autre macabre fait-divers : le corps d'un retraité visiblement tabassé à a été découvert à son domicile d'Angers et un marginal soupçonné d'être à l'origine des coups écroué.

Le cadavre du sexagénaire a été découvert samedi après que le voisinage eut été alerté par une forte odeur. A côté du corps gisait celui de son chien, également frappé. La police a arrêté sur les lieux un homme d'une quarantaine d'années, que le retraité hébergeait.

L'homme, décrit comme «marginal», a été mis en examen pour «homicide volontaire» et «acte de cruauté envers un animal domestique» et a été écroué.

Source Le Parisien 25 août 2010

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |

mardi, 24 août 2010

Communiqué de presse

Communiqué de presse de Stéphane RAVIER.

Conseiller du 7ème secteur municipal de Marseille.

Conseiller Régional de Provence Alpes Côte d’Azur

Membre du Comité central du Front National.


Règlement de comptes à la Cayolle :

Du nord au sud, Marseille gangrénée par la drogue.


Après des règlements de compte dans les cités des quartiers nord au début de l’été, c’est au tour d’une  cité dite « sensible » des quartiers sud – pourtant située au pied des calanques – de ramasser ses cadavres, résultat vraisemblablement de la guerre pour le contrôle du trafic de drogue à Marseille.

La visite de la Secrétaire d'Etat Fadela Amara dans cette cité de la diversité il y a quelques mois, les millions d’euros qui y sont déversés par le biais de la politique de la ville si chère à Gaudin, rien n’y fait, la drogue et ses barons de quartiers continuent à faire des ravages.

Dans ce cas, qui se plaindra que les trafiquants soient morts avant leurs « clients » ? Pas moi.

Publié dans Blog | Commentaires (2) |  Facebook | | |

On ne s'en lasse pas, encore !

 

Marseille : deux morts dans un nouveau règlement de comptes

Publié le mardi 24 août 2010 laprovence.com

Deux hommes ont été tués à Marseille peu avant 17h dans un règlement de comptes, à proximité de la Cayolle.

http://www.laprovence.com/media/imagecache/article-taille-normale/img/photos/biz/2008-09/2008-09-08/2008090717213094_Quicklook-original.jpg
La Cayolle. Une cité aux pieds des Calanques qui serait néanmoins "sensible "
Etonnant non ?

Deux hommes ont été tués par armes à feu en fin d'après-midi à Marseille, à la cité de la Cayolle (9e). ll s'agirait d'un nouveau règlement de comptes.

 

Deux hommes ont été tués cet après-midi à Marseille dans un règlement de comptes, le troisième depuis le début du mois d'août dans la cité phocéenne. Agées d'une trentaine d'années, les victimes ont été atteintes de plusieurs balles peu avant 17h à proximité de la Cayolle, une cité sensible aux portes des calanques. A leur arrivée, les secours ont découvert les corps sans vie dans un véhicule.

Deux fusillades liées au trafic de stupéfiants ont déjà fait deux morts et deux blessés graves depuis le début du mois à Marseille.


Dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue, la police a mené plusieurs opérations au cours des mois de juillet et d'août dans des cités sensibles du nord et du sud de la ville.

Ndlr : "Les cités sensibles au nord et au sud" font de Marseille une ville sensible !

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |