Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 21 janvier 2013

Samia Ghali-Dumontel s'y voit aussi...

Le Point.fr - Publié le 21/01/2013 

La sénatrice PS vient de se déclarer. Mais elle aura fort à faire face à Patrick Mennucci et la ministre Marie-Arlette Carlotti, bien placés.

Samia Ghali, sénatrice-maire PS des 15e et 16e arrondissements de Marseille, au côté de Christiane Taubira en septembre 2012.

Samia Ghali, sénatrice-maire PS des 15e et 16e arrondissements de Marseille, au côté de Christiane Taubira en septembre 2012. © Gérard Julien / AFP

La sénatrice socialiste Samia Ghali, qui avait appelé l'armée à la rescousse dans la cité phocéenne, est officiellement candidate à la mairie de Marseille. La maire des 15e et 16e arrondissements demande à Harlem Désir, le premier secrétaire du PS, de mettre en oeuvre des primaires comme mode de désignation du représentant du Parti socialiste.

Depuis la réorganisation de la fédération marseillaise, à la suite des déboires judiciaires de son ex-homme fort, Jean-Noël Guérini, les postulants socialistes aux dernières législatives ont été directement investis par la rue de Solférino. Plusieurs socialistes sont désormais candidats à la succession de Jean-Claude Gaudin, le maire actuel. Le député Patrick Mennucci a été le premier à faire acte de candidature, Eugène Caselli, le patron de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole veut aussi s'installer sur le Vieux-Port. Récemment, un autre député, Henri Jibrayel, cible d'une enquête judiciaire, a manifesté son intérêt pour l'hôtel de ville.

Jeu égal

Si Marie-Arlette Carlotti, la ministre PS déléguée chargée des Handicapés, n'a pas encore annoncé qu'elle prendrait part à la compétition, elle tient la corde à gauche dans les différents sondages publiés ou commandés par ses adversaires. Elle vient d'ailleurs de lancer une association qui "rassemble toutes les femmes et tous les hommes qui partagent leur amour" de la ville. En termes de notoriété, dans les enquêtes d'opinion locales, Carlotti, Ghali et Mennucci font à peu près jeu égal, avec un avantage toutefois à la ministre du gouvernement Ayrault.

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.