vendredi, 03 août 2012

Voile islamique aux J.O. Le vrai combat n'avait pas lieu sur le tatami

Le Point.fr - Publié le 03/08/2012 

Une athlète a participé à la compétition la tête couverte. Et visiblement mal à l'aise.

Wojdan Shaherkani, en blanc, première femme saoudienne en compétition aux JO, peu à son aise.

Wojdan Shaherkani, en blanc, première femme saoudienne en compétition aux JO, peu à son aise. © TOSHIFUMI KITAMURA / AFP

Les Jeux olympiques de Londres ont connu un moment symbolique fort vendredi matin, avec la première apparition en compétition d'une femme saoudienne, la tête couverte, en judo. Empruntée et visiblement mal à l'aise à son arrivée sur le tatami, la tête couverte d'une sorte de bonnet de bain, la judoka Wodjan Ali Seraj Abdulrahim Shaherkani, 16 ans, a passé seulement 82 secondes en compétition, avant d'être balayée par son adversaire, la Portoricaine Melissa Mojica. Le combat, symbolique, a été l'un des plus suivis de la matinée.

Le CIO avait négocié de haute lutte la présence de deux jeunes femmes dans la délégation saoudienne, qui avait, en revanche, exigé qu'elles se présentent la tête couverte, ce que la Fédération internationale de judo (IJF) interdit pour des raisons de sécurité. Les négociations entre les Saoudiens et l'IJF s'étaient conclues mardi.

Une deuxième Saoudienne, Sarah Attar, engagée en athlétisme sur 800 mètres, entrera en compétition mercredi. Elle ne connaîtra pas ce problème puisque la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) autorise les têtes couvertes. La jeune athlète, installée en Californie, apparaît en outre la tête nue sur sa photo officielle des JO.

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.