Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 02 octobre 2012

Le "chef d'oeuvre" d'une bande de pourritures et de 30 ans de laxisme d'une bande de politicards

Le Point.fr - Publié le 02/10/2012 

Les conclusions des médecins légistes sont accablantes pour les auteurs du meurtre des jeunes hommes d'Échirolles.


Une sauvagerie inouïe. Voilà ce qu'ont subi Kevin N. et Sofiane T., lynchés vendredi soir à Échirolles. On savait qu'une bande d'une quinzaine d'individus armés de couteaux et de manches de pioche avaient tabassé les victimes. Mais la lecture du rapport d'autopsie montre l'incroyable acharnement dont ont fait preuve les agresseurs des deux garçons. Kevin a reçu huit coups par arme blanche. Son visage présente des brûlures, laissant penser qu'il a été victime de tirs de pistolet à grenaille, écrivent ainsi les médecins.

Trente coups de couteau

Quant à son camarade, Sofiane, il a été "atteint de trente coups par arme blanche". Trente. En outre, il présente un traumatisme crânien qui peut avoir été provoqué par un coup de marteau, précise le rapport qui conclut à des "violences extrêmes [témoignant] d'un acharnement sur les deux victimes".

Un déchaînement de violence qui fait suite à un simple échange de regards entre le petit frère de Kevin et un adolescent à la sortie du lycée. 

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.