Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 24 février 2013

Sondage: Une chose est sûre. A Marseille, la gauche est minoritaire !

Marseille : Gaudin en difficulté, le flop de Tapie

SONDAGE EXCLUSIF - En tête au premier tour, le maire sortant Jean-Claude Gaudin est battu par la gauche. Bernard Tapie serait devancé par le FN.

"La victoire à Marseille dépend de nous." L’avertissement d’Harlem Désir, le patron des socialistes, à ses camarades marseillais ne pouvait pas tomber mieux. Le premier sondage Ifop-Fiducial pour Le Journal du Dimanche comporte une bonne et une mauvaise nouvelle pour le PS : la victoire est à portée de main à condition que les quatre candidats à la primaire interne ne s’entre-tuent pas. Jamais Jean-Claude Gaudin, 73 ans, n’a paru si en danger à un an des municipales.

Gaudin bute sur le FN

Maire depuis 1995, Jean- Claude Gaudin sort en tête du premier tour quel que soit le candidat socialiste, avec ou sans la présence de Bernard Tapie. Il reste donc la meilleure chance à droite. Avec un score compris entre 32% et 36%, l’incontournable Gaudin marque le pas par rapport à l’élection précédente puisqu’il avait obtenu 41% des suffrages au premier tour. Peut-être l’usure de dix-huit ans de pouvoir municipal. S’il s’en sort bien au premier tour, le vrai problème de Gaudin, c’est le second. Selon notre enquête, il serait battu dans tous les cas de figure, c’est-à-dire par tous les candidats PS. Le cauchemar du maire sortant s’appelle Stéphane Ravier. Il porte les couleurs du Front national de Marine Le Pen et obtiendrait au premier tour de 14% à 20% des voix. De quoi se qualifier pour le second tour et empêcher une réélection de Gaudin. Au-delà de Marseille, le score du FN montre que la vague bleue espérée par Jean-François Copé risque d’être entravée par le vote frontiste.

La prime aux femmes socialistes

À un an des municipales, une vraie incertitude existe sur la meilleure tête de liste PS. Aucune personnalité ne s’impose de manière manifeste et personne n’est véritablement distancé. Notre sondage mesure toutefois une petite avance pour Marie-Arlette Carlotti (27%), la ministre des Personnes handicapées. Elle devance, et c’est une grosse surprise, la sénatrice Samia Ghali (25%). Les deux femmes socialistes devancent les deux hommes : Eugène Caselli, président de la communauté urbaine de Marseille, recueillerait 24%, comme le député Patrick Mennucci. Le total des voix de gauche atteint 42%-43%, c’est-à-dire à peu près celui de Hollande au premier tour de la présidentielle. Le PS marseillais semble à la fois épargné par l’impopularité du Président et par le poids des affaires Guérini. Au second tour, le PS l’emporte dans tous les cas quelle que soit l’identité du candidat. C’est même Samia Ghali qui creuserait le plus gros écart avec le maire sortant.

Le flop de Tapie

Si Bernard Tapie cherchait encore une raison pour abandonner toute envie de revenir en politique, il la tient avec notre sondage. L’ancien patron de l’OM, testé dans notre enquête sans étiquette, recueillerait 13%. Très loin derrière l’UMP, loin derrière le PS et même devancé par le FN. L’ex-ministre socialiste fait toutefois baisser les scores de tous ses concurrents en prenant des voix au PS (32%), à l’UMP (28%) et au même au FN (20%). Mais avec 13%, Tapie n’est pas en mesure de renverser la table. Sans doute pèsera-t?il davantage en dirigeant son entreprise de presse régionale

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.