Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 13 mars 2013

Chez Les Balalas, on est courageux, de père en fils..

Procès Andrieux : Rolland Balalas crée la surprise

 
MARSEILLE / PUBLIÉ LE MERCREDI 13 MARS 2013laprovence

L'ancien bras droit de Sylvie Andrieux qui avait accusé l'élue d'avoir, pour des motifs électoralistes, couvert et encouragé les escroqueries de petits caïds marseillais bénéficiaires de subventions indues du conseil régional, s'est présenté au tribunal. Victime d'un accident vasculaire cérébral en mars 2010, aphasique, Rolland Balalas avait été dispensé de comparaître sur la base de nombreuses expertises médicales. Les revirements, la semaine dernière, de plusieurs responsables d'associations fictives en avaient fait le principal organisateur de la fraude.

Avec quelques rares mots, mais comprenant visiblement la totalité des débats, Rolland Balalas a démenti avoir joué ce rôle central et il a, à nouveau, accablé Sylvie Andrieux qui, pas plus que lui, a-t-il assuré, n'avait reçu d'argent ou de commissions. La présidente a ainsi résumé ses longues déclarations: "Pour les élections, ça permettait d'avoir des électeurs". "Je confirme" a dit Rolland Balalas.

Deux des trois avocats de la députée ont quitté bruyamment la salle estimant que le prévenu était dans l'incapacité de comprendre les questions. Ces interventions de la défense de l'élue ont été qualifiées de "honteuses et scandaleuses" par la présidente, selon laquelle "tout le monde a droit au respect du contradictoire" et peut donc être entendu par le tribunal.

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.