Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 11 juin 2011

Pierre Puget, le "Michel Ange français"

Pierre Puget est né le 16 octobre 1620 et mort le 2 décembre 1694 à Marseille est un sculpteur, dessinateur, peintre et architecte français du XVIIe siècle.

Il a été surnommé le "Michel Ange Français"

Autoportrait-Pierre-Puget.jpg

Auto portrait de Pierre Puget âgé
Musée du Louvre
Paris

Pierre Puget est né le 16 octobre 1620 à Marseille dans une maison construite par son père située à l'actuel N° 20 de la rue du Puits du denier à l’angle de la rue du Petit Puits dans le quartier populaire du Panier, à proximité de la Vieille Charité. Son père Simon Puget, fils d'un agriculteur aisé Paul Puget dit Paulet, établi sur un vaste domaine agricole situé à l'Estaque près de la vallée de Riaux, quitte l'agriculture et s’installe à Marseille vers 1600 pour y exercer la profession de maître maçon.

Maison_natale_de_Pierre_Puget.JPGMaison natale de Pierre Puget au Panier

Premier voyage en Italie (1638-1643)

Vers 1638 Pierre part pour Livourne puis Florence et enfin Rome où il travaille dans l'atelier d'un sculpteur sur bois qui l'introduit dans l'équipe de Pierre de Cortone qui achève la décoration du palais Barberini. De retour à Florence pour terminer le palais Pitti, Pierre de Cortone essaie de retenir Pierre Puget, mais ce dernier décide de revenir à Marseille fin 1643 début 1644 probablement pour retrouver sa mère malade.

Marseille et Toulon (1644-1659)

En 1645,Pierre rejoint à Toulon son frère Gaspard qui de tailleur de pierres deviendra sculpteur puis architecte. L'amiral Jean Armand de Maillé lui demande de travailler pour l'atelier du maître-sculpture sur bois Nicolas Levray chef de l'atelier de décoration à l’arsenal de Toulon : il décore le navire « Le Magnifique » qui après la mort de l'amiral est rebaptisé « La Reine ».

Pendant la Fronde (1648-1652) l'activité de l’arsenal cesse pratiquement et Pierre se consacre essentiellement à la peinture. Il exécute à la demande des tableaux et des retables pour des confréries religieuses, des églises paroissiales et des couvents. Il réalise ainsi en 1652 pour le baptistère de la cathédrale de Marseille « Le baptême de Constantin » et « Le baptême de Clovis ». Il maîtrise alors parfaitement l'art pictural.

Le 16 février 1655, la ville de Toulon décide d'ériger un portail avec balcon à l'hôtel de ville. de Toulon  Pierre Puget qui avait commencé depuis quelques années une carrière de sculpteur, propose pour soutenir le balcon, deux atlantes à la Michel-Ange. nouvel acte avec Pierre Puget. C'est une réussite éclatante.

De Vaudreuil à Vaux-le-Vicomte (1659-1661)

Bien que Puget continue à peindre occasionnellement, c'est sa réputation de sculpteur qui franchit les frontières de la Provence jusqu'à la Cour. Le marquis de Girardin l'appelle pour orner de statues le parc de son château de Vaudreuil. Nicolas Fouquet le sollicite ensuite pour les sculptures du Château de Vaux-le-Vicomte et l'envoie à Gênes pour choisir les plus beaux marbres de Carrare pour la réalisation des statues. Après la disgrâce de Fouquet survenue le 5 septembre 1661, Puget décide prudemment de rester à Gênes.

150px-Perseus_Andromeda_Puget_Louvre_MR2076.jpg

Persée et Andromède, 1684, musée du Louvre

Deuxième séjour italien : Gênes (1661-1668)

Pierre Puget travaille avec ardeur pour les praticiens de la capitale ligure. L'hercule gaulois primitivement destiné aux jardins de Vaux-le-Vicomte, est sculpté pendant cette période. Il effectue un court voyage à Rome en 1662 puis un bref séjour en Provence en mai 1663 d'où il revient avec sa femme, son fils et son élève Christophe Veyrier. Le travail du marbre plus fin que la pierre qu'il avait utilisée pour créer les atlantes de Toulon (en pierre de Calissanne), est pour Puget un éblouissement. Il a pour le marbre une admiration sensuelle et quasi amoureuse ; il écrit à Louvois en 1683 : « la pièce de marbre est sans défaut et blanche comme neige.»

Il veut également dominer ce matériau puisqu'il écrit dans la même lettre la fameuse phrase : « le marbre tremble devant moi, si grande que soit la pièce.» Il continue par ailleurs à peindre : le tableau de la sainte famille date de 1663 environ.

