Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 02 novembre 2011

"L'euro ? C'est la garantie de la prospérité et de l'emploi" qui disaient !

Le chômage atteint un niveau historique en zone euro

Le Point.fr - Publié le 31/10/2011 à 11:35 - Modifié le 31/10/2011 à 12:05

Selon les calculs d'Eurostat, 16,198 millions de citoyens européens étaient au chômage en septembre. Du jamais-vu.

lepoint.fr 31/10/11

Le chômage atteint un niveau historique en zone euro

Depuis plusieurs mois, le chômage atteint les 10 % à travers la zone euro. © Marcus Castro / AP, Sipa

 
Click here to find out more!

Le taux de chômage dans la zone euro a atteint 10,2 % de la population active en septembre, son plus haut niveau historique, légèrement au-dessus des 10,1 % enregistrés en août, selon des données publiées lundi par l'office européen des statistiques Eurostat. Il avait déjà atteint ce niveau record en juin 2010, a précisé Eurostat. Cela fait à présent cinq mois consécutifs que le chômage est au moins à 10 %. Eurostat a revu en hausse sa précédente estimation pour le mois d'août, qui donnait initialement le chômage à 10 %.

Selon les calculs d'Eurostat, 16,198 millions de citoyens de la zone euro étaient au chômage en septembre, soit 188 000 de plus que le mois précédent. L'Espagne a, une nouvelle fois, été le pays de la zone euro enregistrant le plus fort taux de chômage (22,6 %), tandis que l'Autriche et les Pays-Bas ont enregistré les taux les plus bas (respectivement 3,9 % et 4,5 %). La France affiche un taux de 9,9 % en septembre. Aucune donnée n'est disponible pour l'Allemagne. Pour l'ensemble de l'Union européenne, le taux de chômage a progressé à 9,7 %, contre 9,6 % le mois précédent, et le nombre de sans-emploi a augmenté, de 174 000 personnes à 23,264 millions.

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

N'en déplaise aux laquets de l'Elysée...

M. Le Pen a rencontré Ron Paul aux USA

AFP Publié le 02/11/2011 lefigaro.fr

http://www.boursier.com/illustrations/feeds/reuters/marine-le-pen-serait-parmi-les-100-personnes-les-plus-influentes-au-monde-big.JPG

La présidente du Front national, Marine Le Pen, a rencontré brièvement aujourd'hui à Washington le candidat à l'investiture républicaine pour la présidentielle Ron Paul, disant avoir évoqué avec lui un retour au système financier de l'étalon-or. Après des incertitudes sur la rencontre, qui avait été annulée pour des raisons d'agenda selon l'entourage de M. Paul, le candidat républicain a finalement reçu Mme Le Pen dans son bureau du Congrès pendant une dizaine de minutes.

"C'était très intéressant", a confié Mme Le Pen à la presse à l'issue de l'entretien. "Nous avons longuement parlé de l'ensemble des propositions qui sont les nôtres et que nous avons en commun, en particulier de l'étalon-or", qui présidait au système monétaire international jusque dans les années 1930, a-t-elle dit. L'étalon-or "lui apparaît comme un élément essentiel du futur système monétaire international, ce que je crois également, un des moyens les plus efficaces pour lutter contre la spéculation", a affirmé la présidente du parti d'extrême droite.

Elle a estimé que M. Paul, représentant républicain du Texas, avait été sur ce sujet "un visionnaire, comme nous avons été nous-mêmes des visionnaires sur la crise économique qui frappe aujourd'hui l'Europe".

De son côté, un porte-parole du candidat républicain a indiqué que M. Paul avait eu "une rencontre privée rapide avec Mme Le Pen, au cours de laquelle la politique monétaire et l'étalon-or ont été évoqués". Ron Paul, distancé dans les sondages par Mitt Romney et Herman Cain, est l'un des huit candidats à l'investiture républicaine pour la présidentielle de 2012 aux Etats-Unis. Considéré comme membre de l'aile "libertaire" du parti conservateur, il s'oppose à l'intervention de l'Etat dans la vie du pays, au point d'être partisan d'une dépénalisation des drogues dures.

Marine Le Pen, qui a entamé aujourd'hui à Washington une tournée américaine, s'est défendue que sa visite puisse être un "échec", accusant le gouvernement français d'exercer des pressions pour minimiser sa portée. Elle a entamé dans l'après-midi un entretien au Congrès avec le représentant républicain ultra-conservateur Joe Walsh.

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Et à part ça ?

Un Marseillais de 19 ans blessé par balles

AP Publié le 02/11/2011 lefigaro.fr

Un jeune homme de 19 ans a été blessé par balles hier soir dans une tentative de règlement de comptes survenue à Marseille. La victime a été touchée de deux projectiles au niveau des jambes.

