Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 03 septembre 2012

Pendant ce temps, dans le secteur dont le maire est Samia Ghali...

Marseille : grièvement blessé en désarmant un braqueur

laprovence.com 2/8/12

 

 

Ce client du bar de la Viste, à Marseille, a tenté de ceinturer le malfaiteur

 

"Nous ne sommes pas du tout dans un règlement de comptes", a immédiatement tenu à souligner le parquet de Marseille, tant l'habitude est prise, chaque nuit ou presque, de décompter les tueries sur fond de trafic de drogue. Dans cette affaire, donc, point de notion de grand banditisme. Mais un déchaînement de violence qui fait tout autant froid dans le dos.

La victime, un homme de 44 ans, dont le pronostic vital était hier toujours réservé, a-t-il évité un massacre ? C'est ce que pensent les témoins de la scène. Et ce que laissent supposer les images des caméras de vidéosurveillance que nous avons pu visionner. Vers 22h45, alors que le bar-tabac de la Viste (15e arr.) s'apprête à tirer le rideau, on voit un homme pénétrer dans le commerce, où s'attardent les derniers clients. Une serviette de toilette simplement posée sur la tête, un fusil à la main, l'individu se dirige en titubant vers la salle. Et tire un coup de feu"Certains clients ont essayé de s'échapper par l'entrée de derrière, d'autres se sont réfugiés sous le comptoir", raconte un témoin.

Un client cependant lui fait face. Grand, costaud, c'est un habitué du bar, "un chasseur, qui connaît les armes à feu" apprend-on des témoins. Contournant l'individu, il parvient à le ceinturer et tente de lui retirer son arme. Mais le forcené se débat. Son fusil toujours en mains, il se courbe pour faire passer le canon entre ses jambes, et tire à plusieurs reprises sur le client qui est toujours collé derrière son dos. La victime s'écroule. Touché à la cuisse, au niveau de l'artère fémorale, l'homme se vide de son sang. Heureusement, son agresseur, déstabilisé, est aussitôt maîtrisé par d'autres clients du bar . Rapidement sur place, les marins-pompiers ont aussitôt transporté le blessé à l'hôpital Nord. Opéré dans la nuit, il était hier dans un état jugé encore critique par les médecins. Un deuxième client légèrement blessé dans la rixe a également été secouru.

De l'homme au fusil, placé garde à vue, les services de police indiquent qu'il était en état d'ébriété manifeste. Même si les témoignages divergent sur ses intentions, il semble que cet homme de 47 ans ait voulu commettre un braquage au bar-tabac de la Viste. Son 2e vol à main armée de la soirée, puisque moins de 2 heures plus tôt, vers 21h, à Marignane, le même individu avait pris pour cible un camion pizza, stationné au chemin du couvent, dans le quartier des Romettes. Menaçant le commerçant de son fusil de chasse, il s'était fait remettre le contenu de la caisse : un butin bien modeste d'une centaine d'euros. Domicilié à Istres, le braqueur s'est fait connaître depuis quelques mois des services de police mais pour des faits qui ne présentaient pas ce caractère de gravité. Quant au bar-tabac de la Viste, il a essuyé hier son 3e braquage de l'été.

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.