Arsenal de Toulon (1668-1679)

Puget rentre en France en 1668 afin d’assurer la direction de l'atelier de sculpture de l'arsenal de Toulon en remplacement de Nicolas Levray. Il n'accepte ce poste qu'après une longue période de négociation. Il indique dans une lettre du 18 janvier 1667 ses exigences qui ne seront acceptées par Colbert qu'en avril 1668.

Il poursuit pour Marseille et Toulon ses projets d'urbanisme. Il entreprend des sculptures destinées au parc de Versailles : statue de Milon de Crotone, bas relief d’Alexandre et Diogène, et statue de Persée délivrant Andromède.

150px-Puget1.jpg

Milon de Crotone, par Pierre Puget

Retour définitif à Marseille (1680-1694)

150px-Maison-Pierre-Puget-Marseille.jpgMaison de Pierre Puget
Rue de Rome-rue de La Palud
Marseille

Puget quitte Toulon pour s’installer à Marseille. En 1681 il se construit une maison à l’angle de la rue de Rome et de la rue de la Palud. Cette maison se compose d’un rez-de-chaussée avec entresol, de deux étages et d’un attique. La fenêtre du premier étage sur la façade en pan coupé s’ouvre sur un balcon. Au dessus de cette fenêtre, Puget avait placé dans une niche circulaire un buste du Christ en ronde bosse avec cette inscription « Salvator mundi, miserere nobis ». En dessous on pouvait lire : «  Nul travail sans peine ». Dans le courant du XIXe siècle le buste du Christ est remplacé par une tête en hermès d’une grande médiocrité. Le buste original serait soit celui qui se trouve au musée des Beaux-Arts à Marseille soit un autre conservé dans une collection particulière. Au début du XIXe siècle la corniche de la maison a été rognée ; le maçon chargé des réparations allait raser les chapiteaux et les pilastres considérés comme des nids à poussière quand l’archéologue Fauris de Saint Vincent arrêta ce vandalisme».

Entre 1690 et 1693, il se construit également une bastide sur la colline Fongate. Cette bastide figure sur une gravure anonyme de la Chambre de commerce de Marseille ; elle sera démolie vers 1870 pour permettre un débouché de l’actuelle rue Fongate qui était alors une impasse. Pierre Puget décède dans cette bastide le 2 décembre 1694.

La peinture de Pierre Puget

200px-Puget_The-Holy-Family-at-the-Palm-tree.jpg

La sainte famille au palmier

Les peintures connues de Pierre Puget sont au nombre de dix-sept.a été relativement délaissée jusqu'au début du XXe siècle.

La sculpture de Puget

150px-Puget_-_Diogenes_Alexander_Louvre.jpg

Alexandre rendant visite à Diogène

Puget apprend la sculpture à Gênes avec Pierre de Cortone et connaît rapidement un immense succès. Sous Louis XIV il sera le seul à pouvoir maintenir la comparaison avec Michel-Ange et Le Bernin. Il réalise son premier chef d’œuvre en 1656 avec le célèbre portail soutenu par deux atlantes réalisé pour l’ancien hôtel de ville de Toulon.

150px-Toulon_caryatides_p1040272.jpg

Atlantes
Toulon

L’architecte

En 1672, Pierre Puget dessine le projet d'une halle de la poissonnerie dite actuellement halle Puget.

220px-Halle_Puget.JPG

la 'Halle Puget'

220px-Vieille_Charité.jpg

La Vieille Charité

La Vieille Charité reste le plus grand titre de gloire de l’architecte Puget. C’est le 27 avril 1671 que la préférence est donnée au projet de Puget et la première pierre est posée le 14 août 1671. Cet ensemble immobilier est constitué d'une cour intérieure entourée par un corps de bâtiments à trois étages de galeries superposées. Au centre de cette cour s'élève la chapelle dont la première pierre a été posée le 20 avril 1679. Pour cette chapelle, Pierre Puget dresse un premier projet puis un second qui sera réalisé. L’exécution de ce projet sera longue, faute de crédits suffisants, mais sera suivi par Pierre Puget personnellement, puis après sa mort, par son fils François jusqu’à la consécration de la chapelle en 1707. Cet ouvrage singulier avec sa coupole en forme d'ellipsoïde est l’aboutissement de la recherche architecturale de l’artiste.

