Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 31 janvier 2014

Faire du neuf avec du vieux, c'est la "méthode" Gaudin !

Jean-Claude Gaudin continue de cultiver son triangle d'or de la culture, sis entre le vieux-port, la Joliette et le Mucem. Lors de la présentation du troisième volet de son programme "Marseille attractive et créative", le maire sortant a présenté ses choix culturels pour la 4e mandature qu'il appelle de ses voeux. Funiculaire pour la Bonne mère (en lieu et place du téléphérique abandonné), promenade des passerelles, Fort d'Entrecasteaux métamorphosé en lieu culturel... Le programme reprend, sans les chiffrer, les projets votés en conseil municipal tout au long de l'année 2013.

En décembre, le conseil municipal avait voté le principe d'une étude de définition opérationnelle confiée à un prestataire extérieur et imputable au budget 2014. Visiblement, la majorité sortante n'a pas attendu les conclusions de cette étude puisque Anne-Marie d'Estienne d'Orves a annoncé, ce jeudi : "La Vieille Charité sera transformée en grand musée d'art moderne et contemporain tandis que le Mac [musée d'art contemporain, ndlr] deviendra une bibliothèque de nouvelle génération". Le document programmatique précise que le musée du Panier continuera d'accueillir "les collections déjà installées" notamment le musée d'archéologie méditerranéenne et celui des arts d'africain, océaniens et amérindiens (Maaoa).

En revanche, la transformation du Musée d'art contemporain en bibliothèque - même de nouvelle génération - paraît curieuse quand on sait que le Mac est à 800 mètres à pied de la bibliothèque de Bonneveine. A moins que celle-ci, à son tour, soit transformée en autre chose... Lire la suite

Source :  

Les commentaires sont fermés.