Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 20 janvier 2013

Dominique Tian: un bébé Gaudin dont on se souviendra en 2014...

La boulette et la colère de Dominique Tian


laprovence 20/01/13

 
 

 

Grosse explication de texte en vue au sein de la Droite populaire. En co-signant le 16 janvier une proposition de loi de son collègue Lionel Luca reconnaissant le "génocide vendéen de 1793 - 1794", le député UMP marseillais Dominique Tian s'est retrouvé au côté de... Marion Maréchal-Le Pen, députée Front national du Vaucluse.

Un "rapprochement" que Dominique Tian "ignorait. Je ne savais pas et je ne suis pas le seul, qu'elle était co-signataire. La tradition veut que l'on fasse co-signer des propositions de loi uniquement à des collègues du groupe, explique-t-il, furieux. Comme seul lui a les réponses et sait qui co-signe, je pense qu'il l'a fait exprès. Luca prend les gens pour des idiots et je vais le lui dire de vive voix. Il est nul, je ne signerai plus ses propositions."

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Commentaires

Triste que le sort des Bretons et Vendéens se retrouvent dans un débat de partis.
Aucun humaniste ne peut considérer comme néant le massacre dont les populations de l'Ouest furent victimes. Certains bien pensants devraient se repencher sur leur livre d'Histoire. Quel homme politique d'aujourd'hui peut se revendiquer d'un Turreau qui écorchait les Bretons pour fair des bottes à ses soldats ou qui noyait la population de Nantes dans son port? Qui peut soutenir l'action de celui que l'on nommait l'Anacréon de la Guillotine? Peut-être que ses retournements de vestes, ses parjures, servent d'exemple encore à la classe politique actuelle, héritage de la Grande Révolution française?

Écrit par : Thoraval | mardi, 22 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.