Prestige et renommée de Puget

Pierre Puget est un des artistes les plus célèbres sous le règne de Louis XIV. De son vivant il était admiré aussi bien à Rome qu'à Paris et ses grandes sculptures de marbre tant à Versailles qu'à Gênes font sa réputation. L'illustre marseillais est le seul à pouvoir soutenir la comparaison avec Michel-Ange ou Bernin. L'importance et le rayonnement de l'artiste sont bien reconnus par la Cour. L'Italie du nord et l'Allemagne centrale ont profondément subi l'influence de Puget ; bien que peu connu ce phénomène s'explique par la fougue et la verve de l'artiste qui étaient assez proches des maîtres du baroque italien ou allemand.

Entre 1820 et 1860 la renommée de Puget connaît sa plus haute faveur. Théophile Gautier écrit le 24 août 1854 : « Pierre Puget est devenu le plus grand statuaire de son époque et peut-être l’artiste le plus franchement français dont nous pouvons nous glorifier. » Puget est avec Nicolas Poussin l'artiste national par excellence ; leurs deux bustes sculptés par Mercier ornent l'entrée de l' École des Beaux-Arts de Paris. L'architecte Henri-Jacques Espérandieu reprendra cet éloge en 1869 en plaçant deux médaillons sculptés par Philippe Poitevin à l'entrée du musée des Beaux-Arts de Marseille au palais Longchamp.

Pierre Puget a donné son nom au Cours Pierre Puget. Quand nous nous y rendons, n'oublions jamais ce très grand artiste français.

Source Wikipédia

Publié dans Blog | Commentaires (3) |  Facebook | | |

En 2012 comme en 1981, et pour renvoyer l'ascenseur de 2022, Chirac votera socialiste.

Chirac votera Hollande à moins que Juppé ne se présente

Le Point.fr - Publié le 11/06/2011 à 20:09 - Modifié le 11/06/2011 à 20:25

Le socialiste dit croire à une boutade. Pourtant, rien n'est moins sûr...

Chirac votera Hollande à moins que Juppé ne se présente

L'ancien président Jacques Chirac évoque dans le deuxième tome de ses mémoires François Hollande en des termes élogieux. © Jean-Pierre Muller / AFP


  • Par Clémentine Goldszal

Click here to find out more!

Jacques Chirac a déclaré samedi en Corrèze qu'il voterait pour le socialiste François Hollande à l'élection présidentielle de 2012 si Alain Juppé n'est pas candidat. L'ancien président l'a affirmé devant les caméras de BFM TV, lors d'un déplacement en Corrèze en compagnie du candidat à la primaire socialiste pour la course à l'Élysée. "Je voterai pour lui, oui, certainement, sauf si Juppé se présente. Je peux dire que je voterai Hollande", a déclaré l'ancien président, âgé de 78 ans. Alain Juppé, actuel ministre des Affaires étrangères, a été le Premier ministre de Jacques Chirac entre 1995 et 1997.

Jacques Chirac, qui est resté à l'Élysée pendant 12 ans (1995-2007), tresse des lauriers à François Hollande, pourtant d'un bord politique différent du sien, dans le deuxième volet de ses mémoires où il se montre sévère avec Nicolas Sarkozy. Il qualifie François Hollande d'"homme d'État". Visiblement amusé, le député de Corrèze a dit considérer la promesse de vote de Jacques Chirac comme une boutade. "C'est une plaisanterie, c'est juste pour énerver ses amis. C'était sur le mode du sourire. Il ne faut pas voir là une déclaration", a estimé François Hollande.

Le député socialiste Jean-Marie Le Guen a dit, pour sa part, prendre la citation de Jacques Chirac au sérieux. "Je crois qu'elle exprime la disponibilité de beaucoup de Français, qui ne veulent pas d'une solution sarkozyste en 2012, a-t-il dit sur BFM TV. Il faut que les socialistes écoutent les messages qui leur sont envoyés."

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |

La France dans le viseur des cerbères du mondialisme !

L'agence de notation Standard & Poor's menace la note de la France

LEMONDE.FR avec Reuters | 11.06.11 |

 
http://www.econostrum.info/photo/art/default/1963520-2703756.jpg?v=1289521566

La note maximale accordée à la France, "AAA", pourrait être menacée à l'horizon 2020, indique l'agence de notation Standard & Poor's. "Si les autorités françaises ne poursuivent pas la réforme des retraites, ne continuent pas de modifier la Sécurité sociale et ne consolident pas le budget face au risque d'accroissement des dépenses liées aux retraites et à la santé", alors "il est incertain que Standard & Poor's maintienne la note AAA", souligne une étude consacrée aux conséquences du vieillissement de la population.

