Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 08 octobre 2012

Terrorisme : Hollande va mieux faire surveiller les lieux de culte...

4556772.jpg

François Hollande a assuré les représentants de la communauté juive d'une "mobilisation totale de l'Etat" contre "les menaces terroristes", dimanche lors d'une rencontre à l'Elysée, après le démantèlement d'une cellule islamiste radicale présumée.  François Hollande a souligné que le "projet de loi antiterroriste sera soumis au Parlement dans les plus brefs délais", et permettra, a-t-il dit, "renforcer encore les instruments pour être plus efficace contre ce fléau".

Il a "réaffirmé l'intransigeance qui sera celle des pouvoirs publics pour lutter contre le racisme et l'antisémitisme". "Rien ne doit être toléré, rien ne doit passer, tout acte, tout propos sera poursuivi avec la plus grande fermeté", a-t-il dit, en assurant que "les lieux de culte seront encore davantage surveillés car la laïcité dans notre pays, qui est un principe fondamental, conduit l'Etat à protéger tous les cultes".

"Donc, a poursuivi François Hollande, le ministre de l'Intérieur renforcera encore ces prochains jours, ces prochaines heures les protections dont les lieux de culte ont besoin pour ne pas être soumis, comme cela été encore le cas hier soir, à des agressions".

"Refus de tout amalgame"

Le chef de l'Etat a insisté en outre sur "le refus de tout amalgame". "Les musulmans de France ne doivent pas pâtir de l'islamisme radical. Ils en sont aussi victimes. Je ne tolèrerai pas que dans notre République des hommes et des femmes, parce qu'ils ont des convictions religieuses, puissent être mis en stigmatisation par des propos qui seraient déplacés", a-t-il dit.

"Notre pays a besoin d'unité et non de division. Ma mission est d'être ferme et capable de porter les valeurs de la République", a déclaré le président.

L'Elysée a indiqué que le chef de l'Etat avait téléphoné au président du conseil français du culte musulman (CFCM), Mohammed Moussaoui. L'Elysée a ajouté, dans un communiqué, que le chef de l'Etat avait "exprimé" à Mohamed Moussaoui "sa volonté de rassemblement autour des valeurs de la République, rappelé que les auteurs d'actes criminels ne sauraient être confondus avec l'ensemble de la communauté musulmane de notre pays, et réaffirmé que l'Etat continuerait à conduire une lutte intransigeante contre toutes formes de menaces terroristes".

La communauté juive avait exprimé samedi son soulagement mais aussi son inquiétude après le démantèlement de la cellule islamiste radicale, soupçonnée d'avoir participé au jet de grenade contre une épicerie juive de Sarcelles le 19 septembre.

Dalil Boubakeur appelle les musulmans à une prise de conscience

La Grande mosquée de Paris a par ailleurs appelé dimanche les organisations musulmanes chargées du culte "à réfléchir aux solutions pouvant permettre d'éviter la propagation d'activités terroristes contraires aux valeurs de la république et aux principes humanistes de l'islam".

Dans un communiqué, le recteur de la Grande mosquée, Dalil Boubakeur, souligne que "depuis les odieux attentats perpétrés par Mohammed Merah, chacun peut en effet regretter que cette affaire, loin d'être isolée et exceptionnelle, révèle malheureusement la présence et la formation de nouveaux candidats à la radicalisation d'un islam djihadiste".

Dalil Boubakeur rappelle, dans son communiqué, "les récents événements qui ont mis en cause la sécurité intérieure de notre pays liés à des agissements de groupes terrorristes émanant d'une certaine frange de la jeunesse".

"Il est bien sûr opportun de rappeler que la quasi-totalité de la communauté musulmane de France refuse de se reconnaître dans ces dérives qui sont sources d'amalgames constituant un grave préjudice pour elle", ajoute Dalil Boubakeur.

Le Nouvel Obs, le 7 octobre 2012

Publié dans Blog | Commentaires (2) |  Facebook | | |

Commentaires

Pour la première fois à ma connaissance, l'administration reconnait que "Près d'un détenu sur deux est musulman" ! ça c'est un scoop ! La sur-représentation de l'immigration dans la criminalité est donc reconnue administrativement. Ce n'est pas rien... .

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/aumoniers-musulmans-en-prison-une-goutte-d-eau-dans-un-ocean-de-misere_1171764.html

Écrit par : simianais | lundi, 08 octobre 2012

Michel Vauzelle, fier d'être à la tête d'une région musulmane, déclare maintenant son amour-passion pour l'Algérie !
http://www.latribune-online.com/evenement/73156.html

A ressortir au moment utile.

Écrit par : simianais | mardi, 09 octobre 2012

Les commentaires sont fermés.