Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 17 octobre 2013

Les cités de la diversité et de la barbarie rituelle !

L’Aïd : un abattage rigoureux mais de nombreuses dérives

 
MARSEILLE / PUBLIÉ LE MERCREDI 16 OCTOBRE 2013 laprovence

A Marseille, le nouveau site de Saumaty a bien fonctionné. En revanche, dans les cités...

 Un bel exemple de l'intégration ...de la barbarie dans notre quotidien !ndlr
 

 

Mieux qu’un centre d’abattage agréé. Un petit parc d’attraction. La société Sab, à Saumaty (16e), ouvrait ses portes pour la première fois, hier.  Et le sacrifice du mouton, dans le cadre de l’Aïd, a véritablement pris des airs de fête avec un stand de rafraîchissements (café gratuit), des jeux pour enfants, un service d’ordre impeccable et un site d’abattage hermétique, qui a su se soustraire à la cohue habituelle.

Membres de la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) et venus contrôler l’abattage, Bryan Henning et François Vedeau n’ont d’ailleurs rien trouvé à redire.

Ils auraient assurément eu beaucoup plus de travail dans quelques cités où l’abattage s’est une fois de plus déroulé dans d’épouvantables conditions.  Dans le 15e arrondissement et à Septèmes notamment, on égorgeait la bête au sol, avec parfois les pires difficultés pour la maîtriser. Et certains moutons étaient décapités, les têtes roulant dans une rivière de sang, pour se retrouver entre des mains… d’enfants.

Publié dans Blog | Commentaires (2) |  Facebook | | |

Commentaires

Mille bravo Stéphane de dénoncer cette cruauté sans nom !

Écrit par : Victoire | jeudi, 17 octobre 2013

une fois encore personne ne bougers car ils ont tous peur des représailles .

Écrit par : max | vendredi, 18 octobre 2013

Les commentaires sont fermés.