Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 08 février 2014

Marseille, capitale européenne de la sécurité !

Une nouvelle Police municipale, avec de nouveaux moyens et de nouvelles missions.

1 - Triplement des effectifs : 1 000 policiers municipaux d’ici 2020. Marseille ne peut pas compter moins de policiers que Nice !

2 - Une Police municipale armée. Marseille accuse un très lourd retard en la matière et dotera ses policiers municipaux d’armes létales.

3 - La spécialisation de ses agents avec la création d’une brigade cynophile  affectée à la sécurisation spécifique du centre-ville.

4 - Une présence renforcée jour et nuit sur toute la commune dans les noyaux villageois, les artères commerçantes, devant les établissements scolaires et dans l’ensemble des parcs et des stations de métro.

5 - Un encadrement de haut niveau  en plaçant à sa tête un professionnel reconnu issu de la Police nationale ou de la Gendarmerie.

6 - Création de trois poste de police muinicipale : Nord, Est et Centre-Sud, à des points stratégiques permettant l’intervention rapide.


Une municipalité appliquant la tolérance zéro !


7 - Une municipalité à l'écoute et réactive : Création d’un numéro vert Allô Mairie Sécurité accessible 24h/24 et 7j/7.

8 - Communication régulière et privilégiée avec les présidents de CIQ pour le démantèlement immédiat des campements de nomades étrangers.

9 - Assistance au Bataillon des Marins-Pompiers lors d’intervention en cité et quartier sensibles.

10 - Encouragement dans toute la ville des initiatives et structures du type «voisins vigilants».

11 - Des rues plus sûres par la généralisation de l’éclairage public dans des rues devenues criminogènes.

12 - 3000 caméras de vidéosurveillance d'ici 2020 implantées en fonction de la cartographie de l’insécurité. Elles permettront l’élucidation d’un plus grand nombre d’enquêtes.

13 - Aide aux petits commerces, poumon économique et facteurs de lien social dans nos quartiers, ils bénéficieront d’une présence renforcée de policiers municipaux et de la télésurveillance.

14 - Assistance aux victimes  par la création d’un service d’accompagnement des victimes dans leurs démarches juridiques (dépôt de plainte) et assurant un suivi.

15 - Une municipalité systématiquement engagée auprès des policiers et et des victimes.
La Ville se portera partie civile systématiquement pour renforcer la défense des victimes et des agents de la Police municipale mais aussi de la Police nationale, les personnels des services hospitaliers, les médecins, les Marins-Pompiers, etc.

16 - Création d’une cellule dédiée aux femmes. Les femmes victimes de l’obscurantisme religieux, de violences graves ou d’agressions sexuelles pourront être accueillies par une cellule spécialisée. La ville mobilisera l’ensemble de ses moyens pour que les Marseillaises puissent vivre en sécurité dans leur ville.

17 - Lutte contre la violence dans le sport : par la suppression des subventions aux clubs dont des membres se sont rendus coupables de violences.

18 - Réduction du poids de l’immigration à Marseille. La Ville supprimera toutes les subventions aux associations immigrationnistes, communautaristes ou intégristes.

19 - Défense de la liberté d’expression mais aussi nos valeurs. La Ville mandatera un huissier dans les concerts à risques, et tout appel à la haine ou la violence envers nos symboles nationaux mais aussi contre les représentants de l’état ou les personnes sera constaté et fera l‘objet de plainte.

Un maire à plein temps qui plaide auprès de l'Etat pour votre sécurité.


20 - Renégociation du Contrat local de sécurité : La Ville proposera régulièrement sa mise à jour et son renforcement en fonction de l’évolution de la situation.

21 - Implication de tous les services publics : La Ville  sollicitera  tous les  services publics (RTM, Police Nationale, Bataillon de Marins-Pompiers,  Ministère de la Défense)  par la proposition de conventions de mutualisation des missions et des moyens, et rendra publics les résultats de ces négociations.

Exemplarité.


22 - Une municipalité exemplaire, avec des élus intègres : Parce que la lutte contre la délinquance ne peut être le fait de délinquants à «cocarde», tout élu condamné sera invité à démissionner ou se verra, en cas de refus,  privé de toute délégation et tout moyen mis à disposition.










Commentaires

Vos propositions, sont réconfortantes, j'espère que vous aurez l'occasion de les appliquer.

Cordialement.

Yveline CHAPPE

Écrit par : CHAPPE | lundi, 10 février 2014

Quand chaque Marseillais aura morflé une fois (vols, injures etc.....) d'ici les élections le score du FN sera meilleur !!!!!

Écrit par : BETT | lundi, 10 février 2014

Les commentaires sont fermés.