Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 10 septembre 2012

La rose des Bouches du Rhône : une rose sans pétale et aux mille épines

Le PS marseillais a du mal à tourner la page Guérini

Par Aliette de Broqua lefigaro.fr publié le 09/09/2012 
L'ombre de Jean-Noël Guérini plane toujours sur le PS marseillais.
L'ombre de Jean-Noël Guérini plane toujours sur le PS marseillais. Crédits photo : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/AFP


Marie-Arlette Carlotti réclame une nouvelle inspection de la fédération.

Pour la deuxième année consécutive, Jean-Noël Guérini, ancien homme fort du PS des Bouches-du-Rhône, était absent de la Fête de la rose, samedi à Marseille. Si l'ambiance était plus apaisée que l'an dernier, où ce rassemblement annuel était intervenu trois jours après la mise en examen du président du conseil général, la page Guérini a cependant du mal à se tourner. Jean-David Ciot, le premier fédéral mis en place par Guérini, puis adoubé par la Rue de Solferino, veut rempiler lors du prochain congrès départemental, le 20 octobre.

Pour Marie-Arlette Carlotti, tombeuse de Muselier aux législatives et ministre des Personnes handicapées, Patrick Mennucci, nouveau député de Marseille, ou Eugène Caselli, président de la communauté urbaine de Marseille, tous trois engagés dans la course à la succession de Gaudin en 2014, il faut définitivement en finir avec l'ère Guérini et mettre en place les préconisations de l'ancien ministre de la Défense, Alain Richard, dépêché après le rapport accusateur de Montebourg sur les pratiques de la fédération des Bouches-du-Rhône. La majorité du conseil fédéral collégial mis en place après le rapport Richard a écrit une note très sévère sur le sujet. Marie-Arlette Carlotti l'a adressée, fin août, à Martine Aubry. Elle a obtenu de la première secrétaire qu'Alain Fontanel, déjà chargé de la rénovation des fédérations de l'Hérault et du Pas-de-Calais, aille faire une nouvelle inspection à Marseille dans les prochains jours.

Le joug ne s'est pas desserré

«Le travail de la commission Richard est bafoué», écrivent les signataires de la note que nous nous sommes procurée. Selon eux, «le temps est venu de faire état de la réalité politique du PS dans les Bouches-du-Rhône, de son mode de fonctionnement, de ses turpitudes et ses dérives graves». Ils estiment que le joug de Guérini sur la fédération ne s'est pas desserré. «Conçu à l'origine pour éliminer la tutelle politique du président d'une institution - Jean-Noël Guérini- sur un appareil politique - la fédération socialiste -, ce rapport est aujourd'hui instrumentalisé. L'architecte de cette opération n'est autre que la principale collaboratrice de président du conseil général, qui exerce à la fois la fonction de secrétaire générale de la fédération et celle d'attachée parlementaire de Jean-Noël Guérini.»

Ciot s'inscrit en faux contre ce procès. «Il nous a fallu du temps, mais tout est prêt. Toutes les recommandations du rapport Richard -renouvellement des secrétaires de section, scission des grosses sections, suppression des sections hors sol…- sont prêtes. Elles doivent être votées par les militants fin septembre, mais une partie de la collégialité n'est plus d'accord.» «Ce n'est pas cela qui pose problème, mais les listes électorales. Des gros paquets d'adhésions ont été enregistrés fin 2011, notamment dans la section de Guérini», précise un opposant. Autre exemple cité: le retournement du maire de Rousset, qui avait signé la motion de Carlotti, puis s'est rallié à celle de Ciot après un chèque de 3,8 millions d'euros du conseil général d'aide aux investissements de sa commune.

«Jean-David Ciot n'a pas marqué la rupture avec Jean-Noël Guérini, souligne pour sa part Mennucci. Il a clairement dit qu'il était contre la métropole. On risque donc de se retrouver avec un texte à la fin du congrès contre la politique du gouvernement, qui s'est notamment prononcé pour la constitution d'une métropole.»

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.