Elle a été transportée par des proches à l'hôpital d'Aubagne, mais en raison d'une panne de leur véhicule Renault Twingo sur l'autoroute A50, à hauteur de la sortie Aubagne-Centre (Bouches-du-Rhône), les amis en question ont dû faire appel aux sapeurs-pompiers. Les secours ont pris le relais et acheminé la victime jusqu'au centre hospitalier d'Aubagne.

Le jeune homme, originaire de la cité des Néréides, dans le XIe arrondissement de Marseille, ne s'est pas expliqué pour l'heure sur les raisons de ce qui ressemble fort à une tentative d'intimidation. La brigade criminelle de la police judiciaire de Marseille a été chargée de l'enquête

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Pour certains, le football est un sport collectif ...de combat !

La Seyne - La Cayolle : quand le match de foot vire au pugilat

 


 

 
 
 

Publié le mardi 01 novembre 2011 laprovence.com

 

De violents incidents ont émaillé la rencontre de Coupe de France dimanche.

 

http://www.rue89.com/files/imagecache/asset_wizard_width/files/Marie-SophieKeller/2009_03_19_Jeunes_Violents.jpg

Les deux équipes à l'échauffement ? ndlr

 

Cette rencontre du 6e tour de coupe de France entre La Seyne (PHA) et La Cayolle (DHR) paraissait équilibrée sur le terrain. Attrayante. Elle a finalement tourné au grand n'importe quoi avec des incidents, graves, sur et en dehors du terrain, à dix minutes de la mi-temps.

"C'était électrique dès le début, témoigne le président de La Cayolle, Salah Nehari. Il y a eu un premier attroupement après 10 minutes de jeu avec, déjà, quelques coups échangés. Puis, à la suite d'un tacle, certes appuyé de l'un de nos joueurs, cela a pris beaucoup d'ampleur." Insultes, altercation sur le terrain mêlant un dirigeant de La Cayolle et les "supporters" sur les bords du terrain qui ne demandaient qu'à basculer dans un moment de rare violence.

Tout s'embrasait alors que le match atteignait la 35e minute. "On s'est fait massacrer. Ils étaient 400 contre 70. Un de nos dirigeants est tombé dans les pommes le soir, à l'hôpital. Il s'est retrouvé dans un coma léger, il est resté K.-O. quatre voire cinq heures. Il s'est fait fracasser, défigurer ! (sic) Autrement, nos supporters sont repartis avec des nez cassés, des côtes fêlées, des dents cassées... Nous avons porté plainte à 18h (hier) avec les six blessés, au commissariat. J'attends également le témoignage des deux policiers municipaux qui ont vu notre dirigeant se faire rouer de coups", relate le président marseillais.

Nehari : "Nous sommes tombés dans un guet-apens"

Des échauffourées qui ont entraîné une interruption de 25 minutes. "Les joueurs ont eu peur de reprendre le match. Autant vous dire qu'ils étaient démobilisés pour la seconde période. Je n'ose pas imaginer ce qu'il se serait passé si nous nous étions imposés." Son homologue varois, Mekki Boutekka, craignait en amont que des incidents interviennent : "Dès le tirage au sort, nous nous attendions à un match particulier, ne cache-t-il d'ailleurs pas. Nous étions dès lors en relation toute la semaine avec les dirigeants de La Cayolle pour expliquer tout ce que nous mettions en place..."

"C'est vrai, évoque le président de La Cayolle Salah Nehari. Maintenant, je suis tombé des nues en arrivant au stade : il n'y avait pas de tribunes, de vrais stadiers, aucun dispositif de sécurité digne de ce nom... Nous sommes tombés dans un véritable guet-apens." À La Seyne, dont le stade est situé dans un grand quartier de 15 000 habitants, le terrain voisin, éloigné d'une cinquantaine de mètres... est déjà suspendu pour un an. "La fête a été gâchée, peste Mekki Boutekka. Nous avions pourtant alerté les autorités que c'était une rencontre sensible comme pouvait l'être celle entre Toulon et Félix-Pyat. Mais nous n'avons pas eu de forces de l'ordre sur le site. Le temps qu'elles interviennent, c'était déjà trop tard. On ne pouvait pas être partout. Nous étions déjà suffisamment occupés à sécuriser le terrain. Nous ne sommes qu'une association, on ne peut pas tout faire. J'ai l'impression d'avoir été seul. Nous avons fait en sorte que les dirigeants et les joueurs de La Cayolle puissent repartir, escortés, pour que rien n'arrive en plus. Il fallait des moyens humains, des forces de l'ordre..."

Des incidents qui seront sans doute durement sanctionnés. "Sans doute plus pour nous que pour eux car nous recevions, craint le président varois. Ce n'est pas faute d'avoir prévenu les autorités..." Au fait, La Seyne s'est qualifiée pour le 7e tour (4-1). Mais tout cela semble bien anecdotique dans ces conditions...

