Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 13 septembre 2012

Un duo de choc ou en toc ? Marseille le saura assez vite

Manuel Valls nomme sa nouvelle équipe à Marseille

Le ministre de l'intérieur a tenu sa promesse: les changements de têtes sont allés"assez vite" à Marseille. Jean-Paul Bonnetain, actuel préfet de l'Yonne, et Marie Lajus, actuelle directrice de la prévention et de la protection à la mairie de Paris, ont été nommés respectivement préfet délégué à la sécurité et préfet délégué à l'égalité des chances en conseil des ministres, mercredi 12 septembre, moins d'une semaine après la réunion interministérielle du jeudi 6 septembre.

DR

M. Bonnetain, 62 ans, remplace Alain Gardère, nommé en août 2011 par Claude Guéant. Il a déjà occupé le même poste en Lorraine en 2008-2009 et a connu Marseille, en tant que secrétaire général aux affaires régionales auprès du préfet de région de 2004 à 2008. Il a surtout été, expérience précieuse à Marseille, préfet hors cadre chargé de la structure de coordination des services en matière de lutte contre le trafic de drogue de décembre 2009 à décembre 2010. Auparavant, il avait occupé les fonctions de conseiller technique au cabinet de Daniel Vaillant, ministre de l'intérieur, en 2000-2002.

M. Bonnetain devrait se voir attribuer rapidement la fonction de "préfet de police" des Bouches-du-Rhône, qui lui donnera une autorité sur toutes les forces de sécurité du département. Même si, au contraire de son homologue parisien, il n'aura pas de pouvoir de police municipale.

Tête pensante de la gauche

DR

Pour occuper le poste de préfet délégué à l'égalité des chances, le gouvernement est parvenu à trouver un profil plus original. Commissaire de police, Marie Lajus est également normalienne. A la mairie de Paris depuis 2009, elle a mené une profonde réforme de la politique de sécurité, au côté de l'adjointe au maire Myriam El-Khomri. De 2006 à 2009, elle a géré la communication au cabinet du préfet de police (Pierre Mutz puis Michel Gaudin).

Marie Lajus est une des têtes pensantes de la gauche dans le domaine de la sécurité. Elle a codirigé avec le député socialiste Jean-Jacques Urvoas, à l'automne 2011, le rapport du think-tank proche du Parti socialiste Terra Nova "Changer de politique de sécurité" (sous le pseudonyme de Marie Nadel, Bertrand Delanoë ne souhaitant pas que ses directeurs d'administration s'expriment publiquement). Ce qui ne l'empêchait de participer aux débats organisés par Terra Nova, notamment avec Manuel Valls:


Elle avait déjà été pressentie pour rejoindre le cabinet du ministre de l'intérieur.

Au menu de ce conseil des ministres, également, la nomination de Philippe Klayman à la tête de la direction centrale des CRS. L'actuel préfet délégué à la sécurité pour l'aéroport de Roissy a justement fait partie de la longue liste de préfets délégués à la sécurité à Marseille qui ont été débarqués (dans son cas, par Brice Hortefeux, en décembre 2010). Il est remplacé à Roissy par... Alain Gardère.

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.