Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 29 novembre 2013

Cordier jette le masque, Miron jette l'éponge ?

© Photo F. Launette

Sollicitée par presque toutes les formations politiques avant les municipales 2008, Monique Cordier balayait alors de revers délicats. "Ce n'était pas mon trip", souriait la présidente de la confédération des Comités d'intérêt de quartiers (CIQ). Alors qu'elle annonçait vouloir quitter son mandat au début 2014, le "trip" n'est plus le même. "La société civile doit jouer un rôle plus important dans une ville qui ne peut plus rester comme ça. Je ne ferme donc pas la porte à un engagement politique. Tout peut se passer." Lire la suite

Source :  


>>> Communiqué de Stéphane Ravier

 

Les commentaires sont fermés.