Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 19 mai 2013

Eté comme hiver, à Marseille, c'est barbecue !

Assassinat de Septèmes : la victime identifiée grâce à son ADN

 
MARSEILLE / PUBLIÉ LE DIMANCHE 19 MAI 2013 laprovence
 

Il s'agit d'un homme de 24 ans qui répond au nom de Sabri Douaflia.

 

Policiers et magistrats ont une formule choc pour désigner les aléas, bons ou mauvais, de la science qui va leur permettre d'identifier à bref délai une victime décédée, surtout si les circonstances du crime ont été particulièrement sordides. Ils aiment à dire que l'ADN va "matcher" ou non.

Depuis hier, ils peuvent mettre un nom sur le corps retrouvé carbonisé dans une Renault Clio jeudi matin à Septèmes et pour lequel aucune disparition inquiétante n'avait pourtant été signalée auprès des services de police.

La victime a été identifiée hier grâce aux scrupuleux prélèvements ADN effectués au cours de la nuit du drame. Il s'agit d'un homme de 24 ans qui répond au nom de Sabri Douaflia. Il était connu des services de police pour vols de véhicules, violences et escroqueries à la carte bancaire.

Il aurait notamment sévi en région parisienne et autour de l'étang de Berre. Il n'était toutefois, en l'état des investigations opérées, pas connu pour trafic de stupéfiants.

Originaire de Marignane, il fréquentait depuis peu la cité Font-Vert, dans le quatorzième arrondissement de Marseille, pourtant connue pour être un haut lieu du trafic de résine de cannabis.

De bonne source, on indique qu'il était aussi père de famille. Son corps avait été retrouvé sur le siège passager avant chemin de Fabrégoules, dans une zone forestière isolée de Septèmes.

L'autopsie a permis d'établir qu'il était mort de deux balles, l'une tirée dans la nuque, l'autre dans le dos, avant que ses assassins n'incendient le véhicule.

Publié dans Blog | Commentaires (2) |  Facebook | | |

Commentaires

c'est méchant la photo que vous avez mit vous mériterez que je vous hack pour cette chose la.

Écrit par : derp | jeudi, 23 mai 2013

@ Derp: "C'est méchant" écrivez-vous. Humour noir sans doute mais "méchant" pas du tout. Et puis je n'ai pas de raison d'être "gentil" avec un ou des individus qui, de leur vivant, ont dealé, braqué (arme à feu pointé en direction de "gentilles" personnes ) et violenté (avec gentillesse ?) des honnêtes gens ! La mort qui les frappe est sans doute douloureuse pour leurs proches, pas pour moi; car dans le monde que ces individus ont choisi de vivre -et de mourir- la méthode barbecue fait partie des règles du "jeu" Un jeu pas très gentil...

Écrit par : ravier | vendredi, 24 mai 2013

Les commentaires sont fermés.