Cette note, la meilleure possible dans la classification de l'agence, permet à la France d'emprunter dans d'excellentes conditions sur les marchés pour refinancer sa dette. L'agence met toutefois en avant que "la décision du gouvernement de réformer le système des retraites est un pas dans la bonne direction pour contenir les risques à long terme pesant sur les finances publiques en raison du vieillissement de la population".

Si la France parvient à équilibrer ses comptes publics d'ici 2016, la France pourrait conserver son "AAA" jusqu'en 2050 environ, "toutes choses étant égales par ailleurs", ajoute-t-elle.

A l'inverse, en l'absence de réformes, Standard & Poor's évoque une éventuelle dégradation progressive de la note à long terme du pays, passant à "AA" à l'horizon 2020 et entrant dans la catégorie des investissements spéculatifs (inférieure à "BBB-") avant 2040. Sans mesures de redressement, la dette du pays atteindrait presque 370 % du Produit intérieur brut (PIB) en 2050, anticipe l'agence.

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Le FN très haut, de plus en plus haut !

La gauche toujours en tête, le FN très haut, selon un sondage

http://static.guim.co.uk/sys-images/Guardian/Pix/pictures/2010/1/14/1263479888973/Marine-Le-Pen-001.jpg

PARIS (Reuters) - François Hollande et Martine Aubry feraient mieux que Nicolas Sarkozy au premier tour de l'élection présidentielle, selon un sondage Ifop pour le Journal du dimanche qui témoigne aussi de la popularité du Front national.

Selon cette enquête, le second tour se déroulerait entre François Hollande, crédité de 26% des voix, et Nicolas Sarkozy (22%) dans l'hypothèse d'une candidature du député de Corrèze. La présidente du Front national Marine Le Pen arrive juste derrière, à 21%.

Dans le cas d'une participation de la première secrétaire du PS, le duel final opposerait Martine Aubry (23%) et Marine Le Pen (22%).

Avec 21,5% des voix, Nicolas Sarkozy serait alors éliminé, rappelant le scénario du 21 avril 2002 qui avait vu le socialiste Lionel Jospin battu par Jean-Marie Le Pen au premier tour de scrutin.

Le sondage Ifop a été réalisé sur internet les 9 et 10 juin auprès d'un échantillon de 923 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un groupe de 1.006 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Publié dans Blog | Commentaires (4) |  Facebook | | |

A Marseille, il n'y a que Stéphane qui soit Mallarmé...

Une élève de 16 ans essaye de poignarder sa rivale

Publié le samedi 11 juin 2011 laprovence.com

 

http://echangesphoceens.centrale-marseille.fr/joomla/images/stories/site/Mallarme.jpg

L'entrée du Collège "Stéphane Mallarmé" qui jouxte la cité " La Rose Le Clos"  cité qui a défrayé la chronique il y a quelques semaines pour ses reglements de comptes au sein du juvénil trafic de drogue...Et pendant que les collégiennes s'entretuent, le trafic de drogue continue !

 

Jeudi matin, dans la cour du collège Stéphane-Mallarmé à Marseille (13e), une adolescente de 16 ans a brandi un couteau de cuisine, en menaçant une autre élève de sa classe, de deux ans sa cadette. Après avoir esquivé un premier coup, la victime a été épargnée grâce à l'intervention d'un surveillant, ainsi que deux autres collégiens, qui ont réussi à désarmer la jeune fille, extrêmement énervée.

Selon plusieurs sources, l'affrontement se serait amplifié après un conflit amoureux entre les deux collégiennes. Dans la soirée, l'adolescente de 16 ans, a été mise en examen pour "tentative d'homicide" et "introduction d'une arme de 6e catégorie dans une enceinte scolaire". Le parquet a réclamé son placement sous mandat de dépôt.

Publié dans Blog | Commentaires (2) |  Facebook | | |

NKM n'est pas NTM...

NKM dédicace son livre à elle-même

9 juin 2011, le canard. Merci à Desouche
NKM

Grand événement à la Fnac Montparnasse ce jeudi qui recevait « une invitée exceptionnelle » en « accès libre ». Nathalie Kosciusko-Morizet faisait ce jeudi une séance de dédicace de son nouveau livre, Le Front antinational. Problème : en dehors des quelques militants UMP prévus sur place « pour meubler », personne n’est venu acheter l’ouvrage du siècle !

