Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 20 décembre 2012

Nanard à al tête de la Provence: A défaut de fin du monde, la fin d'un monde

Bernard Tapie se présente à "La Provence"

 


 

Publié le jeudi 20 décembre 2012 laprovence.com

 

Le futur président du conseil de surveillance du Groupe Hersant Media a dévoilé ce jeudi ses ambitions


 

Bernard Tapie a rencontré cet après-midi le comité de direction du Groupe "La Provence" et la direction de la rédaction, en présence de Philippe Hersant, président du Groupe Hersant Media (GHM, qui détient notamment en métropole les titres La Provence, Var Matin, Nice Matin et Corse Matin), et de Dominique Bernard, directeur général. 

L'ancien président de l'OM a d'abord indiqué être "très heureux" d'être à Marseille - "J'ai gardé un souvenir impérissable de ce que j'ai vécu avec les Méridionaux" - et précisé qu'il sera à terme président du Conseil de surveillance de GHM, avec l'objectif de viser à une "égalité de parts" avec M. Hersant.

"Les gens de La Provence et de Nice Matin appartiennent maintenant à un groupe de presse quotidienne régionale désendetté, c'est le seul en France", a-t-il ajouté. Bernard Tapie, qui s’était rendu ce matin au siège de Nice Matin, s'est montré déterminé dans sa volonté de développer le groupe de presse, sans cacher toutefois que ce serait difficile. 

"J'ai fait 41 reprises de sociétés dans ma vie, et elles existent toutes encore. Mais la difficulté à laquelle on est confronté sur cette boîte est la plus grande, car nous sommes dans une conjoncture difficile et, en plus, avec un métier endommagé. Si on ne fait rien, on est mort. Si on agit, j'espère qu'on s'en sortira. Je suis certain qu'il faut réinventer la presse quotidienne régionale (PQR) car on sent chez les gens un besoin d'identité locale. La mondialisation, c'est la réalité. L'avantage, c'est le métissage, l'inconvénient, c'est qu'à un moment, on est tous paumés. Les gens ont besoin qu'on leur parle de leur ville, de leur quartier, et ça, c'est le rôle de la PQR. Il faut que l'identité du journal soit forte."


"Monter une société d'événementiel"


L'homme d'affaires a insisté sur le fait qu'il n'entend vendre "aucun titre de presse de Paca" et ne s'interdit pas de grandir encore, notamment dans le sud de la France. "On est dans un monde où il faut tout mélanger, la presse, l'Internet, la radio, la télé". Il a par ailleurs indiqué sa volonté de monter "une société d'événementiel à laquelle on associera La Provence et Nice Matin".

Il estime qu'avec la présence dans la zone de diffusion du groupe GHM de clubs de foot comme l'OM, l'OGC Nice, Ajaccio et Bastia en Corse, ou encore Monaco, mais aussi le Rugby Club de Toulon, ou des événements comme le Festival de Cannes, le groupe peut gagner de l'argent. Bernard Tapie a annoncé qu'il commandera un audit sur l'ensemble du groupe en janvier et qu'il entendra aussi "les suggestions internes".

Concernant la rédaction, il a annoncé la mise en place d'une "charte d'attitude" qui régira le travail des journalistes. Il a précisé que le journal n'avait pas "vocation à pousser tel ou tel homme politique, mais à faire aller chacun dans ses retranchements." Et d'ajouter : "Les faits, rien que les faits."

Interrogé sur les ambitions politiques locales que d’aucuns lui prêtent avec ce retour en Provence, Bernard Tapie a déclaré : "J'ai failli y arriver il y a vingt ans. Mais je ne revis pas les mêmes rêves ! Il faut être con pour croire que parce que tu as tel journal, tu peux te présenter à la mairie et la gagner. Tu rates et La Provence et la mairie dans ce cas." Bernard Tapie, qui a également eu un échange avec les délégués syndicaux de La Provence, reviendra à Marseille après les fêtes de fin d'année.

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Commentaires

Le roi de l'arnacque. Avec les sous du CONtribuable. Qu'elle joyeuse fete de Noel.

Écrit par : pierlot | vendredi, 21 décembre 2012

Les commentaires sont fermés.