Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 04 janvier 2014

SANS PAPIERS MAIS PAS SANS COUTEAU

CAPTURE D'ECRAN

Olga tourne le dos au box. Elle ne supporterait pas de croiser le regard de Mohsen Msali, un Tunisien sans papiers, soupçonné de l'avoir agressée, en pleine nuit, rue Sainte, le 20 décembre. Une agression dont la jeune fille porte une vilaine cicatrice sur la pommette droite ; la blessure a nécessité vingt-cinq points de suture. Magistrats et avocats s'accordent vite à reconnaître que la procédure de comparution immédiate n'est pas adaptée à ce dossier "qui sort de l'ordinaire". Le procureur Jean-Yves Lourgouilloux considère ainsi qu'"il y a plus de points d'interrogation que de réponses". Finalement, Mohsen Msali a été présenté, hier en fin de journée, à un juge d'instruction pour une mise en examen, pour tentative de meurtre, semblait se diriger le parquet. Lire la suite

Source :  

Commentaires

il vient en France sans papier et en plus agresse les gens

Écrit par : dimofski philippe | samedi, 04 janvier 2014

25 points de suture sur la joue : cela est insuffisant pour qualifier ce délit de "violence aggravée" !!!! Ce RAT n'a pas supporté que la jeune fille n'ait pas eu l'envie de lui répondre, il a pris cela comme du mépris !!! Qu'il se rassure, il ne s'est pas trompé !!! DEHORS !

Écrit par : reverbel sylvie | lundi, 06 janvier 2014

vraiment faut france fait quelque chose pour les gens sans papier

Écrit par : couteau | mardi, 07 janvier 2014

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.