Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 08 juin 2013

Arlette Fructus ? Elle porte si bien son prénom...

Municipales 2014-Fructus : "Un ticket avec Gaudin dans les 6e-8e"

 
MARSEILLE / PUBLIÉ LE JEUDI 06 JUIN 2013 laprovence
 

 

Officiellement élue à la présidence départementale de l'Union des démocrates indépendants (UDI), Arlette Fructus passe à l'offensive pour les municipales.

L'élue du Parti radical au conseil municipal, adjointe de Jean-Claude Gaudin chargée du Logement, pose les conditions d'une alliance.

Où est votre formation centriste à Marseille ?
Six mois après la naissance de l'UDI autour de Jean-Louis Borloo, nous avons solidifié nos bases. Nous avons près de 2 000 adhérents dans le département, ce qui en fait la deuxième fédération de France.

Nous avons 185 conseillers nationaux et nous pesons sur une formation qui est très attentive à ce qui se passe à Marseille. L'UDI est respectée et reconnue ici.

Estimez-vous que c'est le cas au sein de l'UMP ?
L'UMP est suffisamment aguerrie pour savoir que nous comptons. Elle doit s'habituer à cette nouvelle force qui ne lui est pas hostile mais qui est indépendante. Respecter une union, c'est donner de la reconnaissance.

Nous attendons à ce que cet acquis s'amplifie. D'autant que nous avons montré que nous savons fédérer différentes forces. Bien mieux, en tout cas, que ce qui s'est passé lors de la primaire UMP à Paris...

À neuf mois des municipales, qu'attendez-vous de l'UMP ?
Dans le contexte actuel de la montée des extrêmes, d'un FN fort, nous ne nous engagerons au côté de l'UMP en 2014 que si l'on tient compte pour une fois de notre travail et que si l'on est clair sur les engagements moraux.

On ne partira dans une alliance qu'avec la certitude que l'UMP n'envisagera même pas un regard vers le FN. Sinon, ce serait un regard de rupture.

Une liste autonome, donc ?
Si Jean-Claude Gaudin ne se représente pas, c'est une équation à plusieurs inconnues que nous pourrons résoudre seuls. S'il se représente et que les conditions sont réunies, on aura aussi des choses à apporter sur le programme.

Nous sommes cinq actuellement au conseil municipal. Nous demanderons dix sièges pour faire un groupe. Les équipes doivent se régénérer et nous pouvons apporter des talents venus de la société civile.

Où vous présenteriez-vous ?
On peut afficher des tickets dans certains secteurs municipaux comme le 4e (6e-8e arr., NDLR). Me concernant, un ticket avec Jean-Claude Gaudin est envisageable. Sinon, la présidente de l'UDI peut conduire une liste dans les 1er-7e. Je pense que nous trouverons un terrain d'entente.

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.