Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 03 avril 2013

Le Front National présent à Salon

Le Front National prépare une liste pour les municipales

 
SALON-DE-PROVENCE / PUBLIÉ LE MARDI 02 AVRIL 2013laprovence
 

Absent depuis 1995 du scrutin à Salon, le FN vient d'investir un de ses anciens : Philippe Adam

Le secrétaire départemental du Front, Stéphane Ravier, est venu présenter la nouvelle donne locale : Yves Reyre est le responsable de la 8e circonscription, Philippe Adam, le candidat investi.
Photo C.Ay.
Le secrétaire départemental du Front, Stéphane Ravier, est venu présenter la nouvelle donne locale : Yves Reyre est le responsable de la 8e circonscription, Philippe Adam, le candidat investi.

 

Après 19 ans d'absence, le Front national devrait renouer avec le combat pour les municipales, à Salon-de-Provence, en mars prochain. Et, ironie du sort, la commission nationale des investitures du parti a choisi, la semaine dernière, Philippe Adam, celui à qui le Front doit, en partie, cette traversée locale du désert.

Si l'intéressé n'a raté aucun des rendez-vous municipaux depuis 1995, c'est sous d'autres étiquettes qu'il a mené campagne : le MNR en 2001 puis le MPF en 2008, laissant le reste de la famille d'extrême droite pour le moins affaibli.

Un revirement que l'on doit au travail de lobbying mené, pendant près de 18 mois, par Philippe Adam pour retrouver les bonnes grâces de la famille Le Pen dont il avait passablement égratigné le père, dans les mois et les années qui ont suivi son départ pour le MNR de Bruno Mégret, en 1999.

Sa repentance a dû être jugée suffisamment opportune par Jean-Marie Le Pen. En décembre dernier, il retrouve sa carte avec la bénédiction du président d'honneur, dépose aussi sec sa candidature pour être investi aux municipales de 2014, investiture acceptée, jeudi dernier, au détriment d'Yves Reyre, le représentant local du FN.

Une liste prête pour septembre

Vendredi, ils étaient tous les deux réunis, aux côtés de Stéphane Ravier, le secrétaire départemental du Front, qui présentait la nouvelle donne locale."Philippe Adam reprend du service, nous savons que les idées nationales ne l'ont jamais quitté. Yves Reyre reste à son poste de responsable de la huitième circonscription", indiquait le responsable avant d'embrayer sur les ambitions frontistes pour 2014.

"Notre faiblesse, qui est aussi notre force, est que nous n'avons pas de bilan national, relève-t-il. Nous sommes farouchement décidés à présenter un bilan qui passera par une gestion saine et dynamique du local et qui servira de tremplin pour Marine Le Pen en 2017."

A Salon, cette mission a donc été confiée à Philippe Adam dont la première des priorités est de trouver les 42 personnalités qui composeront sa liste. Il la voudrait bouclée à 80 % pour septembre, histoire "de créer une dynamique de groupe, que les gens se connaissent..."

Pour y parvenir, il dispose d'une petite base : les 60 adhérents FN à Salon et plus du double de sympathisants. Philippe Adam dit aussi compter sur ses connaissances personnelles pour former une équipe solide. "Nous avons des gens de valeur au Front. Je travaille à la Chambre de commerce et d'industrie, Yves Reyre est un ancien chercheur. Nous comptons des commerciaux, des avocats, des ingénieurs..." Des profils donc mais pour l'heure pas de nom.

Stéphane Ravier en appelle au travail d'équipe autour de l'investi. "Bon ordre et bonne entente sont une condition première. Une évidence mais il y a des évidences qu'il faut rappeler".

En retrait pendant les discussions, vendredi, Yves Reyre confirme : "Philippe Adam est le candidat qui a été désigné. C'est donc le meilleur. J'appellerai tout le monde à le rallier". Si la phrase est claire, quelques heures plus tard, en aparté, le responsable local tient à poser une condition : "Si les excuses qu'il a promis de nous présenter nous apparaissent comme suffisantes." Si au national, le président Le Pen a passé l'éponge, au local, il y a des traces qui sont plus difficiles à effacer.

 

 

Claire AYBALEN

 
 

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Commentaires

HONNEUR,FIDÉLITÉ,LOYAUTÉ ne sont pas les valeurs d'ADAM.
Comment faire confiance à cet individu qui insulta sans retenue
le Président du FN et l'ensemble des militants, dans ses"confessions intimes": JE ME SUIS TROMPÉ, ON M'A TROMPÉ.
ADAM croyait avoir trouvé l'argument infaillible pour rejoindre
l'UMP.Peine perdue, ce fût un échec.
Alors, aujourd'hui,les très bons résultats de MARINE et des législatives 2012,ajoutés aux heureuses perspectives annoncées
pour 2014 ne peuvent que séduire cet opportuniste.
Comment vont réagir les Salonais?
Secrétaire FN13(1999-2010)Flamme d'Honneur du FRONT NATIONAL "ARGENT"

Écrit par : jackie blanc | vendredi, 05 avril 2013

Les commentaires sont fermés.