Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 11 juin 2013

Le Front National retrouve le chemin de la mairie de Vitrolles

Vitrolles : Pierre Messika, tête de liste FN aux municipales

 
VITROLLES / PUBLIÉ LE MARDI 11 JUIN 2013 À 15H14
 

Il a été officiellement présenté hier par le secrétaire départemental, Stéphane Ravier

Municipales - Politique - Actualités - Vitrolles : Pierre Messika, tête de liste FN aux municipales
Photo B.O.
Pierre Messika (à gauche) a été présenté officiellement par Stéphane Ravier hier au Griffon.

 

Ce ne sera donc pas Alain Cesari, ni Adrien Rondini, et encore moins Philippe Bizouard. "Ni même Florian Philippot ou Jean-Marie Le Pen, comme nous avons pu l'entendre ça et là", a plaisanté Stéphane Ravier, le secrétaire départemental du Front National, venu présenter hier celui qui a été choisi pour mener la liste du Parti de la flamme lors des prochaines élections municipales.

Le représentant investi par le Front National sera donc... Pierre Messika, un Vitrollais de 60 ans, ancien fonctionnaire dans la police nationale - aujourd'hui à la retraite.

"La volonté de Marine Le Pen était d'avoir un véritable enracinement municipal, la tête de liste ne pouvait donc se traduire que par un homme du cru, a expliqué Stéphane Ravier. Je suis très heureux que Pierre ait été choisi, il est là pour servir l'intérêt des Vitrollais, et pas pour faire carrière. C'est celui qui incarnait le mieux cet enracinement, qui avait assez de recul, certains autres candidats manquaient quelque peu de... maturité. Il mènera la liste dans ce lieu ô combien symbolique pour le Front National."

Le candidat, une fois la "surprise" de l'annonce, il y a quelques jours, digérée, affirme s'être tout de suite "mis au travail. C'est un honneur pour moi que d'avoir cette investiture, je suis fier de représenter cette liste. Nous avons déjà commencé à rédiger la profession de foi avec mes colistiers, des personnes très courageuses. Et croyez-moi, il y aura des surprises, notamment sur le domaine de l'environnement". Il n'en dira pas plus.

"La majorité risque fort de changer de couleur à Vitrolles"

En revanche, cet ancien conseiller municipal d'opposition à Rognac, qui a adhéré au FN en 1995, annonce déjà la couleur concernant les enjeux qu'il juge majeurs.

"L'économie, tout d'abord. Il faut inciter des entreprises à venir s'installer chez nous. Pour cela, il faut trouver des solutions, pourquoi pas au niveau de la fiscalité." La sécurité, aussi. "Vitrolles est une ville de près de 40 000 habitants qui n'a pas de police municipale la nuit ! Nous allons réfléchir à une restructuration, qui se fera dans la concertation. Je veux rendre la ville agréable, et pour cela, il faut changer beaucoup de choses."

Stéphane Ravier en a alors profité pour fustiger le bilan du maire, Loïc Gachon."La majorité risque fort de changer de couleur à Vitrolles, car la gestion de M. Gachon n'est pas un modèle d'exemplarité. Avec lui, chaque jour est pire que la veille. Et puis, il a pris le risque de se lancer très tôt, il avait plutôt intérêt de se 'planquer' jusqu'au dernier moment pour ne pas qu'on lui demande des comptes sur son bilan. Il ne sera pas difficile de faire mieux !"

Le maire et "RDV" logés à la même enseigne...

L'UMP en a également pris pour son grade, tout comme le groupe d'opposition "Rassemblement des droites vitrollaises" au conseil municipal. "C'est le rassemblement de l'incompétence, a même lancé le secrétaire départemental. Il n'y aura aucune alliance de parti à parti. En revanche, au soir du premier tour, on verra."

Ils ont clairement marqué leur différence. Mais pourtant, Stéphane Ravier et Pierre Messika n'ont eu de cesse d'appeler "au rassemblement derrière le mouvement bleu marine" qu'ils ont rendu officiel hier. "On peut estimer que certains se sont trompés, mais quel qu'ait été leur passé, ils peuvent nous rejoindre."

Tracts, affiches, visites de quartiers, la campagne de Pierre Messika est sur les rails. Ceux qui le mèneront vers la mairie l'année prochaine ?

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Commentaires

bienvenu au club

Écrit par : mocaer | mercredi, 12 juin 2013

Les commentaires sont fermés.