Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 23 février 2013

Nanard descendra t'il de son yacht ?

Mairie de Marseille : 40% des sondés voteraient Bernard Tapie

 
MARSEILLE / PUBLIÉ LE VENDREDI 22 FÉVRIER 2013 À 07H48
 

Une enquête BVA pour "Le Parisien" montre que 50 % souhaitent un retour en politique de l'ancien président de l'OM.

 

 

Même s'il dément toute volonté de revenir en politique, Bernard Tapie (actionnaire de GHM dont fait partie La Provence) continue d'alimenter, à un an des municipales, la machinerie complexe de la prospective électorale. Le sondage de l'institut BVA proposé ce matin par nos confrères du Parisien-Aujourd'hui en France Magazine, réalisé auprès de 601 personnes du 4 au 7 février, ce qui offre des marges d'erreur de deux à trois points, dit plusieurs choses.

En premier lieu, il indique que "50% des Marseillais souhaitent son retour dans la vie politique." Ils sont, en outre, 77 % à pronostiquer ce come back. Surtout, 40 % des Marseillais pourraient "certainement" (18 %) ou "probablement" (22 %) voter pour lui, s'il était candidat à la mairie de Marseille, contre 19 % qui ne le pourraient "probablement pas" et seulement 38 % qui ne le pourraient"certainement pas".

Bien sûr, ce potentiel de vote ne doit pas être confondu avec des intentions de vote. Mais, explique Éric Bonnet, directeur d'études chez BVA Opinions, le sondage "montre clairement qu'une hypothétique candidature Tapie sonnerait comme un véritable coup de tonnerre dans la vie politique marseillaise."

Les ondes se font déjà sentir. Alors que l'enquête d'opinions circulait hier dans les milieux politiques, les réactions n'ont pas traîné. "Cette étude s'ajoute à celles déjà publiées, avance prudemment le sénateur-maire UMP Jean-Claude Gaudin qui décidera d'ici quelques mois s'il briguera un nouveau mandat. Je l'intègre à un ensemble et comme un élément de plus à ma réflexion." 

Tapie : "Pas de commentaire"

Mêmes mots pesés chez Eugène Caselli. "Cela veut dire qu'il a laissé une empreinte forte dans cette ville", note le président PS de la communauté urbaine MPM, candidat déclaré à des primaires à gauche en vue des municipales. "Ce sondage ne me surprend qu'à demi, tant son image est incontestablement forte. Mais cela ne vaut pas certitude électorale." Candidat à d'éventuelles primaires à l'UMP, le député Guy Teissier reste, lui, "dubitatif. Je m'interroge sur la capacité d'oubli de la nature humaine."

Joint hier soir, Bernard Tapie n'a de son côté "pas de commentaire à faire dans l'instant." Et préfère observer les langues se délier sur une enquête qui pousse l'électeur marseillais dans ses retranchements. On s'aperçoit ainsi que 54 % des sympathisants de droite souhaitent son retour dans la vie politique, alors qu'ils sont 45 % à gauche. Des chiffres qu'Éric Bonnet explique par "son soutien à Nicolas Sarkozy en 2007 et 2012, ses nombreuses critiques contre les socialistes et ses différentes prises de positions." 

En allant plus loin, 60 % des sympathisants du Front national et 51 % de ceux de la gauche de la gauche souhaiteraient ce retour, contre 44 % chez les socialistes ou 43 % à l'UDI. Une capacité à séduire chez les classes populaires que le député PS Patrick Mennucci, candidat aux primaires, traduit par "un vote populiste. Je pense utile de le contrer."

Au Front national, Stéphane Ravier, tête de liste déclarée pour 2014, a remarqué les mots de Bernard Tapie dans le Parisien. Où l'ancien ministre indique que si"Marseille était sur le point de passer entre les mains du FN, je me poserais la question" d'un éventuel retour. "Manifestement, il est plus préoccupé par nous que par le chômage ou l'insécurité," sourit un leader frontiste ayant "du mal à croire à ce sondage." Qui reste un instantané, quoi qu'il arrive.

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Commentaires

C est sur que ce type cache encore bien son jeu et qu il fera tout pour mettre des bâtons dans les roues à Stéphane on n en reparle.ra c est sur.Bon courage Stéphane

Écrit par : mocaer | dimanche, 24 février 2013

Les commentaires sont fermés.