Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 23 mars 2013

Ghali, Preziosi et Mennucci: la honte !

Marche à la mémoire de Yassin à Félix-Pyat

 
La provence 23/3/13ovence

 

Plus de 300 personnes ont défilé silencieusement à la mémoire de Yassin Aibeche, 19 ans, tué d'une balle dans la soirée du 14 février dernier devant une supérette de l'avenue Roger-Salengro de Marseille (XVe arrondissement). Le coup de feu mortel avait été tiré par un policier en état d'ébriété avec son arme de service alors qu'il ne se travaillait pas ce soir là. Mis en examen pour "homicide volontaire", le fonctionnaire a été écroué. 

Derrière une banderolle réclamant "Justrice pour Yassin", la famille du jeune homme, ses amis, ses proches et de nombreux habitants de la cité Félix-Pyat se sont rassemblés en début d'après-midi sur le terrain de football en synthétioque de la cité, avant de se rendre en cortège devant les lieux du drame puis de revenir vers la cité. Submergée par l'émotion, Fatiha Aibeche, la mère de Yassin, a remercié toutes les personnes venues soutenir sa famille dans l'épreuve, mais n'a pas pu s'exprimer plus longtemps, la voix étranglée par les sanglots. Yamina Bencheni, soeur d'un jeune garçon tué en 1980 par un CRS lors d'un contrôle, a ensuite pris la parole au nom du "Collectif des familles de crimes racistes et de violences policières", exhortant les jeunes à s'"organiser" pour sortir de la spirale négative, martelant que "ceux qui meurent sont ceux qui n'ont pas eu la chance de trouver un emploi, un logement"

Me Dany Cohen, avocat de la famille Aibeche, qui a rappelé "défendre les droits des populations immigrées depuis plus de 40 ans", a également pris la parole pour faire le point sur l'enquête et indiquer qu'il entendait continuer à se battre pour empêcher "que les jeunes issus de l'immigration se laissent agresser". Trois élus étaient présents mais n'ont pas pris la parole : Nora Preciozi, conseillère municipale (UMP) déléguée à l'action familiale, Samia Ghali, sénatrice-maire (PS) des XVe et XVIe arrondissements et Patrick Mennucci, député-maire (PS) des Ier et VIIe arrondissements. Le rassemblement a pris fin dans le calme et le recueillement vers 15h30.

Publié dans Blog | Commentaires (6) |  Facebook | | |

Commentaires

raviel, espèce d'incapable même en moment de deuil vous l'ouvrez.

Écrit par : kali | dimanche, 24 mars 2013

Un nouveau candidat à la candidature. Au moins, lui, dit les choses clairement : fusionner Marseille et... Alger !
http://www.elwatan.com/hebdo/france/elections-municipales-2014-etre-maire-de-marseille-le-reve-de-hacen-boukhelifa-24-03-2013-207694_155.php

Écrit par : simianais | dimanche, 24 mars 2013

@Kali:
Oui " je l'ouvre" comme vous dites si bien mais beaucoup moins que les Ghali Mennucci et Presiozi qui n'ont pas hésité à marcher aux côtés d'une association qui crie sa haine de la police et diffame la France et son Peuple !

Ce n'est pas l'action elle même que je dénonce (encore que, ces habitants des quartiers ne se mobilisent jamais pour les personnes victimes des petites crapules issues de la divers-cités...) mais la récup' obsessionnelle des trois "incapables" qui les poussent par leur présence à cette manif', à cautionner la haine anti-flics et disons le, la haine anti-française !

Écrit par : Ravier | mardi, 26 mars 2013

Bien parlé Stéphane

Écrit par : mocaer | jeudi, 28 mars 2013

Monsieur Ravier, cette manifestation suite au meurtre par un policier d'un minot innocent s'est déroulée dans le calme et la dignité. Sans haine de la police mais avec une colère justifiée par l'homicide par un agent de police qui n'était pas en service. Et ce n'est pas le premier meurtre d'arabe par un policier puni par une mutation et quelques années de prison. Il est malheureux que les socialistes aient récupéré ce mouvement comme des rapaces. Une famille est en deuil. Si vous voulez être maire de marseille, commencez par respecter la douleur et le deuil. Et sachez que les arabes sont les premiers à souffrir de la délinquance et qu'ils respectent la police.

Écrit par : mohamed | mercredi, 03 avril 2013

@Mohamed: Il se fait tard et je souhaite prendre le temps de répondre sereinement à votre post. Je m'adresserai donc à vous demain...

Écrit par : Ravier | vendredi, 05 avril 2013

Les commentaires sont fermés.