Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 03 mars 2014

Menucci est entre les mains d'un clan

INTERVIEW - Proche de la tête de liste socialiste depuis vingt ans, Christophe Lorenzi ne comprend pas son éviction et vide son sac.

Vous n'êtes pas sur les listes socialistes de Patrick Mennucci. Vous jetez l'éponge? J'ai été écarté par son ancienne directrice de cabinet, aujourd'hui son assistante parlementaire, qui n'est autre que son épouse, et son directeur de campagne Yves Botton, son ami. Patrick Mennucci est entré dans un fonctionnement clanique. Il est dans les mains d'un clan. Je ne me suis pas lancé avec lui dans une lutte sans merci contre le système clientéliste de Jean-Noël Guérini pour laisser s'installer un nouveau système à Marseille… qui fonctionne selon les mêmes règles. Lire la suite

Source :   LE JDD

Les commentaires sont fermés.