Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 09 septembre 2012

Monsieur 1 % voudrait faire la leçon...

 
  • Lepoint.fr

Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan s'est dépeint samedi en "rassembleur des patriotes" et a appelé Marine Le Pen à abandonner "l'obsession identitaire" pour entamer un dialogue, lors des universités de rentrée de son parti Debout la République (DLR).

Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan s'est dépeint samedi en "rassembleur des patriotes" et a appelé Marine Le Pen à abandonner "l'obsession identitaire" pour entamer un dialogue, lors des universités de rentrée de son parti Debout la République (DLR).

Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan s'est dépeint samedi en "rassembleur des patriotes" et a appelé Marine Le Pen à abandonner "l'obsession identitaire" pour entamer un dialogue, lors des universités de rentrée de son parti Debout la République (DLR).

Dressant le portrait d'une France qui court à sa perte au sein de l'Union européenne et dans l'euro, l'ex-candidat à la présidentielle (1,79%) s'est dit en mesure de porter "un programme de salut public", avec "les patriotes" issus de l'entier spectre politique.

"Je dis à Marine Le Pen, je lui dis (...) +coupez le cordon avec l'obsession identitaire qui déconsidère votre parti, faites vraiment le ménage, arrêtez de diviser les uns et les autres (...) et alors, alors, nous pourrons commencer à dialoguer", a-t-il lancé, à la fin de son discours, devant environ 400 sympathisants réunis dans un hôtel de Dourdan (Essonne).

Le député non-inscrit de l'Essonne, qui avait quitté l'UMP en 2007, s'est aussi adressé au leader du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon, à l'ancienne plume de Nicolas SarkozyHenri Guaino, mais également à Arnaud Montebourg, chantre de la démondialisation durant la primaire PS.

"Oui, je vous le dis mes amis. Mon devoir est de rassembler tous les patriotes, mais sur une ligne irréprochablement républicaine", a-t-il dit durant un discours de plus d'une heure.

Click here to find out more!

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.