Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 19 décembre 2012

Nanard se paie quelques canards pour 2014 !

Le Point.fr - Publié le 19/12/2012 

D'après nos informations, le millionnaire sera présenté aux salariés de La Provence avant la fin de la semaine.

Berard Tapie

Berard Tapie © Sipa

Cela devrait être officialisé demain, Bernard Tapie reprend La Provence et Nice Matin en tandem avec Philippe Hersant

Après avoir annoncé sa candidature, l'ancien ministre de la Ville deFrançois Mitterrand s'était retiré. En début de semaine, le millionnaire avait réitéré son offre. Avec succès semble-t-il. Il sera présenté à la rédaction de la Provence avant la fin de la semaine.

L'offre, à hauteur de 50,5 millions d'euros, de Bernard Tapie et de la famille Hersant pour reprendre les titres restants du Groupe Hersant Médias (GHM), dont La Provence et Nice Matin, a été retenue par "100% des banques" .

Cet accord permettra à Bernard Tapie et la famille Hersant de racheter les créances des banques et de reprendre les derniers titres du groupe de presse régionale : La Provence, Nice Matin, Var Matin et Corse Matin, ainsi que des titres des Antilles et de Nouvelle-Calédonie.

50,5 millions d'euros

 

Philippe Hersant, président de GHM, ainsi que sa soeur et son frère, avaient déposé avec Bernard Tapie une offre à 50/50, moyennant un total de 50,5 millions d'euros pour reprendre GHM.

Alors qu'un accord devait être signé le 7 décembre avec les banques créancières, à l'expiration de la période de conciliation fixée par le tribunal de commerce de Paris, le groupe belge Rossel avait annoncé en dernière minute son intérêt pour l'affaire, suspendant ainsi l'opération.

Tapie s'était retiré de la course après l'annonce de Rossel, que soutient BNP Paribas, et refusait jusque-là de revenir malgré la prolongation de la période de conciliation au 24 décembre.

Il avait souligné mardi qu'il réactivait son offre "à la seule condition, évidemment, qu'il n'y ait pas d'autre solution satisfaisante pour l'entreprise d'ici la fin de la période de conciliation, lundi".

"Car je ne peux me résoudre à voir cette société subir les aléas d'un règlement judiciaire ou d'une liquidation des biens au terme de la conciliation", a-t-il ajouté, précisant que son offre était "globale, sans démantèlement" des titres de GHM.

"Je sais trop à quel point il y a des repreneurs qui n'attendent que ça [l'échec de la conciliation, NDLR] pour procéder à un découpage, ce qu'il faut éviter absolument", a-t-il insisté, répétant que son offre "n'est valable que s'il n'y en a pas d'autres qui conviennent à GHM.

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Commentaires

Nanard le retour !
Bonjour l'indépendance de notre presse locale et insulaire !
La Provence out , que reste t'il ??? Marseille l'hebdo ,Picsou magazine ...

Écrit par : NEK1 | jeudi, 20 décembre 2012

Les commentaires sont fermés.