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

En attendant l'effondrement de l'euro...

2012 : Marine Le Pen progresse à nouveau dans l'opinion

 

Par Jim Jarrassé Mis à jourle 02/11/2011 lefigaro.fr

41% des artisans et commerçants se disent prêts à voter pour Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle.
41% des artisans et commerçants se disent prêts à voter pour Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle. Crédits photo : ALBERTO PIZZOLI/AFP
 

La présidente du Front national, en perte de vitesse depuis cet été dans les sondages, gagne trois points dans une enquête Ipsos. Son combat contre l'euro semble lui faire gagner des voix.

Dans l'opinion, Marine Le Pen est encore loin d'avoir retrouvé son niveau record du mois de mars, lorsqu'elle devançait Nicolas Sarkozy avec 23% des intentions de vote au premier tour de la présidentielle. Mais après avoir longtemps stagné dans les enquêtes d'opinion autour de 16%, la présidente du Front national progresse à nouveau. Dans un sondage de l'institut BVA datant du 18 octobre, la candidate frontiste remontait à 19%, contre 16% en juillet. Un sursaut confirmé par l'enquête* Ipsos-Logica pour France Télévisions, Radio France et Le Monde, publiée ce mercredi. Marine Le Pen y est également créditée de 19% des intentions de vote, en hausse de trois points sur l'ensemble du mois d'octobre. Un niveau jamais atteint par Jean-Marie Le Pen, y compris les semaines précédant le 21 avril 2002.

La candidate du Front national semble profiter de l'incertitude liée à la crise financière de la zone euro : 71% de ses électeurs potentiels estiment que l'accord de sauvetage de la Grèce conclu la semaine dernière à Bruxelles ne permettra pas de résoudre la crise, contre 42% chez l'ensemble des Français. Une défiance vis-à-vis de l'Union européenne qui devrait s'accentuer avec l'annonce du référendum grec, qui risque de rendre caduques les négociations. «La Présidente du Front National profite le plus de la situation, en réussissant à fédérer un vote utile «eurosceptique de droite», que pouvaient incarner en leur temps Charles Pasqua, Philippe Séguin ou Philippe de Villiers», indique Jean-François Doridot, directeur général chez Ipsos.

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Aujourd'hui Charlie Hebdo, demain....

Charlie Hebdo: "la laïcité agressée" (FN)

AFP Publié le 02/11/2011 lefigaro.fr

L'équipe de campagne de Marine Le Pen, candidate FN à la présidentielle, a jugé ce matin, à propos de l'incendie criminel ayant visé le journal Charlie Hebdo, qu'il était "temps que les pouvoirs publics régissent fermement" à cette nouvelle forme de "terrorisme".

"L'attentat contre Charlie Hebdo est à la fois une atteinte à la liberté de la presse et une agression contre la laïcité", affirme Bertrand Dutheil de La Rochère, conseiller "République-Laïcité" de Marine Le Pen, dans un communiqué intitulé "La charia serait-elle intouchable en France?"

"Comme l'exercice des cultes, la critique des religions est libre tant qu'elle n'entraîne ni désordre public, ni appel à la violence. Selon le mode satirique qui lui est propre, Charlie Hebdo s'attaque à la montée de l'islamisme", ajoute le responsable frontiste, faisant valoir que l'actualité récente en Libye, en Tunisie et les violences anti-Coptes en Egypte suscitent "de légitimes inquiétudes".

"Il est donc temps que les pouvoirs publics, en France, réagissent fermement contre un terrorisme qui n'est plus seulement intellectuel", lance Bertrand Dutheil de La Rochère. "D'abord en s'attaquant sans fausse pudeur à tous ceux qui, sous prétexte de dénoncer l'islamophobie en l'assimilant abusivement à un racisme, cherchent à empêcher tout débat démocratique et laïc. Ensuite en protégeant nos compatriotes musulmans qui, refusant d'installer la religion dans l'espace public, sont soumis à des pressions constantes, notamment les femmes à qui le port du voile est bien souvent imposé. Enfin en rétablissant l'ordre républicain dans les quartiers où les islamistes cherchent à assurer leur contrôle", énumère-t-il.

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Hommage aux Résistants de l'Algérie française

DSC04568.JPG

Ce mardi 1er novembre, comme chaque année depuis son inauguration, j'étais au cimetière de Marignane afin de déposer une rose au pied de la stèle des héros de l'Algérie française.

Beaucoup de monde cette année encore pour rendre hommage à celles et ceux qui n'ont pas trahi mais qui ont lutté jusqu'au bout contre la barbarie du FLN et contre la trahison gaulliste.

Stéphane RAVIER

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Le samedi c'est visite de quartier !

photo.jpg

Merci à Christophe et Jean-Marc pour m'avoir accompagné lors de la visite des commerçants de Saint Jérôme dans le 13ème arrondissement.

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |