Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 19 août 2013

Le couteau, nouvelle arme de destruction massive

Le jeune homme poignardé dimanche à Marseille est mort

Le Monde.fr avec AFP | 19.08.2013 


Le garçon de 18 ans poignardé dimanche à l'aube dans le
 centre de Marseille par trois agresseurs, qui ont ensuite attaqué un infirmier des urgences, est mort lundi 19 août. D'origine comorienne, il était connu des services de police pour plusieurs délits et vols et était sorti de prison récemment.

 

 

Un de ses agresseurs a été interpellé dans la matinée à son domicile, à Carnoux (Bouches-du-Rhône). Il s'agit du conducteur du véhicule, une Toyota Yaris, dont la police municipale avait fourni le numéro d'immatriculation. Né à Marseille et âgé de 27 ans, il est "connu des services de police pour des affaires de vol, d'escroquerie et de recel", selon une source du parquet. Les deux autres agresseurs "sont en cours d'identification".

Lors d'une rixe dimanche à 5 h 30 du matin cours Jean-Ballard, à proximité immédiate du Vieux-Port, à la sortie d'une boîte de nuit, les trois hommes avait poignardé le garçon de 18 ans, le touchant au thorax.

Ils se sont ensuite rendus à l'hôpital de la Conception pour faire soigner leurs blessures consécutives à cette rixe. C'est là que l'un d'eux a blessé avec une arme blanche, après l'avoir insulté, un infirmier chargé de l'accueil aux urgences qui lui demandait ses papiers d'identité et de sécurité sociale, selon Bastien Ripert, directeur de cabinet à l'APHM (Assistance publique des hôpitaux de Marseille). Les enquêteurs de la brigade criminelle de la sûreté sont chargés de l'enquête.

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Au suivant...

Marseille: un homme meurt criblé de balles dans sa voiture

Un homme a été tué de plusieurs balles lundi soir dans les quartiers nord de Marseille alors qu'il circulait en voiture.

A. G. avec AFP BFM
Le 19/08/2013 à 22:44 
Mis à jour le 19/08/2013 
La police est à la recherche des deux suspects (photo d'illustration) (mike-fitz-flickr-cc)

La police est à la recherche des deux suspects (photo d'illustration) (mike-fitz-flickr-cc)

1 / 1

Un homme a été criblé de balles 9 mm au volant de sa voiture lundi soir à Marseille, par deux hommes en scooter qui ont pris la fuite, a-t-on appris de source proche de l'enquête.
    
Les faits se sont déroulés vers 22h dans les quartiers nord à l'Estaque.

Plus d'une dizaine de règlements de comptes ont été perpétrés dans la ville et sa région depuis début 2013 après une année 2012 particulièrement sanglante (24 morts dans les Bouches-du-Rhône).



Un homme abattu de plusieurs balles sur le trottoir

 
MARSEILLE / laprovence PUBLIÉ LE LUNDI 19 AOÛT 2013 Mise à jour  À 23h29

 

Un homme âgé d'une vingtaine d'années a été la cible d'un règlement de comptes ce soir vers 22h dans le quartier de l'Estaque plage, à Marseille (16e arr.). La victime marchait sur la chaussée lorsque deux hommes à scooter l'ont pris pour cible. Le jeune homme a été retrouvé sur le trottoir et non au volant d'une voiture comme indiqué précédemment. Il est décédé presque instantanément. La PJ est saisie de l'enquête.

Publié dans Blog | Commentaires (3) |  Facebook | | |

Meurtre de Jérémie: La police réoriente et "rééquilibre" son enquête

Mort de Jérémie à Marseille:
La police exploite une nouvelle
piste sérieuse.
Edité par LV avec AFP
le 19 août 2013 à   TF1 News Merci à Simianais
 

FAITS DIVERSAlors que Jérémie Labrousse a été égorgé le 9 août à Marseille, la police travaille sur une deuxième piste, sans pour autant écarter celle qui conduisait à un marginal de 41 ans.

 

Les enquêteurs restent prudents dans leur enquête concernant le meurtre de Jérémie Labrousse survenu le 9 août dans le centre-ville de Marseille. Ils exploitent désormais une nouvelle piste "sérieuse", mais n'abandonnent pas pour autant celle du marginal de 41 ans, selon une source judiciaire.

"Nous avons une deuxième piste, qui semble sérieuse, qui pourrait exonérer la première, mais il ne s'agit pas de mettre la charrue avant les boeufs. Il faut travailler les deux pistes, analyser ce qui peut accréditer l'une plus que l'autre", a déclaré lundi le procureur-adjoint de la République Jean-Jacques Fagni. "Il est vrai que nous avions un suspect, mais nous n'avions pas tous les éléments de responsabilité. Cela dit, la nouvelle piste n'est pas plus valable que la première et il faut rester particulièrement prudent", a-t-il ajouté. 

Examen des images vidéo
 
De source proche de l'enquête, on se montre cependant  plus affirmatif, indiquant que la piste du marginal a été écartée au profit de cette deuxième. L'examen des images vidéo aurait permis d'abandonner la première hypothèse, tout comme les analyses ADN des effets personnels du suspect.  L'homme de 41 ans, souffrant de troubles psychiatriques, avait été interpellé dans un foyer du centre-ville marseillais le soir du crime. Il est actuellement interné à l'hôpital Edouard-Toulouse, où les enquêteurs ont indiqué qu'ils allaient l'interroger lorsque son état le permettrait.

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Liberté, égalité, poignardées ! Communiqué de presse de Stéphane RAVIER

 

Banalité marseillaise et fait divers toulonnais :

Encore des jeunes  « déséquilibrés » ?

