Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 18 mai 2013

Prompt rétablissement à notre Présidente

Le Point.fr - Publié le 18/05/13

La présidente du Front national a été victime d'une fracture du sacrum, selon son parti. Jean-Marie Le Pen a parlé d'un accident "assez grave".

Marine Le Pen, en avril 2013.Marine Le Pen, en avril 2013. © Villalonga / Sipa


C'est Jean-Marie Le Pen qui a annoncé la nouvelle lors d'un meeting à Limoges, auquel il participait en remplacement de la présidente du FN. "Marine n'a pas pu venir, car elle a été victime d'un accident assez grave qui l'empêche de se déplacer. Elle est tombée dans sa piscine vide et s'est fait une fracture de la colonne vertébrale", a expliqué M. Le Pen en préambule de son intervention dans une salle municipale.

Cet accident, intervenu il y a une semaine, contraint Mme Le Pen à limiter ses déplacements, mais ne l'empêche pas de participer à des réunions et de faire des interventions médiatiques. 

Dans un communiqué, le FN confirme que Marine Le Pen souffre d'une fracture, au sacrum, qui "entraînera un léger allègement de son emploi du temps, mais ne l'empêchera pas de continuer ses activités". Il "rassure les militants et les adhérents sur l'état de santé de la présidente et les remercie des nombreux témoignages de sympathie qui lui sont adressés".

"Stupide"

Au cours de son intervention, le président d'honneur du Front national a qualifié samedi à Limoges d'"absolument stupide" la suppression par l'Assemblée nationale du mot "race" de la législation, estimant que, "ne pouvant éradiquer le mal, ils ont éradiqué le mot".

"Franchement, je ne vois pas ce que le mot race dans la Constitution entraîne comme conséquence. Il n'y aura pas plus, pas moins de racisme, quand le mot sera supprimé de la Constitution", a déclaré M. Le Pen, devant une centaine de militants de la Haute-Vienne.

"Ne pouvant éradiquer le mal, ils ont éradiqué le mot", a-t-il ironisé, avant de qualifier cet engagement de François Hollande, pendant la campagne, à le supprimer d'''absolument stupide". 

Une manifestation d'environ 250 opposants au FN a précédé l'arrivée de M. Le Pen à la salle municipale autour de laquelle une compagnie de CRS avait été déployée.

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Commentaires

marine, nous vous souhaitons un tres bon rétablissement, et nous attendons votre retour avec beaucoup d impatience. nous comptons sur vous. bon courage a vous

Écrit par : desjardins | dimanche, 19 mai 2013

Les commentaires sont fermés.