Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 26 août 2012

Communiqué de presse.

 

Un 18 trous à Marseille, mais ce n’est pas un golf….

 

Pendant que le ministre de l’intérieur se faisait applaudir par ses groupies à l’université d’été du PS   à la Rochelle ce samedi 25 août, un  « jeune » recevait cinq balles dans le corps en pleine après midi dans les quartiers sud de Marseille. Il a succombé à ses blessures quelques instants après être arrivé à l’hôpital.

C’est la 18ème victime des règlements de compte dans  la région depuis le début de l’année et comme pour les 17 précédentes, le premier magistrat de la ville et premier responsable de la situation est à la fois muet et invisible.

Jean-Claude Gaudin ne se sent effectivement  pas concerné par cette escalade de la violence dans la  ville qu’il « gère » depuis 17 ans, une violence qui frappe depuis longtemps déjà les quartiers nord comme les quartiers sud. Aujourd’hui comme hier, Gaudin ne dit rien mais surtout, il ne fait rien !

Enfermé dans son minaret d’ivoire,   il n’a qu’une obsession, qu’une ambition, son joujou « Marseille  2013 capitale européenne de la culture » ! Il ne voit pas que Marseille est d’ores et déjà la capitale du crime  et de la drogue. Et le raout de quelques  cultureux  ne suffira pas à masquer la réalité de la violence quotidienne que subissent les Marseillaises et les Marseillais.

Le peuple historique de Marseille aura l’occasion de le faire savoir en 2014 lors des élections municipales, en apportant son soutien au candidat  Front National, le seul qui aura dénoncé sans relâche l’inacceptable et qui appliquera au niveau municipal la politique de tolérance et d’immigration zéro !

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.