Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 16 juin 2013

Législative partielle à Villeneuve-sur-lot: Percée du FN

Le Point.fr - Publié le 16/06/2013 

Les résultats définitifs entérinent l'élimination du candidat socialiste et la percée du candidat FN. L'UMP Jean-Louis Costes arrive en tête.

Jérôme Cahuzac, ancien député-maire de Villeneuve-sur-lot.Jérôme Cahuzac, ancien député-maire de Villeneuve-sur-lot. © Lionel Bonaventure / AFP
Et de huit! Pour la huitième élection législative partielle depuis l'élection de François Hollande, le parti socialiste jouait gros. Il enregistre néanmoins un huitième échec consécutif qui diminuera encore un peu plus sa majorité à l'Assemblée Nationale. Bernard Barral, le candidat du PS n'arrive qu'en troisième position, et ne franchit pas la barre des 12,5% des électeurs inscrits. Dix-sept candidats étaient engagés, mais cette diversité n'a pas suffisamment motivé les électeurs. 43,34% des habitants de Villeneuve-sur-lot se sont déplacés aux urnes contre 57,73% en 2012. Dans le reste de la circonscription la participation serait encore un peu plus faible. Un chiffre en baisse de près de 15 points par rapport à 2012. 

Percée du FN dans le fief de Cahuzac!

Les résultats définitifs mais pas encore officiels des 167 bureaux dépouillés montrent un effondrement de la gauche. Jean-Louis Costes, le maire UMP de Fumel, qui avait perdu en 2012 face à Cahuzac, arrive en tête avec 28,71%, devant le jeune Etienne Bousquet-Cassagne, étudiant en BTS de 23 ans qui porte les couleurs du Front national avec 26,04% et Bernard Barrat avec 23,69 %. Dans la ville de Villeneuve-sur-lot, ancien fief électoral de Jérôme Cahuzac, c'est le candidat de l'extrême droite qui arrive en tête avec plus de 27,6% contre 25% pour Barral et 23,5 pour Costes!

"C'est une nouvelle confirmation, encore plus forte que les autres, qu'il y a une dynamique extraordinaire autour du Front national, du Rassemblement Bleu Marine", a déclaré Florian Philippot vice-président du mouvement sur I-Télé. De son côté, Harlem Désir, premier secrétaire du Parti socialiste a appelé "à faire barrage" au Front national au second tour. Une prise de position qui a été confirmée localement par Bernard Barral.

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.