Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 29 septembre 2013

Petite leçon de manipulation de la Pravda provençale

photo La Pravda.JPG

 Le délire dominical de La Provence, journal de désinformation.

 

 Désinformation et manipulation.

Ou comment créer  un « dérapage »

 

La Pravda provençale a dénoncé dans son édition dominicale du 29 septembre ce qu’elle estime être un « dérapage » de ma part, en présentant  comme l’une de mes « propositions »  l’idée de la légalisation du viol. Rien de moins !

Il s’agît là bien évidemment, d’une grossière manipulation issue du cerveau en panne d’un pigiste anonyme qui, à l’aide d’une bonne paire de ciseaux, d’un bâton de colle et d’une kolossale finesse, a  fabriqué de toute pièce un « dérapage » désireux de faire croire à ses lecteurs et surtout à ses lectrices que Stéphane Ravier n’était plus, plus seulement, le candidat de « l’extrême droite » mais aussi le Taliban marseillais ennemi déclaré de la gent féminine et de la civilisation toute entière !

Cette « proposition » est bien sûr une réponse par l’absurde à celle formulée et de façon tout a fait sérieuse par EELV, de légaliser la vente et la consommation du cannabis.

A cette « idée » j’ajoute la possible légalisation des vols de voitures pour appuyer ce caractère démagogique et surtout dangereux de la proposition rapportée par l’animateur Thierry Ardisson. J’argumenterai ensuite en invoquant la non consultation du corps médical qui tire pourtant la sonnette d’alarme sur les ravages commis par la consommation de cette drogue, chez les jeunes notamment.

Avant cette question, je dénonçais la banalisation des crimes à Marseille en rappelant que les viols (justement) n’étaient jamais publiés nulle part et « qu’il ne s’agissait même plus de faits divers mais désormais de faits occultés ». Ces passages n’ont pas été retenus au montage par Thierry Ardisson, l’émission ayant été enregistrée 48h plus tôt.

Néanmoins, ma position à l’antenne, en plus d’être très ancienne, est très claire, et il faut toute la malveillance, tout le militantisme, toute la malhonnêteté intellectuelle d’un scribouillard de garde le dimanche à La Provence, pour tenter de créer un « dérapage ».

 

Ce petit crachat qui retombera sur la tête de celui – ou de celle- qui l’a lancé, démontre que ma candidature prend chaque jour plus d'ampleur et que tous les moyens sont bons, même les plus tordus, pour tenter de sauver le radeau de la méduse UMPS !

Stéphane RAVIER

Publié dans Blog | Commentaires (19) |  Facebook | | |

Commentaires

Très bien ! Ça suffit les manipulations merdiatiques !

Écrit par : Victoire | dimanche, 29 septembre 2013

Il est impératif - si ce n'est déjà fait - de faire valoir votre droit de réponse à cette pratique journalistique infâme, conformément à la loi de 1881...

Écrit par : Nico | dimanche, 29 septembre 2013

Ne t'inquiète pas, Stéphane, on a compris ta façon de penser, j'ai vu l'émission, tu étais parfait, comme toujours.

Écrit par : liske | lundi, 30 septembre 2013

Bonjour,

C'est de la propagation de fausses nouvelles visant à nuire directement à une personnalité publique.

Droit de réponse certes, mais une poursuite judiciaire ne serait elle pas possible ?

Écrit par : Guy | lundi, 30 septembre 2013

Pitoyable . Nous te redisons notre confiance cher Steph

Écrit par : hubert de mesmay | lundi, 30 septembre 2013

Je crois qu'il faut aller jusqu'au dépôt de plainte contre LA Provence et , partant, son rédacteur., Steph!

Écrit par : hubert de mesmay | lundi, 30 septembre 2013

A l'évidence, la progression du FN à Marseille n'indiffère pas... les complices du maintient à la tête du pays de la coalition incompétente et inefficace PS - UMP... Y a bon les juteuses mannes financières et autres aides à la PQR...

Les crapules qui s'opposent avec des moyens tendancieux, douteux, voire illégaux - tenter de prêter à un auteur l'exact contraire de ce qu'il indique est forcément illégal !!! - ne se réjouiront sans doute pas du résultat de leur pitoyable manoeuvre dont est victime Stéphane Ravier !

Écrit par : Ervais | lundi, 30 septembre 2013

La "gentE" féminine ? La défense de la France passe d'abord par celle de sa langue.

