Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 06 mai 2013

La partie ne fait que commencer...

PS/Marseille 2014: Carlotti a l'avantage

Le figaro 06/05/13

 

Les quatre principaux candidats socialistes à la mairie de Marseille recueilleraient tous entre 23,5 et 27% des voix au premier tour de l'élection municipale, Marie-Arlette Carlotti bénéficiant d'un léger avantage, selon un sondage TNS-Sofres réalisé pour le Parti socialiste. Selon ce "sondage de notoriété" des principaux candidats à la primaire socialiste en vue des municipales de 2014, commandé par le PS, Carlotti recueillerait 27% des suffrages au 1er tour de la municipale si elle conduisait la liste PS, Samia Ghali 24%, Eugène Caselli et Patrick Mennucci tous deux 23,5%.
Face à eux, le sortant Jean-Claude Gaudin, possible tête de liste de la droite, obtiendrait 33% des voix face à Mme Carlotti, 34% face aux trois autres. Le FN ferait 18% quel que soit son adversaire PS.


Au second tour - une triangulaire - le sondage livre des résultats serrés. Carlotti et Caselli auraient 42% des votes (Gaudin faisant 39%), Ghali 41% (40% pour M. Gaudin), Mennucci 40,5% (40,5 pour Gaudin). Le FN étant toujours à 19%. En terme de notoriété, 83% des sondés déclarent connaître Carlotti (qui est ministre et conseillère générale), 82% Mennucci (député et maire de secteur), 64% Caselli (président de la communauté urbaine), 60% Ghali (sénatrice et maire de secteur).

Le sondage suggère aussi une avance de Carlotti auprès des sympathisants PS et EELV, qui voteraient à 81% pour elle au 1er tour, à 74% pour Caselli et pour Mennucci et à 72% pour  Ghali. Ce sondage ne vise pas à "tester" la primaire, a indiqué lundi Alain Fontanel, conseiller politique d'Harlem Désir. "C'est un élément d'information" pour les intéressés, ainsi que sur le rapport droite-gauche, a-t-il dit, estimant qu'au vu des résultats, "le rapport droite-gauche est plus favorable qu'en 2008". "Il y a une vraie possibilité de gagner Marseille", a-t-il ajouté, évoquant "une dynamique de mobilisation" permise par la primaire.

Ce sondage a été réalisé à la demande du PS, du 18 au 24 avril, au téléphone, auprès d'un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population marseillaise de plus de 18 ans, selon la méthode des quotas. 

Publié dans Blog | Commentaires (3) |  Facebook | | |

Commentaires

Quand même marrant de voir qu'au niveau national, le FN est le deuxième parti et qu'à Marseille, selon un "sondage réalisé à la demande du PS", il ne fait que 19 %...??!??
Pendant ce temps la, Cahuzac n'avait pas de compte en Suisse, Guéant a vendu deux croutes pour un demi million et la marmotte replie le papier autour du chocolat.

Écrit par : Cesar | mardi, 07 mai 2013

Les sondages sont toujours un peu minorés, mais oui la partie ne fait que commencer ! Si tous ceux qui pensent que Marseille et la France méritent mieux que l'hydre UMPS et valide ses idées, son vote dans l isoloir au printemps 2014, alors la partie sera gagnée !!

Écrit par : Victoire | mardi, 07 mai 2013

18% a un an de l’élection ! Vous ne serez pas à moins de 25% je pense. Il va y avoir de sacré gueule de bois à l'UMPS !

Écrit par : Emeric | mercredi, 08 mai 2013

Les commentaires sont fermés.