 

Une semaine seulement après le meurtre de  Jérémie, poignardé par un « déséquilibré » à quelques mètres  de la Canebière, c’est un autre jeune homme de 18 ans qui a été poignardé à proximité du Vieux Port cette fois,  par un groupe de trois ou quatre individus.

Ces « jeunes » se sont ensuite rendus à l’hôpital de la Conception pour faire soigner leurs blessures consécutives à l’agression et c’est là, que l’un d’entre eux n’a pas hésité à poignarder un infirmier qui osait lui demander ses papiers d’identité !

Jean-Claude Gaudin toujours en vacances, a estimé dans un communiqué  que « trop c’est trop » et a réitéré sa demande d’effectifs supplémentaires de police nationale, ceux là même sans doute que Nicolas Sarkozy a supprimés tout au long de sa mandature !

Une chose est sûre,  le Maire de Marseille n’envisage toujours pas de mettre à la disposition des Marseillaises et des Marseillais les forces de la police municipale   !

Stéphane Ravier, tête de liste « Marseille bleu Marine » est le seul à proposer d’en tripler les effectifs, de les armer et de les déployer sur l’ensemble de la ville.

La  police municipale monsieur Gaudin, ne doit pas servir uniquement à verbaliser les automobilistes, elle doit d’abord contribuer à assurer la sécurité de tous les Marseillais !

Stéphane RAVIER tient également à apporter tout son soutien au CRS de la compagnie 55 basée dans le 13ème arrondissement de Marseille, et qui a reçu par moins de dix coups de couteau alors qu’il sortait d’une soirée à Toulon, au simple motif  d’avoir été reconnu ès qualités malgré sa tenue civile.

Les forces de l’ordre sont aujourd’hui la proie de délinquants ultras violents, inutile d’espérer quoi que ce soit du ministre de l’intérieur, il est persuadé d’obtenir de très bons résultats…

 

 

www.stephaneravier.fr

Publié dans Blog | Commentaires (4) |  Facebook | | |

dimanche, 18 août 2013

La série de "bons résultats" continue...

Il attaque seul le supermarché discount

 
MARSEILLE / PUBLIÉ LE DIMANCHE 18 AOÛT 2013 laprovence
 

 

Il est passé à l’action à 7 h du matin hier. Au moment où le gérant du supermarché Dia du chemin de la Madrague-Ville se trouvait seul, ou presque, dans son magasin. Le braqueur, arrivé seul, a menacé le commerçant avec son pistolet. Il s’est fait guider jusqu’au coffre-fort où il a pu mettre la main sur 1 500 euros. L’homme n’a ensuite pas tardé à s’enfuir. La victime a immédiatement contacté la police, mais le suspect est resté introuvable. La PJ enquête.

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Un nouveau "bon résultat" comme dirait Valls..

Deux hommes braquent le bar-tabac

 
MARSEILLE / PUBLIÉ LE DIMANCHE 18 AOÛT 2013laprovence
 

 

Deux malfaiteurs encagoulés ont fait main basse sur environ 300 euros et quelques cartouches de cigarettes, hier matin, aux environs de 6h30, dans un bar tabac du chemin du Roy d’Espagne (9e). Les deux hommes ont fait irruption dans l’établissement en menaçant le gérant à l’aide d’une arme de poing, puis l’ont contraint à leur remettre le butin. La victime n’a pas vu le moyen de fuite des braqueurs, mais il semble qu’un complice ait pu les avoir attendus à l’extérieur. La police judiciaire est saisie de l’enquête. 

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

A Toulon aussi, il y a des "irresponsables" ...

Un CRS marseillais agressé à coups de couteau

 
MARSEILLE TOULON / PUBLIÉ LE DIMANCHE 18 AOÛT 2013 laprovence
 

 

Un CRS marseillais a été agressé hors service dans la nuit de samedi à dimanche à Toulon à la sortie d’une soirée par six individus qui l’auraient reconnu et frappé d’une dizaine de coups de couteau. Ce gardien de 28 ans, membre de la CRS 55 basée dans le 13e arrondissement a été frappé à plusieurs endroits du corps (bras, fesses, abdomen), soigné sur place par le SAMU alors que son pronostic vital état réservé, puis hospitalisé.

Cet après-midi, il souffrait de sept plaies suturées et de trois plus légères.

Il était accompagné d’un ami, non policier, qui a prévenu les secours et a également été blessé, au visage, puis hospitalisé. Deux numéros d’immatriculation ont été relevés et une montre laissée sur place par l’un des agresseurs a été retrouvée.

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Encore des "irresponsables" sans doute ...

Ils poignardent un jeune homme puis un infirmier

Laprovence 18/8/13  Merci à Léni


Plusieurs individus, quatre selon les premiers éléments de l'enquête, sont activement recherchés depuis ce matin après une double agression à l'arme blanche. Les premiers faits se sont produits sur le cours Jean-Ballard (1er) vers 5h30. Là, le groupe s'est battu avec un garçon de 18 ans, qui a reçu un coup de couteau au thorax. Il était en fin de matinée sur une table d'opération de l'hôpital Nord, où son pronostic vital était engagé.

Les agresseurs se sont ensuite rendus à l'hôpital de la Conception, pour se faire eux-mêmes soigner. Refusant d'attendre aux urgences, ils ont alors agressé un infirmier de garde, qui a reçu un coup de couteau au bras droit. Les services de police disposent de nombreux éléments permettant d'identifier les suspects et plusieurs patrouilles sont actuellement à leurs trousses. Cette agression à l'arme blanche intervient une semaine presque jour pour jour après celle qui a coûté la vie à Jérémie Labrousse, l'étudiant vosgien. 

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |