Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 22 novembre 2012

L'UMP est morte, Le FN lui, est bien vivant !

Le Point.fr - Publié le 21/11/2012

La présidente du Front national estime que le parti de Jean-François Copé et de François Fillon est "peut-être déjà mort".

Marine Le Pen ironise sur la guerre pour la présidence de l'UMP.

Marine Le Pen ironise sur la guerre pour la présidence de l'UMP. © Baziz Chibane / Sipa

La présidente du Front national, Marine Le Pen, a jugé mercredi qu'avec la relance des hostilités entre François Fillon et Jean-François Copé pour conquérir la tête de l'UMP ce parti était "beaucoup trop fragilisé" pour être "une opposition crédible aux socialistes" en France. "L'UMP n'est définitivement plus une opposition crédible aux socialistes, elle est beaucoup trop fragilisée et peut-être même déjà morte", a lancé la leader frontiste, interrogée en marge de la session du Parlement européen à Strasbourg, où elle siège en tant qu'eurodéputée. "L'issue de ce psychodrame m'est complètement égale. D'ores et déjà, le mouvement est durablement scindé, fracturé", a-t-elle analysé. À l'inverse, au Front national, "nous avons une ligne politique claire, nous sommes absolument cohérents, organisés, nous avons un leader incontesté, il faut tout ça pour être une opposition crédible", a ajouté Marine Le Pen.

 

Après une accalmie, la guerre sans merci pour la présidence de l'UMP a repris de plus belle mercredi, le camp Fillon réclamant la victoire via une réintégration des voix des militants des territoires d'outre-mer. À ce propos, Marine Le Pen a ironisé : "C'est assez inquiétant de voir qu'on a été dirigés pendant dix ans par des gens qui ne savent pas que les Dom-Tom, ça appartient à la France." Quant à la proposition de François Fillon de faire appel à Alain Juppé comme juge de paix dans ce conflit, "c'est la cerise sur le gâteau", selon Marine Le Pen. "Pour quelqu'un qui vient de parler de la fracture morale au sein de l'UMP, aller chercher un repris de justice pour faire la présidence de transition de l'UMP, c'est vraiment la totale", a-t-elle raillé en référence à la condamnation du maire de Bordeaux, en 2004, dans une affaire d'emplois fictifs.

"C'est dramatique parce que c'est un parti qui a géré la France et qui espère la gérer encore, et qui n'est pas capable de gérer ses comptes, qui n'est pas capable de se trouver un chef", a estimé Gilbert Collard, député FN, interrogé sur BFMTV. "Pour la France (...), voir cette furie électorale, ce désordre, cette guerre des coqs qui se déplument à tour de rôle, c'est catastrophique", a-t-il ajouté. "Ça veut dire que, malgré les apparences, ce n'est pas un parti de gouvernement, c'est un parti de notables qui cherchent à se faire élire sans se soucier finalement de la seule chose qui compte, qui est l'intérêt supérieur de la France et de ses électeurs", selon Gilbert Collard.

Publié dans Blog | Commentaires (2) |  Facebook | | |

Commentaires

Bienvenue à celles et ceux déçus par l ump ou autres partis politiques qui ne regrettons pas d avoir rejoint le front national unique mouvement politique qui défende réellement les intérêts de la France et des Français face à ses envahisseurs divers et une europe du n importe quoi du n importe qui vive Marine vive les électeurs du fn vive la France

Écrit par : mocaer | jeudi, 22 novembre 2012

Bienvenue à celles et ceux déçus par l ump ou autres partis politiques qui ne regretteront pas d avoir rejoint le front national unique mouvement politique qui défende réellement les intérêts de la France et des Français face à ses envahisseurs divers Vive Marine vive les électeurs du fn vive la France

Écrit par : mocaer | jeudi, 22 novembre 2012

Les commentaires sont fermés.