Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 19 septembre 2012

L'islam, une religion de paix et d'amour qui fait trembler les officiels français.

Le Point.fr - Publié le 18/09/2012

L'hebdomadaire satirique affiche dans son numéro à paraître mercredi, en pages intérieures, des dessins représentant le prophète de l'islam.

Ces dessins "choqueraient ceux qui vont vouloir être choqués en lisant un journal qu'il ne lisent jamais", a estimé le directeur de "Charlie Hebdo", Charb, interrogé par i-Télé.

Ces dessins "choqueraient ceux qui vont vouloir être choqués en lisant un journal qu'il ne lisent jamais", a estimé le directeur de "Charlie Hebdo", Charb, interrogé par i-Télé. © Charlie Hebdo / iTélé.

L'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo publie dans son numéro à paraître mercredi, en pages intérieures, des dessins représentant le prophète Mahomet, qui, selon son directeur Charb, "choqueraient ceux qui vont vouloir être choqués". Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, interrogé alors qu'il se trouvait au Caire sur l'éventualité de dessins représentant Mahomet, s'est dit "contre toute provocation", tout en rappelant l'existence en France de la liberté d'expression.

Ces dessins "choqueraient ceux qui vont vouloir être choqués en lisant un journal qu'il ne lisent jamais", a estimé son directeur, Charb, interrogé par i-Télé. Il a estimé que les dessins publiés en page intérieure et en dernière page du journal ne sont pas plus provocants que d'habitude. "La liberté de la presse est-elle une provocation ?" a-t-il demandé. "Je n'appelle pas les musulmans rigoristes à lire Charlie Hebdo, comme je n'irais pas dans une mosquée pour écouter des discours qui contreviennent à ce que je crois", a encore dit le dessinateur.

Inquiétude des services français

"Tout est parti d'une inquiétude des services français qui craignaient dans le contexte que Charlie fasse sa couverture avec une caricature de Mahomet. Il n'est en rien : la couverture représente un musulman lambda avec un juif lambda", a-t-il expliqué. "Après, le soufflé est retombé et je pense que Laurent Fabius n'avait pas vu la une quand il a parlé en Égypte", a estimé Charb. La couverture, signée Charb, représente un musulman dans un fauteuil roulant poussé par un juif orthodoxe, avec chapeau et papillotes, sous le titre "Intouchables 2", allusion au film éponyme.

"Je suis contre toutes les provocations, c'est clair, c'est net, surtout dans une période aussi sensible que celle-là", a déclaré Laurent Fabius dans l'après-midi au Caire. "Maintenant, il y a des lois en France, qui ne sont pas les mêmes que les lois ailleurs, qui permettent un certain nombre de choses et qui excluent un certain nombre de choses", a-t-il ajouté. "La liberté d'expression existe, mais je suis absolument hostile à toute provocation", a ajouté Laurent Fabius. "Je ne vois pas du tout l'utilité quelconque d'une provocation et même je la condamne d'une façon très nette, et en même temps je respecte la liberté d'expression", a encore dit le ministre.

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.