Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 26 novembre 2012

Caselli en campagne avec Andrieux toujours en liberté...

Marseille : Eugène Caselli lance une tournée des quartiers


Publié le dimanche 25 novembre 2012 laprovence.com


 
 

Le président PS de la communauté urbaine MPM s'est rendu hier matin à Saint-Jérôme et à Saint-Just

 

Seize arrondissements marseillais, seize visites de terrain... C'est le menu des prochains mois d'Eugène Caselli, le président PS de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole. "Aller dans les quartiers avec les élus du secteur, qu'ils soient de gauche ou de droite, cela permet de rencontrer les habitants et les associations, de mieux sentir leurs attentes et d'y répondre", explique-t-il.

En clair, un thermomètre in vivo, afin de réduire la distance entre la population et une collectivité qui souffre encore d'un déficit d'image : "En voyant les choses sur le terrain, un élu peut donner la direction à ses équipes, ça va plus vite".

Hier matin, le 13e arrondissement a été le théâtre de la première étape de cette tournée. Annoncée par des affichettes, rassemblant plusieurs élus PS (Garo Hovsépian, Sylvie Andrieux, Michel Pezet, Félix Weygand, François-Noël Bernardi...), elle a démarré sous d'étranges auspices à Saint-Jérôme, un homme ayant été assassiné la veille place Pélabon.

Un petit air de campagne

Après un détour par le lycée Diderot et l'hôpital Lavéran, où des aménagements de la voirie ont été présentés, la petite troupe s'est arrêtée à Saint-Just. Là, il a été question de la mise en place d'un ramassage scolaire de type "pédibus".

Sans surprise, ces visites ont aussi un petit air de campagne, Eugène Caselli ayant fait part de ses ambitions pour les municipales de 2014. Hier, une grande partie de son cabinet était d'ailleurs de la partie."Rencontrer les Marseillais, c'est un des éléments qui nourrissent la réflexion électorale", ne cachait pas le président de MPM, qui pourrait justement se présenter dans le 13e-14e. "Ne nous trompons pas de calendrier, les Marseillais attendent qu'on leur parle d'aujourd'hui, pas de 2014 ; nous gagnerons en étant unis et en travaillant", prévenait toutefois la députée Sylvie Andrieux, rappelant par exemple que le maintien des services de l'hôpital Lavéran était encore loin d'être assuré.

 

 

 

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.