Résultat, 5 minutes plus tard, la Ministre est repartie aussi vite qu’elle est venue ! Et les collaborateurs de la starlette s’empressant de déclarer, au téléphone, qu’il y avait beaucoup de monde mais que NKM a dû repartir à cause d’un rendez-vous important de dernière minute.

Ah, les problèmes d’agenda …

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Villepein le meilleur ennemi de Sarkozy

Villepin répond sèchement à Sarkozy sur son idée de "revenu citoyen"

lepoint.fr 10/6/11
Click here to find out more!
Villepin répond sèchement à Sarkozy sur son idée de "revenu citoyen"

L'ex-Premier ministre Dominique de Villepin a répondu sèchement vendredi, sur son blog, à Nicolas Sarkozy qui a, selon la presse, critiqué sa proposition d'un "revenu citoyen" de 850 euros par mois en invoquant le coût de cette mesure estimée à 30 milliards d'euros.

 

Selon Le Figaro, le chef de l'Etat a déclaré devant les députés UMP mercredi à l'Elysée, que "quand un responsable propose un revenu citoyen coûtant 30 milliards (...), il s'est décrédibilisé".

"L'enjeu, ce n'est pas le coût. Il n'est pas plus élevé que les cadeaux aux riches de votre quinquennat. Et s'il s'agissait d'un cadeau, tant qu'à faire, je préfèrerais un cadeau aux pauvres plutôt qu'un cadeau aux riches", rétorque M. de Villepin.

"Je retrouve là un goût des certitudes qui rassure les partisans, mais qui risque d'affadir les débats", ajoute-t-il à l'adresse du chef de l'Etat. "Libre à vous bien sûr de lire la politique comme un ensemble de trucs, comme un magasin de farces et attrapes".

"Mais le +truc+ (....) c'est que (le revenu citoyen) n'est pas un cadeau, c'est la création d'un réservoir d'activités, d'engagements, de services de proximité pour tous nos concitoyens", écrit-il.

"Ce +truc+, c'est la condition de la relance du +machin+ qu'est devenu notre système politique, de dépasser la défiance des Indignés et de permettre un véritable assainissement des finances publiques", ajoute l'ex-chef du gouvernement.

"Ce truc, ce n'est ni de la magie, ni de la démagogie, c'est la citoyenneté tout simplement", conclut l'ancien Premier ministre de Jacques Chirac.

L'instauration d'un "revenu citoyen" de 850 euros par mois pour les personnes majeures sans ressources est la proposition phare du projet présidentiel de Dominique de Villepin, présentée en avril.

Le coût de la mesure, controversée au sein même de son parti République solidaire, serait de 30 milliards d'euros. Elle s'accompagnerait de la création d'un "statut du citoyen" incluant l'obligation de voter et de payer un impôt même symbolique.

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |

La vieille fripouille crache encore du venin !

Jacques Chirac : «Pour 2012, restons dans le débat d'idées»

http://referentiel.nouvelobs.com/file/20020320.OBS9172.jpg

Le plus calamiteux des Présidents de la Vème !

 

Extrait d'un entretien accordé au Figaro 10/6/11

 

Vous appelez les Français à se méfier des «multiples masques de l'extrême droite». Avec Marine Le Pen, le Front national est-il devenu fréquentable?

L'extrême droite ne changera jamais. Elle est et restera une idéologie qui vient heurter de plein fouet tout ce qui fonde notre histoire et notre identité. Se tourner vers le Front national, ce n'est pas protester, c'est apporter son soutien à un parti de nature raciste et xénophobe. Les solutions préconisées par les dirigeants du FN, quels qu'ils soient, sont dénuées de sens et dangereuses. Elles ne peuvent conduire qu'à la division et à la confrontation entre les Français et, sur le plan économique, à travers la sortie de l'euro et le protectionnisme, à aggraver de manière dramatique la situation des plus vulnérables. Le rejet de l'autre, des différences, des valeurs démocratiques, du progrès économique et social ne peuvent nous conduire qu'au déclin et aux pires catastrophes. Notre pays tire sa force, sa grandeur, son unité, des valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité dont il est porteur. C'est aux responsables politiques issus des formations républicaines qu'il appartient d'apporter des réponses concrètes aux difficultés des Français. La droite républicaine, notamment, peut convaincre en restant elle-même. C'est aussi aux pouvoirs publics de faire respecter sur l'ensemble du territoire national la loi de la République avec beaucoup de fermeté. C'est ainsi que l'on évitera un nouveau 21 avril et que la France, pays pionnier, pays phare des libertés, demeurera fidèle à son idéal.

Publié dans Blog | Commentaires (2) |  Facebook | | |