Écrit par : Philippe Jacquot | lundi, 30 septembre 2013

http://www.fdesouche.com/412631-stephane-ravier-fn-victime-dune-manipulation-mediatique-video

manipulation médiatique contre Ravier

Écrit par : VITROLLES | lundi, 30 septembre 2013

Ces plumitifs malhonnêtes veulent ruiner la belle candidature de Stéphane Ravier, mais ont-ils conscience du mal fait à votre famille, à votre réputation, au risque que vous pouvez encourir si les gens croient à cette désinformation ?

En plus d'être malhonnête, cette manoeuvre peut conduire à menacer directement l'homme.

Écrit par : DV | lundi, 30 septembre 2013

c'est que des cons aussi bien à canal qu'à la Provence.
QUE DES GARS DE GAUCHE!!!!!
Continue stéphane et écrasse les aux municipales!!!!

Écrit par : stef | lundi, 30 septembre 2013

N'est-il pas possible d'obtenir droit de réponse et condamnation des articles ambigus ?

Écrit par : Franck | lundi, 30 septembre 2013

Certe cet article ambiguë vous fais mauvaise publicité, mais les propos d’origine ne l'étaient-ils pas eux aussi? Répondre à une boutade de la sorte es - à mon avis - pas la meilleure façon d'aborder le sujet. Vous auriez surement dû faire valoir votre position sur le sujet, que de proposer une comparaison aussi douteuse. Comparer la légalisation d'un acte qui influe sur la liberté d'autrui à un autre qui relève des libertés individuelles (dans certaines mesures bien entendu), avec si peu d'explications, es plus que déplacé.Que pensez vous de la législation de l'alcool (soit dit en passant, une des plus vieilles drogues du monde, classée comme substances psychoactives licite par le MILDT) ? L'alcool fait d'autant plus dommages sur la santé (que se soit directement, ou suite à une conduite alcoolisé), auprès des plus vieux comme des plus jeunes, cela révèle bien que la législation es une question d'histoire et de mœurs bien avant d'être basé sur des faits réels.

"Le cannabis c'est pas plus dangereux que le vin!
Sérieux c'est pas plus dangereux que le vin!
C'est juste que le vin culturellement ça passe mieux... Si... Parce-que si Jesus.... Au lieu de dire "Buvez ce vin,c'est mon sang", il avait dit:"Fumer ce shit c'est mes cheveux", FAIS TOURNER JUDAS! Si il avait dit ça,on fêterait le marocain nouveau tous les ans!"

Jamel Debbouze

Écrit par : Maxime | mardi, 01 octobre 2013

la corrida est à l'art, ce que le viol est à l'amour

(hors du sujet mais même rapport)

corrida : abolition

Écrit par : robinson | mardi, 01 octobre 2013

Monsieur,

j'aurais préféré une comparaison avec la légalisation du vol de voitures, cela aurait sans doute évité des retombées qui ne peuvent être que polémique.

Écrit par : Jean Beauséjour | mardi, 01 octobre 2013

Ils s ennervent ces bobos car ils savent que face a toi Stephane la partie pour eux est perdue d avance puisque tu denonces tous ces crimes impunis .Courage Steph car comme tu fais c est bien alors continu des cacas verts ils ont pas fini de nous en faire.Bisous Amicalement Marie .

Écrit par : mocaer | mercredi, 02 octobre 2013

@Philippe Jacquot
Et si on commençait par acheter un dictionnaire français made in France ?
On dit bien la GENT féminine.
Larrousse : GENT : nom féminin (latin gentem, accusatif de gens, -entis, race)
Littéraire ou ironique. Race, espèce : La gent féminine.

Écrit par : Gelo | mercredi, 02 octobre 2013

Bravo pour votre résistance, évidemment. Mais on constate que la raillerie et l'ironie sont toujours délétères donc à proscrire, car sources de confusions inévitables et pièges d'interprétation. Et on voit que manier l'humour, maîtriser le sens de l'absurde peuvent être adoptés et rendent beaucoup plus puissant.

Écrit par : VENET | samedi, 05 octobre 2013

Bonjour. Vous avez été malhonnête intellectuellement. Plutôt que d'avoir recours à des arguments valables, vous avez comparé le cannabis au viol, pour quelque part faire croire que c'était comparable, et/ou que votre adversaire serait susceptible de défendre le viol ou autre chose indéfendable, puisqu'il défend le cannabis. Vous n'améliorez pas l'image des hommes politiques avec ce genre de sophisme. J'espère que vous (re)trouverez un jour le chemin de l'honnêteté intellectuelle, ce sera la meilleure façon de défendre vos idées.

Écrit par : Sébastien | dimanche, 06 octobre 2013

Les commentaires sont fermés.