Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 06 octobre 2012

Boyer soutient de Fillon, meilleur alliée de Copé !

UMP : les pro-François Fillon passent

à l'offensive

Publié le vendredi 05 octobre 2012  laprovence.com
L'ex-Premier ministre sera le jeudi 11 au Florida Palace. Ses soutiens provençaux se mobilisent

 

 

 

Pas de triomphalisme mais une certaine assurance... Dans le camp des supporters de François Fillon, l'optimisme est de mise alors que s'ouvre aujourd'hui la campagne interne pour l'élection du futur président de l'UMP, qui aura lieu le 18 novembre. En témoigne une réunion organisée pour préparer la venue de l'ex-Premier ministre à Marseille, le jeudi 11 pour un meeting au Florida : beaucoup de sourires et de l'enthousiasme chez les élus et les militants, signe qu'ils sont convaincus que leur champion a marqué des points ces dernières semaines.

Jusqu'alors, tout le monde s'attendait en effet à ce que Jean-François Copé remporte la bataille des parrainages, égalisant après le cavalier seul de François Fillon dans les sondages. Surprise, le député de Paris en a obtenu autant que son concurrent, dont un millier dans les Bouches-du-Rhône. De plus, de nouveaux soutiens nationaux de poids l'ont rejoint ces derniers jours, comme le très chiraquien François Baroin qui a annoncé son ralliement dans Le Journal du dimanche.

Pas question pour autant de lever le pied, comme l'assure la députée Valérie Boyer : "Dans ce département où ne s'affichaient que des pro-Copé, l'engagement d'élus pour François Fillon a libéré les énergies. Nos rangs grossissent, ce qui montre qu'il faut respecter les militants, ne pas leur imposer une façon de penser." Nommée porte-parole par François Fillon, elle promet des actions dans tout le département : "Nous allons prendre notre bâton de pèlerin, aucune circonscription ne restera dans l'ombre". Conseiller communautaire, Maurice Talazac prépare ainsi l'organisation de débats avec des représentants des deux camps : "Cette campagne doit être un moment de démocratie, de confrontation, d'échanges,réclame-t-il. C'est une bonne chose de sortir du fonctionnement cloisonné qui était un peu celui de l'UMP jusqu'à présent."

Primaires ouvertes

Scrutin national auquel participeront quelque 264 000 militants à jour de cotisation, le match Copé-Fillon aura également des répercussions locales. Maire des 9e et 10e arrondissements et député, Guy Teissier qui entend jouer un rôle important lors des municipales ne manque pas de souligner que Fillon est très favorable à l'organisation de primaires ouvertes pour désigner les candidats : "Il y a une véritable aspiration au renouvellement dans ce département, il faut qu'elle puisse s'exprimer et se concrétiser."

L'heure reste toutefois à l'élection du futur patron de l'UMP. Qui, après quelques tiraillements, semble bien se passer dans les Bouches-du-Rhône où l'équipe qui dirige la Fédération a affiché très tôt sa préférence pour Copé : "Ils ont pris la mesure du vote Fillon et ont été amenés à avoir une attitude moins abrupte à notre égard", sourit Guy Teissier. C'est ainsi qu'il vie

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.