Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 04 mars 2013

Communiqué de Presse de Stéphane RAVIER

Communiqué de presse de Stéphane RAVIER

Conseiller régional et du 7ème secteur de Marseille

Tête de liste « Marseille Bleu Marine » aux élections municipales de mars 2014

 

 

Avis aux adhérents du parti socialiste des Bouches du Rhône :

Cette semaine, le siège du PS des Bouches du Rhône est transféré au Tribunal de Marseille !

 

Jean-Noël Guérini Sénateur et Président socialiste du Conseil Général des Bouches du Rhône, Jean-David Ciot, député et  1er secrétaire de la fédération du PS 13 sont convoqués chez le Juge Duchaine le 5 mars.

Sylvie Andrieux, conseillère municipale et députée, à nouveau socialiste, de Marseille, accusée de  détournement de fonds publics à hauteur de 740.000 euros, verra son procès débuter le 4 mars.

Désignée par le Parquet comme « auteur principal d’un système clientéliste à visée électoraliste », son comportement jugé « autoritaire, brutal et sans scrupule », Sylvie Andrieux n’a rien trouvé de mieux pour assurer sa défense que de s’allouer les services d’un caïd de la communication. Telle est sa dernière combine pour tenter d’échapper à ses responsabilités.

Au milieu de 21 autres prévenus, presque tous issus de la nébuleuse socialo-associative, la « protégée » de Jean-Claude Gaudin joue son avenir politique.

A l’issue de 18 jours de débats, verdict sera rendu.

Le peuple de Marseille attend que la Justice passe et  qu’elle soit aussi dure avec les Puissants qu’elle l’est, chaque jour, avec les misérables …

Publié dans Blog | Commentaires (2) |  Facebook | | |

Commentaires

Excellent !

Un autre éclairage un peu décalé sur ce procès :

http://www.bakchich.info/societe/2013/03/04/les-absents-du-proces-andrieux-62234

Écrit par : simianais | lundi, 04 mars 2013

Parmi le flot médiatique sur le procès Andrieux, cet article de Mars actu paraît bien informé et donne des détails utiles.

http://www.marsactu.fr/affaires/sylvie-andrieux-le-proces-dun-systeme-clienteliste-30481.html

Ce qui est cocasse est que c'est sans doute Vauzelle qui portera le coup le plus rude. La défense de SAR Andrieux fera porter le chapeau sur les fonctionnaires régionaux, donc sur l'Institution, donc sur Vauzelle. Ce dernier la chargera pour se dédouaner.
Les loups se mangent parfois entre eux...

Écrit par : simianais | lundi, 04 mars 2013

Les commentaires sont fermés.