mardi, 24 juillet 2012

Quel farceur ce Farid alors !

Marseille : sursis pour l'élu qui avait fait croire qu'il avait donné le sida

 


Le conseiller municipal de Fos a fait profil bas hier devant le tribunal

Publié le samedi 21 juillet 2012 laprovence.com

 


"Je ne pensais pas que cela allait prendre ces proportions-là" 
Elle a expliqué comment il lui avait répondu le 9 juillet dernier : "Fous-moi la paix !" , puis comment elle a appris et vécu le pire, la peur d'avoir contracté le sida, comme il venait de le lui révéler : "Je pensais que j'allais mourir. Je n'arrêtais pas de pleurer. Je me disais : il a ruiné ma vie !"

Elle avait bien tenté de savoir si tout cela était vrai ou faux, mais impossible de savoir. Le couple s'était rencontré sur le site internet communautaire "Inch Allah.com". Après avoir eu un comportement pitoyable en garde à vue (notre édition d'hier), Farid Touati, sans nul doute opportunément conseillé par son avocat, Me Dominique Mattei, a fait profil bas hier devant le tribunal correctionnel siégeant en comparution immédiate.

"Franchement, je suis désolé, a-t-il lancé à sa victimeJe ne pensais pas que cela allait prendre ces proportions-là. Je regrette de m'être comporté comme ça. C'est la première fois que je vais en prison. Ce n'est pas ma vie. J'ai vraiment perdu les pédales." Conseiller municipal de Fos-sur-Mer (Mairie socialiste. ndlr) délégué aux relations avec la jeunesse, âgé de 29 ans, Farid Touati est aussi titulaire d'un master en sciences criminelles.

4 mois de prison avec sursis

Un homme qui connaît le droit. Ou feint de le connaître. Le tribunal a-t-il décidé de lui laisser une chance, en dépit de la gravité des faits qui lui étaient reprochés ? Car le parquet avait requis un peu plus tôt une peine de 6 mois de prison ferme et le maintien en détention. Le tribunal s'est montré plus clément. Farid Touati a écopé de 4 mois de prison avec sursis.

Faut-il lire dans cette affaire le comportement irresponsable d'un homme blessé dans sa virilité après une relation sexuelle, qui manifestement n'avait pas produit tout ce qu'il en attendait ? Selon son avocat, Me Mattei, il n'a pas accepté d'être traité de "bâtard" par une jeune femme qui ne prenait pas tout le plaisir qu'elle en attendait. Elle lui avait aussi reproché de "bouder comme un enfant de 5 ans".

Des SMS aussi menaçants qu'injurieux

En partie civile, Me Maryline Parmaksizian a, pour sa part, déploré ce "chantage à la mort". Elle a aussi rappelé que "la trithérapie, ce n'est pas une prise d'aspirine !"  Le 8 juillet, le couple s'était échangé une série de noms d'oiseaux et de SMS aussi menaçants qu'injurieux.

Plusieurs des messages adressés étaient ainsi rédigés: "Bienvenue dans le monde du sida" ou encore "J'ai le sida. Je le transmets. C'est comme ça." Poursuivi également pour avoir outragé une policière, le prévenu a été relaxé pour ces autres faits.

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Commentaires

et en plus c'est un (ELU) de quoi,il est socialo,et on le laisse,je croyais que Mr Fromage,avait dit que le reglement serait pour tous le monde,il se croit ou ce (Mec)et l'autre idiote,au lieu, d'ecarter les cuisses devant le 1er couillon,comme le dernier,aurait mieux fait d'y regarder à deux fois,et se renseigner sur la personnalite de cet idiot.

Écrit par : BERNET ROGER | vendredi, 27 juillet 2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.