Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 05 septembre 2012

Additionner des faiblesses n'a jamais fait une force

Ce que prépare le gouvernement pour Marseille



 

Publié le mercredi 05 septembre 2012 laprovence.com

 
 

 

Extension des zones de sécurité prioritaire dans certaines cités des quartiers Sud, création de la métropole en mode accéléré, expérimentations dans les classes de maternelle, mesures pour l'emploi, voici une partie des pistes sur lesquelles travaille le gouvernement en vue du comité interministériel qui sera consacré à Marseille ce jeudi en fin d'après-midi à Matignon.

En attendant les premières annonces, La Provence révèle, à travers un dossier complet, ce que préparent Jean-Marc Ayrault et les quinze ministres. "Il s'agit d'abord de rétablir l'autorité de l'Etat", explique le député-maire des 1er et 7e arrondissements Patrick Mennucci qui a travaillé en étroite relation avec plusieurs ministères. "Marseille ne peut surmonter seule ses handicaps", note le président PS de la communauté urbaine Eugène Caselli qui plaide pour une métropole, quitte "à ce qu'une loi oblige dès le printemps 2013 les agglomérations à travailler ensemble".

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Commentaires

Le FN a Raison depuis des annees,comme le dit Stephane Ravier,ce n'est pas avec des dicussions que l'on reglera tous ces problemes,mais avec des actions chocs,la Senatrice pour une fois a raison,il faut l'argent,et surtout la legiobn etrangere dans quartiers nord,eux vont regler les problemes,et pourquoi pas ces commandos noirs americains,specialistes de ce genre d'affaires.Eux ont flinguer propement le Barbu Ben Ladem,au Pakistant,non seulement nous avons des Dealers,mais aussi une armee etrangere.Francaises Francais,arreter de jouer au jeux à Grattrer,vos tierces,et autres PMU,Match de Foot,les gouvernements vous endorment,nous font payer,Guerre civile nous l'aurons,reveillez vous,nous sommes au bord du Cahos,depuis 2008,j'ai quitté Marseille,et je n'en plains pas,la vie n'etait pas bonne pour mes enfants,ni pour moi.Arreter de faire les moutons de panurges.

Écrit par : Bernet Roger | samedi, 08 septembre 2012

Les commentaires sont fermés.